Voici comment Orange money a révolutionné le « grattage »

Auparavant lorsque quelqu’un te demandait de l’argent, tu pouvais l’esquiver en disant que « Je n’ai pas d’argent sur moi », « Aujourd’hui c’est férié », ou encore « Je vais faire comment pour t’envoyer ça loin là-bas à Fendjemenkouèt ? »

Mais si tu tentes encore de dire ça aujourd’hui à un Camerounais de l’année 2018, il va directement te répondre que « Mais je dis hein, tu ne peux pas rapidement me faire un Orange money ? »

 

réception d'argent via Orange money

Les kiosques Orange money sont disponibles à tous les coins de rue. Image: studiotamani.org /Image reproduite sous autorisation

 

Orange money a révolutionné le dépannage

Auparavant lorsque je demandais de l’argent à l’un de mes oncles qui vit là-bas à Yaoundé, je lui téléphonais souvent et il me répondait toujours que « Je n’ai pas le temps aujourd’hui pour passer à la banque ! » Et pourtant de nos jours je ne me casse même plus la tête : « Bonjour Tonton Jean-Baptiste. S’il te plaît est-ce que tu peux me faire un Orange money ? »

Et c’est la même chose avec mes amis fonctionnaires qui aiment souvent m’emprunter me demander de l’argent lorsque nous sommes déjà vers le 15 du mois. C’est la même chose avec mes nièces que je dépanne souvent lorsqu’elles ont besoin de quelques couches pour leurs nombreux enfants en bas-âge. C’est la même chose avec mes anciens amis que je rencontre souvent et qui sont restés dans la galère, mais qui aiment parfois me demander que « Je dis hein Clesio, il n’y a même pas un minguili petit Orange money pour les pauvres ? »

 

Orange money a révolutionné la pimenterie

Auparavant les vendeuses de piment avaient beaucoup de problèmes lorsqu’il fallait aller récupérer leur argent en cash chez le client. Parce que quand elle te disait qu’elle avait envie de s’acheter la greffe brésilienne, toi tu lui demandais de passer à la maison l’abattoir et c’est ensuite seulement que tu pouvais éventuellement lui remettre son argent des mèches…

Mais aujourd’hui ? Niètt ! Ce n’est plus la même chose dèh ! Une fille peut très bien rester tranquillement sur son WhatsApp et te demander que « Fais-moi un Orange money de cinquante mille francs CFA pour que je m’achète une greffe brésilienne. » Une fille peut te conditionner en te disant que « Envoie-moi d’abord mon argent de transport par Orange money avant que je ne me déplace. » Une pimentière expérimentée peut même te menacer au téléphone en te disant que « Tu dis quoi alors ? Hein ? Décide-toi vite ! Si tu ne veux pas m’envoyer l’argent-là par Orange money tu me fiches le camp ! »

 

grille tarifaire Orange money au Cameroun

Grille tarifaire des transferts d’argent par Orange money. Tableau: Le Mobile Au Kamer /CC-BY

 

Orange money a révolutionné les transactions

Moi je pars toujours sur les anciennes bases. Parce que dans l’ancienne époque technologie, tu venais sur le chantier pour donner l’argent à ton entrepreneur, et tu en profitais pour vérifier l’état d’avancement de tes travaux. Mais aujourd’hui ? Niètt ! Ce n’est plus du tout la même chose dèh !

Un ouvrier peut très bien t’appeler pour te mentir que le ciment vient de finir, parce qu’il sait parfaitement que tu es dans un bus pour Sangmélima. Un employé peut t’appeler pour te dire que les Impôts sont venus pour sceller votre boutique, et qu’il faut rapidement que tu lui fasses un Orange money là-là-là-là-là. Une ancienne petite amie (la mère de ton enfant, par exemple) peut t’appeler pour te demander la pension alimentaire, genre : « Tu vas alors m’envoyer l’argent de l’école de l’enfant-là par comment ? Hein ? Par Orange money ? »

 

Orange money a révolutionné le crédit

Je ne parle pas des gros crédits que les fonctionnaires prennent là-bas à la banque hein, nôôô ! Ça n’a rien à voir ! Ça n’a rien à voir avec les terrains titrés qu’on te demande là-bas pour ta garantie. Ça n’a rien à voir ni avec les hypothèques, ni avec les échéanciers. Parce que quand un Camerounais veut prendre le crédit aujourd’hui en l’an 2018, il ne passe pas par mille chemins : « Tu ne peux pas me faire un crédit d’argent par mon Orange money ? »

D’autres gens utilisent même cette technique-là pour encore mieux faciliter leurs « frappes ». Genre une fille me dit l’autre jour que « Je ne suis pas sortie avec  ma carte bancaire. Pardon envoie-moi vingt mille francs CFA avec ton Orange money et je vais te remettre ça la prochaine fois qu’on va se voir… »

Tu es sûre qu’on va se revoir ?

Et même mon ami Pierre La Paix m’avait escroqué comme ça en février 2017 lorsqu’il avait eu quelques problèmes, et jusqu’aujourd’hui je bois mes bières avec lui mais il n’a plus jamais évoqué le sujet d’un éventuel remboursement de cet argent que je lui avais pourtant envoyé via son Orange money…

 

mtn mobile money

MTN mobile money (alias MoMo) est le principal concurrent de Orange money au Cameroun. Source: monastuce.net /CC0

 

Voici comment Orange money a révolutionné le « grattage » au Cameroun…

Donc auparavant hein, lorsque quelqu’un te demandait les ronds tu pouvais très facilement t’en sortir. Mais aujourd’hui au 21ème siècle, niètt ! La personne va sauf que te harceler en te disant que « Mais je dis hein, ma sœur, qu’est-ce qui t’empêche même de me faire un Orange money là-là-là-là-là tout de suite ? »

 

Orange money a révolutionné le tourisme : les gars envoient l’argent de transport par Orange money et les filles prennent le bus VIP pour se rendre à Yaoundé ou bien à Douala.

Orange money a révolutionné la consommation : tu vois un écran plasma qui te plaît dans un grand magasin, et directement tu vides ton Orange money alors que tu avais réservé cet argent pour aller rencontrer ton futur beau-père.

Orange money a même aussi révolutionné l’alcoolisme ! Parce que quand moi je vais boire dans un snack-bar désormais, je demande toujours à la serveuse si leur établissement autorise les paiements par Orange money.

 

Ou bien alors par MTN Mobile money. Ou bien parfois par Express Union mobile. Ou bien alors si leur établissement possède un compte électronique Nexttel. Ou bien si elle préfère plutôt une monnaie virtuelle comme les bitcoins ou alors l’ancien système PayPal. Parce que ce qu’il faut surtout retenir avec cette nouvelle technologie électronique et monétaire, c’est que le mobile a vraiment révolutionné l’univers de la banque ici au Cameroun.

Et par ricochet il a aussi révolutionné le « grattage ».

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je ne gratte pas

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

2 réflexions au sujet de « Voici comment Orange money a révolutionné le « grattage » »

  1. Tu as oublié de nous dire que des fois on t’envoie des photos pour te motiver à faire « Orange money » si tu vois ce que je veux dire.
    Tu vas sauf que envoyer. au moins là tu ne peux pas dire que le bruit te dérange hein…
    Dis moi entre vous deux qui prend finalement en charge les frais de transfert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.