Certains Camerounais ne se mélangent pas avec les anges…

Quand je buvais encore la bière, j’avais une sale habitude-là que quand je te demandais ce que tu veux boire, je t’obligeais à prendre de l’alcool. Et puis je refusais les Malta sur ma table, je refusais que quelqu’un pose les jus de fruits devant mes yeux, et je détestais aussi que quelqu’un me rappelle qu’il commence déjà à se faire tard…

Bref, j’étais un Camerounais qui n’aimait pas se mélanger avec les agneaux.

 

deux jolies métisses

Les jolies filles ne se mélangent pas avec les laides filles. Source: ntrjack.mondoblog.org /Image reproduite sous autorisation

 

Les soûlards ne se mélangent pas avec les non-soûlards

Quand je buvais encore la bière, j’étais très catégorique ! Puisque quand je demandais à une fille ce qu’elle veut boire, je lui imposais mes directives : « Je te permets de tout prendre, hormis la Malta Guinness et les jus ! »

Car au Cameroun, les soûlards ont toujours beaucoup de problèmes avec les non-soûlards. Ça les dérange de voir deux personnes qui viennent s’asseoir dans un bar et qui commandent de l’eau minérale. Ça les embête quand ils sont déjà ivres jusqu’à ils montent même parfois sur la table, alors que toi tu es encore lucide et zen. Ça les turlupine de s’asseoir avec les non-soûlards parce que vous ne serez jamais sur la même longueur d’onde d’ébriété. Car pendant que les soûlards auront envie de commencer à draguer, c’est là que tu vas leur dire que toi tu as déjà envie de rentrer te coucher à la maison…

 

Les célibataires ne se mélangent pas avec les gens mariés

Moi-même je ne comprenais le pourquoi auparavant. Mais depuis que je marche avec mon beau-frère (le mari de ma tante), j’ai compris que les hommes mariés n’ont pas –du tout !– le même raisonnement que les Camerounais qui sont encore célibataires.

Déjà que l’homme marié ne pense jamais pour lui tout seul. S’il voit la viande rôtie qu’on vend en route, il va d’abord se demander si ça peut faire plaisir à son épouse. S’il voit comment vous dépensez gaspillez votre argent dans les alcools et dans les fausses ambiances, il va d’abord calculer le nombre de rations alimentaires que tout cet argent pourrait lui faire dans son foyer… Et pire encore les femmes mariées ! Parce qu’elles aiment souvent faire la discrimination envers les filles célibataires, et elles pensent toujours que celles-ci veulent seulement arracher leurs maris. Les femmes mariées pensent d’abord à la scolarité de l’enfant alors que la célibataire pense à la Heineken. Hein ? Et surtout que certaines femmes mariées se séparent de leurs anciennes meilleures amies parce qu’elles considèrent qu’elles ne font plus du tout partie de la même catégorie…

 

femme le jour du mariage

Certaines femmes mariées ne marchent plus avec les filles célibataires. Source: www.blacknwed.com /CC-BY

 

Les araignées ne se mélangent pas avec les filles de barrière

Tu as déjà vu une araignée qui se balade avec une fille de barrière qui prépare son Probatoire ou bien son Baccalauréat ? Hein ? Ou alors avec une fille de barrière qui n’est pas elle-même aussi une autre panthère ?

Parce que pour moi hein, je n’ai jamais vu la qualité-là ! Je n’ai jamais vu une fille qui met les greffes péruviennes qui se promène avec une fille qui fait encore les matòbò sur sa tête (sauf si c’est sa sœur). Je n’ai jamais vu une fille qui fume la cigarette qui te dit que sa meilleure copine est une lycéenne. Car même si de nos jours il y a déjà beaucoup d’étudiantes qui sont de vraies panthères, je ne les ai jamais vues avec des filles de bonne moralité. Et c’est souvent parce que les araignées et les prostituées n’aiment pas que tu viennes leur casser les oreilles avec tes stupidissimes leçons de morale !

 

Les chômeurs ne se mélangent pas avec les travailleurs

Je parle des vrais chômeurs hein, je ne parle pas des chômeurs techniques. Je parle des garnements qui s’asseyent au carrefour et qui ont créé leur Chambre basse qu’on appelle aussi souvent « Le Parlement ».

Et la particularité de ces « députés », c’est que personne parmi eux ne veut se trouver chercher un emploi. Ils sont plutôt spécialisés dans le décryptage de la vie privée des gens, et ils font ce kongossa-là à longueur de journée. Je wanda ! Ils sont aussi spécialisés dans les analyses politiques de comptoir, mais également sur les discussions savantes autour des salaires des footballeurs… Tsuip !

Ce qui m’énerve avec ces Camerounais fainéants, c’est qu’ils n’aiment pas se mélanger avec les travailleurs. Car dès que tu vas vouloir ouvrir ta bouche, ils vont te dire que « N’est-ce pas tu travailles ? » Dès que tu vas vouloir leur donner ton avis sur un sujet quelconque, ils vont te répondre que « Tu connais quoi plus que qui ici ? » Dès que tu vas leur dire que tu rentres te coucher, ils vont te balancer : « Surtout, ne reviens pas ! »

Et pour rien-rien hein.

 

Le marché de Yaoundé

La population camerounaise est gravement atteinte par le chômage. Source: www.cameroonvoice.com /Image reproduite sous autorisation

 

Les mauvais Camerounais ne se mélangent pas avec les anges…

Donc quand je consommais encore les bières, j’étais vraiment très catégorique : « Je te permets de tout commander sur ma table, hormis la Malta Guinness et les jus !… »

 

Les coureurs de jupons ne se mélangent pas avec les amoureux ! Car c’est trop routinier. C’est trop énervant de remplacer tes conquêtes alors que ton ami est toujours accompagné par la même-même compagne.

Les pauvres gens ne se mélangent pas avec les riches ! Quoi ? Les riches qui sont pédés là ? Les riches qui sont dans les sectes là ? Les riches qui sont corrompus comme je n’ai jamais vu la qualité-là ?

Les bandits et les agresseurs ne se mélangent pas avec les garçons de bonne éducation. Car tu risques les trahir un jour par dépit, ou alors tu risques craquer et mettre toute leur organisation en péril.

 

Et cette dichotomie est vérifiable dans presque toutes les strates de notre société, puisque même le Chef de l’État a refusé de se mélanger avec le peuple camerounais (vous avez vu sa sécurité ?). Surtout que dans notre pays-ci hein, ce sont généralement les mauvaises gens qui refusent de se mélanger avec les gens qui font le bien. Je vous assure ! Parce que quand je venais de rencontrer mon ami Pierre La Paix Ndamè en mai 2015, on avait déjà une sale habitude-là que quand tu refusais de boire notre bière, nous on s’éloignait-nous systématiquement de toi.

Et c’est parce que nous étions des Camerounais qui ne voulaient surtout pas se mélanger avec des innocents…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je ne me mélange plus avec les démons

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Une réflexion au sujet de « Certains Camerounais ne se mélangent pas avec les anges… »

  1. FanP dit :

    je comprends désormais pourquoi on ne m’invite jamais aux njokas. les go calculent le gibier moi je calcule comment je dois reviser.
    bon article interessant et realiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *