J’ai été riche pendant quelques semaines

Quand je vois comment je réfléchis aujourd’hui avant de mettre le carburant dans ma moto de marque française, ça me fait un peu de la peine. Parce que quand j’étais encore « riche » hein, je n’avais même plus ce genre de problèmes. Et certains amis me disent que j’avais déjà aussi commencé à changer de comportement…

 

dessin homme riche

L’argent procure toujours un sentiment de satisfaction. Source: kisspng.com /CC-BY

 

Je n’avais plus faim pendant quelques semaines

Quand j’étais encore « riche » hein, je n’avais presque jamais faim. Car c’est comme si quand tu as beaucoup d’argent hein, l’appétit disparaît. Puisque je pouvais bien manger tout ce que je voulais ici sur la planète Cameroun, mais curieusement je n’avais presque jamais faim.

C’est comme si quand tu as ton argent rempli dans les poches hein, tu n’as même plus envie de te régaler. Tu regardes la nourriture et ça te dégoûte. Tu entres dans un fast-food et tu ne finis même pas le plat que c’est pourtant toi qui venais de commander avec insistance. Tu consommes les menus les plus chers. Tu entres dans une boulangerie et tu achètes les gâteaux que tu n’avais jamais rencontrés auparavant. Tu te balades dans les grands restaurants, et tu commences à interpeller les serveuses avec un ton d’aristocrate : « Bonjour jeune dame, puissé-je vous demander si vous avez du poulet DG par ici ? »

 

J’avais plusieurs projets quand j’étais riche

Mon tout premier projet, c’était de m’acheter un élégant climatiseur Whirpool. Un split. Mais quand je suis allé me renseigner sur les modèles, je me suis quand même demandé si l’affaire-là était réellement si nécessaire. Surtout que quand mon bailleur allait me voir avec un technicien en train de monter avec cet appareil dans ma petite chambre, il allait venir à ma fenêtre pour me souffler que « Euh… M. Deudjui, est-ce que vous savez que la Sonel venait récemment d’augmenter le prix du kilowatt/heure ? »

Bref, j’étais devenu un insatiable. Je commençais déjà à réfléchir sur l’achat d’une petite voiture pour mes petites courses. Je venais de m’acheter mon nouveau scooter. Je réfléchissais sur un abonnement à Canal+. Je pensais déjà à déménager vers une maison plus grande mais surtout beaucoup plus chère. Je réfléchissais tout le temps sur le contenu de mon réfrigérateur. Je pensais même déjà à changer de comportement social, puisque j’ai dit un jour à l’un de mes amis que « Gars ! Je pense qu’il faut qu’on arrête de s’asseoir dans n’importe quel bar et de sortir avec n’importe quel genre de filles… »

 

restaurant Tou'Ngou Hôtel

J’aimais bien me régaler dans les grands restaurants quand j’étais riche. Image: Tou’Ngou hôtel /Image reproduite sous autorisation

 

J’ai été « polygame » pendant quelques semaines

Imaginez un gars qui peut manger tout ce qu’il veut et qui ne s’assoit plus dans n’importe quel bar. Hein ? Qu’est-ce qui peut bien lui rester d’autre à faire en dehors de baratiner de nouvelles filles ?

Donc j’étais rentré dans cette mouvance. Comme je n’avais pas de problème d’argent et que je pouvais recevoir n’importe quelle Camerounaise n’importe où et à n’importe quelle heure, c’est aussi comme ça que je rencardais plus de trois jolies filles par jour !

Je démarrais ma moto et je partais donner le chawarma à une fille qui travaillait dans un snack-bar là-bas vers Bonamoussadi. Je démarrais ma moto et je partais manger les viennoiseries avec les midinettes qui aiment se régaler uniquement dans les gigantesques glaciers bios. Je démarrais ma moto et j’emmenais plusieurs araignées dans plusieurs bars, et ensuite chez moi, et ensuite je les raccompagnais jusqu’à chez elles. Jusqu’au jour où j’ai perdu mon argent et c’est là que j’ai compris que j’étais définitivement condamné à demeurer un célibataire…

 

J’ai découvert qui sont mes vrais amis

De la même manière que j’ai perdu toutes ces filles qui me faisaient accroire que j’étais un polygame, c’est aussi comme ça que j’avais perdu plusieurs compagnons. J’ai même perdu l’un de mes tout meilleurs amis, Pierre La Paix Ndamè, parce que je lui avais prêté de l’argent et quand je lui téléphonais il me renvoyait désormais vers son répondeur… Tsuip !

L’argent ne donne pas les amis. L’argent attire seulement les parasites et les opportunistes. L’argent attire seulement les gens qui ont seulement envie de boire tes bières gratuitement. L’argent attire seulement les fausses filles. L’argent te fait marcher avec des serpents à trois têtes jusqu’à tu penses que ce sont tes réels amis, jusqu’au jour où tu te fais mordre. Jusqu’au jour où l’un d’eux vient carrément te dire que « Ecclésiaste, tu es un vaurien ! »

Alors que c’est pourtant moi qui lui faisais découvrir les grands hôtels, les grands restaurants, les grands aéroports, les grandes boutiques, etc.

 

Samuel Eto'o

Samuel Eto’o est d’abord respecté au Cameroun pour sa richesse. Image: bfmtv.com /Photo reproduite sous autorisation

 

J’ai été surpuissant pendant quelques semaines

Donc auparavant hein, je ne réfléchissais même pas un peu quand je voulais mettre le carburant dans mon scooter de marque française. Je partais dans une station Total, sans publicité, et je faisais le plein dans mon réservoir tout en payant simultanément pour qu’on me fasse la vidange.

Certains amis me disent même que j’avais déjà aussi commencé à changer de comportement…

 

J’ai été riche pendant quelques semaines. Et c’est comme ça que je devenais insolent, j’étais condescendant envers les employés et c’est aussi l’argent qui m’a rendu très macho et très autoritaire envers les femmes.

J’ai été un « bòbò » pendant quelques semestres. Je ne mangeais que dans les chics fast-foods avec les panthères, je ne buvais que dans les lounges et dans les salons de thé, et je ne prenais que les taxis en course lorsque je partais me faire mes soins de visage.

J’ai été au-dessus de la classe moyenne camerounaise pendant presque trois cent soixante-cinq jours !

 

Et donc pendant cette faste période, j’avais compris beaucoup-beaucoup de choses. J’ai d’abord commencé par prendre beaucoup de poids. Ensuite j’ai compris que c’est l’argent qui transforme souvent certaines personnes. Puis j’ai compris que le franc CFA voulait déjà m’éloigner de certaines valeurs comme la vertu. Et j’ai aussi compris que la richesse c’est une augmentation de tes problèmes. Mais en fin de compte hein, j’avais surtout compris que je n’avais rien compris sur ma « pauvreté » d’auparavant, puisque la richesse ce n’est pas seulement une question de numéraire ou bien de compte bancaire. Vous me suivez parfaitement ?

Et je me demande même si j’ai réellement été quelqu’un de « riche » pendant ces quelques semaines…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je ne suis plus riche

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

2 réflexions au sujet de « J’ai été riche pendant quelques semaines »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.