Est-ce que je vous ai dit que j’ai un problème ?

Jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans, certaines cousines disaient souvent que je suis un mauvais Bamiléké ! Puisque je n’assistais jamais aux réunions de famille, je ne partais jamais dans les mariages et dans les enterrements, et je ne suis jamais venu me plaindre chez elles que « Est-ce que vous savez que j’ai une petite amie et qu’elle est tombée enceinte ? »

Bref, je n’étais jamais parti me placer devant quelqu’un pour lui expliquer que moi j’avais un problème…

 

un homme qui joue avec sa copine à la plage

Nous devons profiter de la vie au lieu de nous lamenter tout le temps. crédit: 123RF

 

Il n’y a aucune urgence en Afrique

Avant d’atteindre mes vingt-cinq ans, j’assistais très-très rarement aux levées de corps ainsi qu’aux inhumations. Et même mes oncles se plaignaient, jusqu’à il y a une tante qui m’a dit un jour que « Ecclésiaste, je vais voir s’il y aura même deux personnes à ton propre enterrement ! »

Car pour moi hein, il n’y a jamais eu une urgence en Afrique. Ni même ailleurs d’ailleurs ! Et c’est pour ça que quand je vois comment les gens se prennent cassent la tête lorsqu’il y a un baptême, je suis toujours quelque peu surpris. Quand je vois comment nos filles s’agitent pendant les anniversaires, comment elles se précipitent et elles se bagarrent pour assister à un mariage ou à une Saint-Valentin, moi je reste tranquillement tranquille dans mon petit coin. Parce que ce qui m’énerve avec les Camerounais, c’est qu’ils sont toujours très concentrés sur les choses inutiles ; et qu’ils ont aussi décidé que les vivants ne seront jamais plus importants que les cadavres…

 

Je n’ai aucun problème d’argent

Ça ne veut pas dire que je suis riche hein, au contraire ! Je suis même presque pauvre. Mais j’ai une philosophie de vie qui tend à m’éloigner de votre modèle ultra-mercantiliste et hyper-capitaliste.

Par exemple si je n’ai pas d’argent, pourquoi voulez-vous que je songe à remplacer mon vieux petit téléviseur qui fonctionne encore bien ? Hein ? Si je n’ai pas assez de francs CFA dans mes poches, pourquoi voulez-vous que je cherche à rencontrer une Camerounaise dans un bar alors que je sais qu’elle aura soif et qu’elle va aussi me chouchouter quand elle aura déjà envie de grignoter quelques chawarmas ? Hein ?

Parce que ce qui me choque vraiment ici au Cameroun, c’est parce que les Camerounais aiment toujours chercher les problèmes qui sont situés au-dessus de leur tête ! Ils sont toujours en train d’emprunter de l’argent pour des bêtises, d’escroquer leurs voisins et leurs amis pour impressionner leur entourage, et c’est pour ça qu’on les retrouve dans les prisons et dans les humiliations alors que quand moi je n’ai pas d’argent ni de liquidités sur moi, eh bah c’est très simple : je reste tranquille !

 

Il faut aussi savoir prendre son temps

 

Je n’ai jamais forcé pour faire l’amour

Parfois j’embrasse une fille et puis je la déshabille complètement, mais ensuite je lui demande de se rhabiller. Oui-oui, sans rien faire ! Parce que je n’aime pas quand elle commence à me tensionner en disant que « Tu veux juste coucher avec moi et ensuite disparaître ? » « Est-ce que tu es sûr que tu m’aimes ? » ou encore « S’il te plaît, arrête ! »

Donc franchement hein, je déteste ça ! Et c’est pour ça que je n’ai jamais insisté pour vouloir faire l’amour avec une Camerounaise. Et c’est pour ça que quand je te drague encore et que tu me dis « Bye bye » après avoir bien siroté mes Beaufort Light et mes poissons braisés, ne pense même pas que je vais commencer à te mettre la pression pour que tu me libères les fesses. Nôôô ! Je vais seulement te mettre sur la moto et je vais te dire que « On s’appelle norr, ma chérie. Est-ce que toi et moi nous avons un problème ? ».

 

Je n’ai jamais été pressé dans ma vie

C’est peut-être pour cela que je suis en retard ! Car j’avais copié ce comportement chez un grand-frère qui est pourtant en avance sur notre pays, et qui se fait prénommer monsieur Philippe.

Avec lui, j’ai compris que ça ne sert à rien de se précipiter dans la vie. J’ai compris que ton téléphone peut sonner et que tu n’es pas obligé de le décrocher immédiatement. J’ai compris que si quelqu’un veut te faire une faveur et qu’il te demande de patienter un peu, eh bien il faut patienter même si ce sera longuement !

J’ai compris que l’argent est toujours bon à tout moment même lorsqu’il arrivera en retard. J’ai compris que tu peux tout perdre dans la vie (y compris ta moto et ton travail) mais que tu peux aussi tout recommencer. J’ai compris que l’honnêteté est une vertu irremplaçable. J’ai compris qu’il ne faut jamais être pressé dans votre vie hein (« il est urgent d’attendre »), et qu’il faut aussi apprendre à mettre souvent tous vos problèmes en rang.

Donc si un jour tu m’appelles un vendredi soir pour me dire que tu as besoin de mon aide moi le samedi matin à 06h11, c’est ton problème ! J’attendais ça ? Tu m’attendais ? Malchance !! Pardon il ne faut pas venir contaminer les Camerounais avec vos urgences hein…

 

dessin d'un couple qui joue au hasard avant de pratiquer (ou pas) le sexe

Normalement le sexe ne devrait pas représenter un problème. Illustration: @Whyatt

 

Est-ce que moi je vous ai déjà dit un jour que j’avais un problème ?

Donc depuis dix ans, j’ai quand même un peu changé. J’assiste déjà aux réunions de famille, et je pars souvent au village pour participer à certaines funérailles et à quelques mariages traditionnels. Mais même si je ne suis plus un mauvais Bamiléké, certaines cousines n’ont jamais compris pourquoi je ne suis jamais venu me plaindre chez elles que « Est-ce que vous savez que ma petite amie est tombée amoureuse de Pierre La Paix Ndamè ? »

 

Est-ce que je vous ai dit que j’ai un problème d’amour ? Car si une fille veut me quitter pour de bon, je vais seulement secouer la tête mais ensuite je vais passer à une autre fille.

Est-ce que je vous ai dit un jour que j’ai un problème avec le travail ? Car même si mon salaire est costaud n’importe comment, si on veut déjà me casser la tête moi je vais tout simplement démissionner.

Est-ce que je vous ai déjà dit un jour que moi j’avais un problème avec ma famille ? Hein ? Ou bien avec mes amis ? Ou bien avec la maladie ? Ou bien avec la nourriture ? Ou bien avec notre Gouvernement ?

 

Parce que ce qui m’énerve réellement dans notre pays-ci, c’est parce que les gens veulent seulement ressembler à Samuel Eto’o et à Manu Dibango sans rien faire, alors qu’ils n’ont même pas encore le kombolibong sur leur grosse tête. Les gens sont là ils n’ont même pas les vrais problèmes, mais ils passent le temps à se créer eux-mêmes leurs propres sous-problèmes. Et tout ceci hein, c’est parce que les Camerounais ne savent pas tranquillement rester tranquilles comme monsieur Philippe et monsieur Paul Biya.

Hein ? Je mens ? Est-ce que vous avez déjà entendu votre Président vous dire un jour qu’il avait un problème ?

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je n’ai aucun de problème

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

3 réflexions au sujet de « Est-ce que je vous ai dit que j’ai un problème ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *