Chers Camerounais, prenez soin de votre vie!

Le dimanche 23 août 2015 à Bépanda, j’ai assisté au décès d’un jeune footballeur. Il évoluait à la Dynamo de Douala, et une crise cardiaque l’a foudroyé à la 33ème minute de la rencontre.

Pour tout vous dire, ça fait déjà quatre joueurs qui meurent de cette manière dans notre championnat en 2015… Continuer la lecture

Vrai, vrai hein, à 77 ans ce n’est plus la jeunesse

Je me suis réveillé ce matin avec un mal de dos pas possible. Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourtant je n’ai même pas encore 33 ans !

J’entends souvent les gens dire que la jeunesse c’est de 7 à 77 ans, mais pourquoi moi je me sens vieillir alors ? Hein ? Pourquoi je ne cours plus comme avant, je ne réfléchis plus comme avant, je ne suis plus en santé comme avant ? Hein ?

Mon idée c’est que la vieillesse commence beaucoup plus prématurément qu’on ne le pense… Continuer la lecture

Au Cameroun, on sait déjà ce qu’ils vont faire après ta mort

J’ai un cousin au Pakistan qui m’a dit l’autre jour qu’il s’est converti à l’hindouisme. Souvent quand on discute, il me dit qu’il aimerait bien être incinéré après sa mort. Qu’il aimerait qu’on recueille ses cendres dans un petit vase en porcelaine, et qu’on les disperse aux abords du delta du Gange.

La dernière fois qu’il a voulu me bassiner les oreilles, je lui ai coupé la parole avant de lui raccrocher au nez : « Tout ce que tu racontes-là, c’est ta part ! » Continuer la lecture

Christianisme : ces questions qui vont rester sans réponse

J’ai rencontré le Seigneur Jésus quand j’avais presque quatre ans. Enfin rencontré !… façon de parler. Nous étions autour du feu de bois avec mon oncle Justin, à Foumban, et il nous racontait comment « un jour viendra » où « le royaume des cieux serait bientôt à nous ». Il ajoutait qu’il nous suffisait de « demander pour recevoir », car la « volonté de Dieu » était toujours la bonne.

Mais j’avoue que jusqu’aujourd’hui, je n’ai toujours pas compris ce que Tonton Justin voulait nous dire… Continuer la lecture

Rituels funéraires : les Bamilékés ont tout compris

Les Bamilékés ont compris la mort !

Cette idée m’est venue toute seule, comme un miracle. Ça m’est venu aux funérailles de ma belle-sœur. Les gens dansaient tout autour de moi, et d’autres battaient dans un tam-tam qui ne leur avait pourtant jamais rien fait de mal…

Sérieusement, ça m’est apparu comme la Vierge Marie apparaît souvent à certains esprits lubriques ! Il y avait des ténors qui tapaient dans le tam-tam, donc, et puis il y avait un rang qui était en réalité un cercle. Les gens entraient dans ce cercle en désordre, et puis en ressortaient. De temps en temps ils reprenaient en chœur les paroles des animateurs, en patois, et puis ils accéléraient la cadence de leur danse qui consistait à taper les pieds dans la terre, et qu’on appelle au Cameroun le bend-skin.

Il était minuit trente. Continuer la lecture

Cameroun : il faut supprimer la philosophie en Terminale !

 J’ai le droit de proposer norr ? Puisqu’on dit tous les jours à la radio que le Cameroun nous appartient nous tous ! Alors, même si le ministre-prisonnier-là ne va pas m’écouter, je propose qu’on garde le Probatoire mais qu’on supprime la philosophie en terminale. En voici mes raisons : Continuer la lecture