11 avril 2022

Emma

Je ne fais pas souvent confiance aux Camerounaises. Pourtant les femmes qui réussissent à me séduire ne sont pas forcément les plus exceptionnelles.
Emma en fait partie.


Emma est sapiosexuelle

Ça veut dire qu’elle apprécie les personnes intelligentes. Et d’ailleurs, c’était elle-même qui m’avait fait connaître l’existence de ce mot intellectuel.
Emma était le genre de fille qui te tenait des conversations généralement très éclectiques, et parfois j’avais du mal à la suivre. Elle aimait surtout quand nous parlions de la littérature et de la poésie qu’elle affectionnait tant, et c’est pour ça que je lui avais parlé de mon auteur préféré qui est un Congolais et qui s’appelle Alain Mabanckou.
Elle aimait aussi régulièrement me lire ! Et pourtant je lui avais avoué que je ne suis pas forcément le blogueur le plus exceptionnel…


Emma n’est pas vraiment camerounaise

Je me dis qu’elle n’est pas camerounaise parce qu’elle n’avait pas les comportements ni les sales habitudes d’une véritable cameruineuse. Elle était plutôt du genre faussement naïve, du genre intrinsèquement véridique, et du genre maladroitement sincère.
Je ne l’avais pas forcément appréciée ni admirée au premier regard. Mais lorsque j’ai constaté sa sapiosexualité et son honnêteté atavique, je ne pouvais qu’en devenir follement amoureux. Et puis, physiquement, elle avait les atours d’une sirène terrestre. Elle avait une peau qui était à la fois satinée, douce et suave comme ses merveilleuses vocalises, et puis surtout elle était naturellement belle et jolie. Elle n’ouvrait jamais la bouche pour me demander des choses qui ne lui étaient pas nécessairement utiles, et je dois bien admettre que j’avais été bluffé par cette noble attitude. Je peux même vous le révéler, je l’ai surtout aimée parce qu’elle n’était pas réellement une Camerounaise dans sa façon de se comporter…


Ema Ema au bord de la plage
Emma était une sirène terrestre. Crédit: Ema /CC-BY

Emma est rancunière

Nous avons rompu !
Pas parce que je ne l’aimais plus hein, ni parce qu’elle ne m’aimait pas.
Mais je suppose qu’elle m’en a voulu parce que moi j’étais resté un peu trop camerounais dans mes sales manies, tandis que la belle demoiselle n’arrivait plus du tout à supporter mes grossiers caractères…
Elle m’avait immédiatement reproché mes discourtoisies répétées, ainsi que mes inattentions régulières. Elle se plaignait constamment de mes précipitations et de mes indélicatesses, quant à ce qui concernait notre future vie de couple. Elle m’avait pourtant demandé de cultiver l’art de la patience, mais je n’avais jamais pu me tenir à carreau. Elle m’avait déjà inséré dans son précieux agenda et dans une immense partie de son adorable cœur, mais malheureusement j’en réclamais toujours davantage.
Or les filles comme Emma hein, ce sont des femmes qui sont incroyablement rancunières. Et malgré toutes mes relances et mes excuses, elle n’a plus jamais accepté de vouloir partager sa vie avec moi !


Emma me manque

Elle me manque. Je ne sais pas jusqu’à quand ce traumatisme psychologique durera, mais je n’en sortirai pas indemne. Je suis devenu presque paralysé du cerveau lorsque je retombe sur ses photos. Je suis devenu mélancolique et nostalgique à cause de cette non-Camerounaise. Il m’arrive régulièrement de rêver d’elle, et lorsque je me réveille je redeviens subitement neurasthénique… Tsuip !
Emma me manque. Je ne sais pas si elle savait que je l’aimais à ce point, ou alors si j’ai commencé à l’aimer à ce point depuis qu’elle avait décidé de m’abandonner définitivement. Je ne sais pas si je lui manque aussi un tout petit peu, quand même. Parce que je continue de croire que j’ai fait une grosse erreur en la laissant partir aussi facilement, et que je le regretterai probablement durant toute ma vie !
D’ailleurs je le regrette depuis longtemps et j’en souffre déjà terriblement…


Aima

Donc je ne fais pas souvent confiance aux filles camerounaises. Pourtant les femmes qui réussissent à m’impressionner ne sont pas forcément les plus exceptionnelles.
Celle-ci en fait partie.

Emma ! Nous n’avons flirté ensemble que quelques semaines à peine, mais c’était suffisant pour que je reconnaisse ta valeur, ta vertu, ton charisme indiscutable et ta sensibilité inégalable.
Emma ! Je n’imaginais pas que j’allais t’aimer de la sorte. Je ne pensais pas que ton ombre me hanterait de cette manière. Je n’avais jamais prévu que de toi, je deviendrais sentimentalement aussi dépendant.
Emma fait partie de ces personnalités fabuleuses qui ont marqué ma vie, au même titre que mon meilleur ami Pierre La Paix Ndamè.

Parce que quand je l’avais rencontrée en juin 2019, elle n’était pour moi qu’une simple petite Camerounaise ordinaire. Et puis j’ai découvert qu’elle était sapiosexuelle, j’ai constaté qu’elle avait une culture intellectuelle très enrichissante, et j’ai surtout été émerveillé par son intégrité morale et par sa droiture. Mais malheureusement hein, les femmes que nous affectionnons ne sont pas forcément celles que nous réussirons à épouser.
Emma en faisait partie.


Ecclésiaste DEUDJUI, je t’aime Emma
WhatsApp: (+237) 696.469.637
Tous mes articles sur https://achouka.mondoblog.org

Partagez

Commentaires