Le phénomène Nyangono du Sud

À l’heure où je vous parle, la plus grande vedette de la chanson camerounaise se fait appeler Nyangono du Sud. Et ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour la réputation du Cameroun…

 

Nyangono du Sud en poster

On aime aussi Nyangono du Sud pour ses posters décalés. Image: kamerlyrics.net /CC0

 

Qui est Nyangono du sud ?

Nyangono du Sud est certainement le « musicien » le plus demandé sur toute l’étendue du territoire camerounais. Et pourtant il n’est même pas du Sud hein ! Mais les organisateurs de concerts se l’arrachent depuis quelques semaines, et même les médias se le disputent pour qu’il accepte de venir sur leurs plateaux de télévision.

Sur les réseaux sociaux, c’est grave ! Les publications de Nyangono du Sud font un tonnerre sur Facebook ! Et aussi sur Twitter. Et bientôt sur Instagram. « L’artiste » se considère lui-même comme la méga-star des méga-stars (d’ailleurs il se fait appeler le « Lion du Sud »), et je vous promets qu’on n’aura pas bientôt fini d’entendre parler de ce nouvel épiphénomène…

 

Quelle est sa carrière musicale ?

À vrai dire, pas grand-chose ! Quelques semaines tout au plus. Puisque ce trublion du bikutsi (si on peut appeler sa musique comme ça) a réussi à émerger à partir d’un seul single, intitulé « Minga ma ding ». Et même si les paroles de cette chanson sont totalement décousues et par moments dénuées de sens, c’est à partir de là qu’il a fait le buzz. Avant de produire quelques autres chansons tout aussi fausses, à l’instar de « Foup fap », « Bébé soulard » ou encore « Ça a déjà commencé ».

En attendant qu’il nous produise encore d’autres chansons onomatopées dont lui seul détient le secret…

 

Nyangono du Sud avec Moustik le Karismatik

Nyangono du Sud en compagnie de l’humoriste Moustik le Karismatik. Source: Twitter /CC0

 

Pourquoi fait-il autant le buzz ?

En réalité hein, c’est un peu difficile d’expliquer convenablement le succès de Nyangono du Sud. Puisque les gens ne l’aiment pas parce qu’il chante bien (c’est même le contraire, à vrai dire). Les gens ne l’aiment pas parce qu’il parle bien. Les gens l’adorent plutôt pour tout le contraire, puisqu’il donne parfois l’impression de débarquer d’une autre planète !

Je m’explique : il chante faux, il s’habille et il se coiffe comme un extraterrestre, il se prend pour une superstar, il danse très mal et il ne parle pas correctement la langue de Molière (c’est peu de le dire !). Sans oublier que ses lyrics sont incohérents comme j’ai dit plus haut, car en même temps il semble éducatif et puis subitement il devient pornographique. C’est même à cause de ce dernier point que j’ai pensé que ses chansons pouvaient être assimilées à du bikutsi…

 

Et la musique camerounaise dans tout ça ?

Le pire dans tout ça, c’est que la musique camerounaise se porte bien. Car de mémoire, je n’avais jamais assisté à une époque musicale aussi prolifique ! Je n’avais jamais eu autant de choix que dorénavant avec les Mr Leo, X-Maleya, Longuè Longuè, Charlotte Dipanda, Richard Bona qui ne veut plus se faire produire dans les quatorze États utilisant encore le franc CFA, ou encore les magnifiques divas que sont les chanteuses Blanche Bailly avec sa consœur Daphné.

Alors pourquoi se focaliser sur un « bouffon » tel que Nyangono du Sud, puisque c’est le mot que les gens ne veulent pas utiliser à propos de son personnage. Hein ? Pourquoi faire d’un si mauvais chanteur la plus grosse vedette de l’espace musical actuel camerounais ?

 

dessin représentant Nyangono du Sud

Nyangono du Sud est parfois représenté en super-héros sur ses pochettes. Source: camer.be Dessin: lq photographie /CC-BY

 

Le phénomène de foire Nyangono du Sud

Donc à l’heure où je vous parle, la plus grande star du show-biz camerounais se fait appeler Nyangono du Sud. Et ça ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour la réputation de notre Cameroun…

 

Nyangono du Sud ! Il n’est pas du Sud comme je vous ai dit (il s’appelle Tatchum Nyangono), puisque c’est un Bamiléké qui a grandi à Ebolowa et qui veut se faire passer pour un Boulou’ou.

Nyangono du Sud ! Il ne s’agit pas d’un musicien en réalité, puisqu’il possède un magasin au marché central de Yaoundé et que son vrai talent normalement c’est le commerce.

Nyangono du Sud est un phénomène qui a quand même réussi à devenir une véritable star, puisque la majorité des Camerounais l’apprécie malgré tout.

 

Puisque son nom est désormais sur toutes les lèvres. Puisque son look atypique est déjà devenu « international ». Puisque ses pas de danse auront bientôt une réputation « dévastatrice », puisque même Pierre La Paix Ndamè a aussi commencé à les exécuter. Mais ce succès en dit plus sur la société camerounaise que sur la personnalité de cet « artiste » qui nous vient certainement d’une autre planète.

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je ne suis pas un phénomène

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

6 réflexions au sujet de « Le phénomène Nyangono du Sud »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.