Je ne suis pas tontinard ni sardinard, je suis un Camerounard !

Il y a parfois des gens ici qui se méprennent ouvertement sur mes publications, et qui pensent osent penser que je serais un partisan de Paul Biya ou pourquoi pas de son adversaire Maurice Kamto.

Et pourtant moi je suis tout simplement un Camerounard !

 

Un Camerounard avec le drapeau du Cameroun

Un Camerounard, c’est celui qui a choisi l’unité du Cameroun. Source: actucameroun.com /Image reprise sous autorisation

 

Je ne suis pas un tontinard !

C’est vrai que je suis un Bamiléké, et alors ? Est-ce que tous les Bamilékés sont donc des tontinards ? Est-ce que tous les Bamilékés sont dans les réunions secrètes du La’akam ou bien du Famlà’a ? Est-ce que tous les Bamilékés se sont alignés derrière l’Américain Patrice Alain Nganang, lorsqu’il a déclaré qu’il y a des tribus supérieures et qu’il y a des tribus inférieures ici au Cameroun ? (sic) Hein ?

Je crois bien que non !

Parce que même si moi je suis originaire de Bafang parce que mon paternel a vu le jour dans les hauts-plateaux de Bandounka, ce n’est pas une raison suffisante pour qu’on m’étiquette directement MRCiste. Ce n’est pas un motif pour qu’on s’imagine que je suis forcément un pro-Kamto. Ce n’est pas un argument recevable devant les juridictions de notre tribunal militaire (ce sont eux qui jugent parfois les civils hein), et d’ailleurs je n’ai jamais participé à ce que les gens organisent en comité et qu’on appelle aussi ici la tontine…

 

Je ne suis pas un sardinard !

Je ne suis pas un sardinard non plus hein, il ne faut pas croire. Tout sauf ça ! D’abord que je déteste même seulement sentir l’odeur de la sardine. Je déteste l’odeur de la corruption. J’exècre la filouterie et la fraude électorale. Je ne veux même pas que quelqu’un vienne me tendre ses maigres 2000 francs CFA le jour du défilé ou bien des élections, et qu’il me demande ensuite de m’aligner ou bien de partir voter en faveur du parti au pouvoir… Tsuip !

Nôôô, je ne suis pas moi dedans. Tout sauf ça ! Je préfère encore qu’on se trompe sur moi en disant que je suis un tontinard. Je préfère encore qu’on me traite de kamtoïste. Je préfère même qu’on me force à avaler une boîte de sardine pimentée avec un pain qui n’est même pas vraiment croustillant, mais jamais vous ne me verrez débiter des insanités comme les experts-sardinards qui sont pourtant très prétentieux là-bas au RDPC.

 

Maurice Kamto et Paul Biya

Les expressions tontinards et sardinards sont nées de l’affrontement politique enre Maurice Kamto (à gauche) et Paul Biya (à droite). Source: lebledparle.com Montage: Ecclésiaste Deudjui /Photos reproduites sous autorisation

 

Je ne suis pas un sécessionnard !

Moi je n’ai rien contre les Ambazoniards hein, et d’ailleurs c’est même pour cette raison que j’aimerais qu’on trouve rapidement une solution à cette crise dite « anglophone ». Moi je n’ai rien contre les Francophones non plus. Mais je milite pour que nous restaurions l’unité et l’unicité de notre Cameroun, et que nous cessions de divaguer sur le fédéralisme, le tribalisme, l’irrédentisme, le séparatisme. Car moi je suis très satisfait de notre pluralité linguistique et culturelle, et je souhaiterais bien qu’on les garde. Je suis émerveillé par la diversité de nos ethnies, par la multiplicité de nos langues vernaculaires et notre bilinguisme, par l’hétérogénéité extraordinaire de notre formidable population hétéroclite, et surtout par le savoir-vivre-ensemble que nous avons si bien entretenu jusqu’à présentement.

Je n’aimerais surtout pas qu’il y ait une quelconque sécession ici au Cameroun !

 

Je suis un Camerounard !

Un Camerounard, ça veut simplement dire que je ne suis ni un tontinard, ni un sardinard, ni un sécessionnard, ni un brigadier anti-sardinards ! Ça veut aussi dire que si c’est bien fait dans un camp, je vais signaler que cela a été bien fait. Et si c’est mal fait quelque part, je vais aussi signaler que cela a été terriblement mal fait.

Je suis pour la paix comme mon ami Pierre La Paix Ndamè. Je suis contre les complots qui visent à déstabiliser notre cher Cameroun. Je me considère comme un patriote. Je félicite Paul Biya quand il s’est bien comporté (c’est vrai que c’est rare) et je félicite Maurice Kamto lorsqu’il s’est bien comporté également.

Je condamne ! J’avais demandé au président de la République d’entamer un dialogue inclusif avec les leaders sécessionnistes anglophones, et il ne fait que traîner le pas depuis-là. J’avais demandé à Maurice Kamto de cesser avec ses marches blanches grisâtres sinon ça allait l’envoyer derrière le ngata (lui-même il a confirmé norr). Mais ce qui m’énerve avec les partisans de ces deux factions politiques qui se détestent à mort, c’est qu’ils sont tellement extrémistes qu’ils ne supportent même pas que tu puisses leur opposer la moindre critique !

 

la carte du Cameroun et la liste des ethnies

La multiplicité des ethnies au Cameroun devrait être une force. Source: Facebook.com /CC0

 

Je ne suis pas tontinard ni sardinard, je suis un simple Camerounais !

Donc il y a parfois des gens ici qui se méprennent régulièrement sur mes publications, et qui m’insultent en public en disant que je suis un partisan de Paul Biya ou pourquoi pas de son adversaire Maurice Kamto.

Et pourtant moi je suis tout simplement un Camerounais hein !

 

Je ne suis pas un tontinard ! Je condamne avec la dernière énergie les militants du MRC (certains hein, pas tous !) qui sont persuadés que le changement au Cameroun s’effectuera inévitablement par la violence.

Je ne suis pas un sardinard ! D’ailleurs est-ce que je suis arrogant comme eux ? Est-ce que moi je suis condescendant ? Est-ce que je suis un opportuniste ou un voleur qui pille toute l’économie de notre Cameroun ?

Je ne suis pas un sécessionnard ni un brigadier anti-sardinards non plus, parce que j’ai toujours souhaité que le Cameroun demeure uni, entier et indivisible.

 

Mais lorsque j’exprime « mon avis » pour partager « mon opinion » sur des affaires qui concernent « ma propre nationalité », il y a des hurluberlus qui vont sortir du bois et qui vont commencer à me vilipender : « Espèce de sale biyaïste ! », « Espèce de Bamiléké tontinard ! », « Espèce de Francophone à deux balles ! »

Okokoloo’o, mes frères ! Donc tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous deviendront automatiquement des salopards ?

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je suis un Camerounard !

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

2 réflexions au sujet de « Je ne suis pas tontinard ni sardinard, je suis un Camerounard ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.