Nous sommes Camerounais, est-ce qu’on fabrique ?

Je demande hein, les Togolais sont même normaux ? L’autre jour je buvais avec un ami qui vient de Lomé, et on a passé notre soirée à taper les commentaires. Mais quand j’ai voulu lui glisser l’argent du taxi avant de rentrer chez moi dormir, il m’a dit « Non, ça va ! ».

Je me suis donc levé et je l’ai abandonné là, en me demandant s’il sait même dans quel pays il se trouve. Parce que nous ici au Cameroun, on nous a appris qu’il ne faut jamais refuser quelque chose…

 

il ne faut pas chercher la femme idéale

Il ne faut pas chercher la femme idéale

 

NOUS SOMMES CAMEROUNAIS, EST-CE QU’ON FABRIQUE LA BIÈRE ?

Si le Togolais-là était Camerounais, il allait bien me comprendre. Parce qu’ici au Cameroun, nous on ne fabrique pas la bière ! Même si c’est le PDG de la Camair-Co que tu croises dans un bar, demande-lui : « Tu bois quoi ? » Tu vas voir comment il va sauter de sa chaise, et puis il va dire à la serveuse d’apporter n’importe quelle bouteille qui mousse.

Il fabrique ?

Et c’est la même chose avec les autres Camerounais, qu’ils soient riches ou bien qu’ils ne soient pas pauvres. Tu vois un multimillionnaire qui est dans un séminaire avec les dirigeants de Bolloré, et c’est lui le premier à demander : « Dis-donc ! Il n’y a même pas les petites bières dans votre réunion-ci ? »

Avec les panthères alors c’est grave ! Tu l’appelles à 14 heures, elle est fatiguée, elle n’a même pas envie de sortir parce qu’elle est rentrée ce matin à 8 h 30, mais elle vient quand même parce qu’elle sait que tu vas lui donner le chawarma et quelques bouteilles de Heineken… Tsuip ! Est-ce qu’elle travaille aux Brasseries ?

Tu vois même les gens qui sont prêts à voyager pour aller boire la bière dans les enterrements. Je ne comprends pas… Ils ne pouvaient pas acheter leur bière ici à Douala avec l’argent du transport-là ?

 

NOUS SOMMES CAMEROUNAIS, EST-CE QU’ON A LE MOULE POUR FABRIQUER ?

Fais un peu l’expérience ! Tu dis à ton pote que ta nga va venir avec sa copine. Tu crois qu’il va refuser parce qu’il est marié ? Mouff ! Il va s’adapter, mon ami ! Même si la copine-là est grasse jusqu’à ce n’est plus bon, ce n’est pas son problème ! Même si elle est squelettique comme les nouveaux cure-dents que les Chinois fabriquent, où est alors le problème là-dedans ? Même si elle arrive et qu’elle est njouksa-njouksa, avec les pieds mabongos comme pour le chef suprême des armées camerounaises, ça te fait mal de quel côté ? Hein ? Tu peux fabriquer un être humain ? Et puis d’ailleurs, est-ce que tu as même d’abord le moule pour commencer ?

Au Cameroun, on ne choisit pas la femme qu’on va baratiner. Si tu veux rester là pour faire les chichis, c’est ton affaire ! Si tu veux rester là pour dire que « Ma femme doit être comme Charlotte Dipanda, elle doit avoir les fesses de Beyonce, elle doit être cultivée comme Kalla Lobè et se coiffer comme Chantal Biya… », reste là pour l’attendre ! Tu crois que si ton père avait attendu ce genre de femme, tu crois que tu serais là pour nous expliciter le genre de femme que tu veux avoir ?

 

NOUS SOMMES CAMEROUNAIS, EST-CE QU’ON TRAVAILLE À LA BANQUE ?

Tu donnes l’argent de taxi à un Togolais et il ose même refuser ? Il se prend même pour qui ?

Non, franchement, l’affaire-là m’énerve. Quand je vois comment nos députés d’ici, on leur donne le crédit de 2.000 francs CFA dans le téléphone, et eux ils acceptent gaillardement. Le Togolais-là pense qu’il les dépasse ? Quand je vois comment nos musiciens d’ici, tu montes sur le podium et tu mets 500 FCFA dans son t-shirt pendant qu’il transpire, et lui il accepte en te remerciant au micro. Quand je vois comment dans les grands bureaux de nos petits ministres, tu leur glisses l’argent du carburant et ils mettent ça au fin fond de leur 2e tiroir, en exposant leurs 32 dents. Quand je vois comment les Lions indomptables grèvent pendant les compétitions internationales, à cause des primes d’entraînement, je me demande même sur quoi le Togolais-là compte. Il croit qu’il dépasse tous les Camerounais que je viens de citer là ? Hein ? On lui donne l’argent de taxi et lui il refuse ? Dis donc ! Alors que pour une Camerounaise, elle peut plutôt t’empoisonner parce que tu as oublié de lui donner son argent de transport

 

NOUS SOMMES CAMEROUNAIS, EST-CE QU’ON REFUSE LE TRAVAIL ?

Jean-Miché Kankan parlait comme les blagues hein. Il disait : « Ce que je vois je fais, ce que je ne vois pas je ne fais pas ». Mais aujourd’hui, tu vas même d’abord voir le travail où pour commencer à refuser l’autre ?

Sérieux, au Cameroun le travail n’est pas donné à n’importe qui. Même pour frapper les parpaings, on va d’abord te sélectionner. Même pour vider les conteneurs, on va d’abord vérifier si ton nom n’est pas sur la liste noire. Même pour aller décharger les sacs de riz qui pèsent sur ta tête comme si c’étaient les sacs de fer, on va d’abord te demander que : « Je dis hein, tu dis même que c’est qui qui t’a envoyé ? »

Et c’est la même chose à Hysacam pour devenir un ramasseur d’ordures, c’est la même chose pour nos vigiles qui risquent leur vie dans l’obscurité, c’est la même chose pour les jeunes filles qui souhaitent simplement devenir des femmes de ménage.

Et qui deviennent les objets sexuels des patrons dans les domiciles ?

 

même les enfants acceptent la bière

Même les enfants acceptent la bière

 

NOUS SOMMES CAMEROUNAIS, QU’EST-CE QU’ON FABRIQUE MÊME AU JUSTE ?

Le lendemain j’ai appelé mon ami togolais pour m’excuser et reconnaître qu’il n’est pas gourmand comme mes compatriotes. Parce que quand on y réfléchit bien, qu’est-ce que les Camerounais fabriquent même au juste ?

 

Quand tu leur promets quelque chose, ils t’agressent sur ça comme si c’était devenu une obligation.

Quand tu demandes à quelqu’un ce que tu peux lui offrir pour son anniversaire, il te répond « N’importe quoi mon frère ! Est-ce que je fabrique l’autre ? »

Quand ton père meurt ou bien une autre personne décède, c’est tout le monde qui vient discuter les choses qu’il avait laissées dans sa maison (ils vont te dire qu’ils ne fabriquent pas).

 

Et si tu viens dire aux gens là que c’est de la mendicité, ils vont te demander si Robin des Bois était un Camerounais. Parce que dans notre pays-ci, ce sont même souvent les riches qui acceptent l’argent des pauvres !

 

 

Ecclésiaste DEUDJUI

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

3 réflexions au sujet de « Nous sommes Camerounais, est-ce qu’on fabrique ? »

  1. damen dit :

    bonjour, je ne comprenais pas très bien au début, mais je suis vraiment morte de rire alors, vous avez peint notre société avec tellement d’adresse que je nous reconnaissait à traves les lignes et la première idée qui m’est venu à l’esprit c’est « il vient même d’où, c’est un mougou? impossible n’est pas Camerounais, et comme nous nous prévalons dêtre l’Afrique en miniature, il faut bien qu’on trouve de tout ça au Camer du Pichichi, IL Y ‘ A QUOI! mouf deh »
    le livre je peux le trouver où? merci encore pour ce fou rire que vous m’avez donné à travers cette production très très inspirante
    ce n’est pas le « qui veut mais le qui peut » vive le 237

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *