On ne peut pas coucher avec toutes les femmes du monde…

Quand je fréquentais encore à Ndikiniméki, j’avais un camarade qui salissait souvent son calendrier presque tous les week-ends ! Parce que quand il couchait avec une fille, il noircissait la date du jour-là.

On disait même qu’il avait envie de coucher avec toutes les femmes qu’il y a ici au monde.

 

homme noir avec femme blanche de grande taille

Il ne faut pas coucher avec les femmes par curiosité

 

On ne doit pas coucher par curiosité

J’avais aussi un ami à Souza hein, lui il ne sélectionnait pas ! Que tu sois courte oooh, grasse oooh, ndjansantérisée ou bien noire comme le charbon oooh, lui il voulait seulement tremper son plantain dans ton haricot rouge !

J’ai aussi d’autres camarades qui aiment beaucoup faire les découvertes sexuelles : il y a celui de Yaoundé qui meurt seulement sur les filles albinos ; il y a celui de Douala qui ne s’épanouit que lorsqu’il est dans les partouzes ; il y a le gars de Sangmélima qui avait couché avec une handicapée et il avait pris goût, et il y a aussi un pote de Bamenda qui m’avait dit un jour que « Gars, si j’attrape encore une fille Ewondo dans mes mains hein, on ne va pas seulement lui dire… »

 

On ne doit pas coucher comme un palmarès

Le gars de Ndikiniméki qui salissait souvent son calendrier durant tous les week-ends, lui il fréquentait dans la même salle de classe que moi. Et donc le lundi quand il arrivait devant nous, il nous disait que « Petits-frères ! Est-ce que vous savez que j’ai fouetté Mélanie samedi, et que le dimanche j’ai mis le dos de Nathalie à terre ? Hein ? »

Et comme nous étions encore puceaux pour la plupart, nous les minots nous le regardions comme s’il venait de réaliser le tour du monde en moins de quarante-huit heures !

Mais en fait hein, c’est surtout parce que les gens d’ici pensent que c’est un palmarès lorsque tu fais les va-et-vient sur le mont de Vénus d’une Camerounaise. Et c’est pour ça que quand j’habitais encore avec Fabrice Nouanga dans les années 2002-2003, je l’avais enfermé un jour avec une fille ! Et quand j’ai rouvert la porte, il m’a présenté son préservatif qui était rempli avec un liquide blanchâtre (c’était dégueulasse !) mais c’était nécessaire parce qu’il voulait absolument me démontrer qu’il n’avait pas été un incapable…

 

homme en couple qui mate une femme dans la rue

Il ne faut pas désirer toutes les femmes qu’on aperçoit

 

On ne peut plus coucher par gourmandise

Les Camerounais sont les hommes les plus gourmands de ce monde ! Parce que quand tu vois Séraphine qui passe devant toi en mini-jupe, tu as directement envie d’aller bondir sur elle. Mais ensuite quand tu vas draguer baratiner Séraphine et qu’elle va accepter de devenir ta petite amie, tu auras immédiatement envie de la tromper. Tu vas commencer à fantasmer sur ta voisine parce qu’elle aura simplement porté un pantalon qui dessine correctement ses formes… Tsuip !

On ne sait même plus ce que les garçons camerounais veulent au juste ! Puisque si tu vois une femme qui a une jolie coiffure et que la coiffure-là te séduit vraiment, pourquoi est-ce que tu ne peux pas aussi mettre la coiffure-là sur la tête de ta copine ? Hein ? Pourquoi vous aimez seulement récupérer ce que les autres Biafrais personnes ont nettoyé ? Pourquoi vous appréciez les femmes qui portent les talons mais vous n’aimez jamais leur acheter les chaussures ? Pourquoi est-ce que vous aimez abandonner une femme quand elle est encore moche et pauvre, mais dès qu’elle devient bien vous êtes les premiers à lui déclarer que « Béé’é ! Est-ce que tu sais que je t’aime encore ? »

 

On ne doit pas coucher comme les Argentins

Je ne sais pas si les Argentins adorent le sexe. Mais ils ont un proverbe qui dit que « On ne peut pas coucher avec toutes les femmes du monde, mais il faut quand même faire un effort ! ».

Quel effort ? Quels efforts ? Il ne faut pas nous envoyer tromper les femmes des gens hein ! Il ne faut pas nous envoyer choper les MST et les IST hein ! Il ne faut pas nous envoyer dans la polygynie hein ! Il ne faut pas nous faire accroire que si tu n’as jamais testé le Kâma-Sûtra avec une professionnelle des arts du lit, ce sera comme si tu n’avais jamais pratiqué la sexualité hein ! Il ne faut pas nous faire penser que la pornographie c’est comme dans la réalité hein ! Il ne faut pas mentir à Pierre La Paix qu’il doit absolument coucher avec toutes les femmes qu’il y a là-bas à Dibombari, même si personnellement je sais qu’il avait déjà commencé à faire un effort…

 

Les femmes n’ont plus du tout confiance aux hommes camerounais. Illustration: nousleshommesnouslesfemmes.wordpress.com

 

On ne peut pas cocher (son calendrier) avec toutes les femmes du Cameroun…

Donc quand je faisais la Seconde C en 1997, on avait un camarade qui s’appelait Francis et qui nous demandait souvent que « Je demande hein, nous sommes même le quantième ? ».

Il avait tellement noirci son calendrier parce qu’il couchait avec toutes les femmes qu’il y avait là-bas à Ndikiniméki…

 

On ne peut pas coucher avec toutes les filles qui vont nous plaire, puisqu’on ne peut pas forcément plaire aussi à toutes les femmes qui nous intéressent.

On ne peut pas coucher avec une fille en se disant que c’est notre « bois blanc », puisque parfois tu peux venir pour blaguer mais ensuite tu te retrouves en train de caler.

On ne peut pas faire le rallye avec toutes les femmes qu’il y a ici au Cameroun, alors qu’on ne parvient même pas encore à satisfaire les désirs d’une seule Camerounaise !

 

Alors qu’on n’est même pas encore rassurés sur notre propre performance ! Alors qu’on ne localise même pas encore vraiment son point G. Alors qu’on ne pratique même pas encore bien les préliminaires ni les câlins. Alors que nous sommes parfois des coqs lorsque c’est trop rapide, ou alors des buffles insatiables lorsque c’est trop long pour rien et que ça fatigue inutilement les fesses de la fille.

Alors qu’en fait hein, les femmes n’ont pas besoin d’un homme pour les coucher mais elles ont surtout besoin d’un Camerounais qui pourra au moins savoir comment on fait l’amour…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je ne peux pas !

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *