On dirait que la Coupe d’Afrique veut se moquer du Cameroun en 2019

Je vous jure hein, je ne comprends plus rien du tout ! Car non seulement le Cameroun n’a jamais organisé une Coupe d’Afrique avec plus de huit équipes, mais voilà que la CAF lui demande d’en organiser avec jusqu’à vingt-quatre ! Hein ? Pardon dites-moi vous-mêmes si ce n’est pas un complot que les gens-là sont en train de fomenter contre la République du Cameroun.

 

Gianni Infantino en conciliabule avec Ahmad Ahmad

Gianni Infantino (au milieu, président FIFA) en conciliabule avec Ahmad Ahmad (président CAF) pendant le symposium de Rabat

 

Les résolutions de la CAF

Pour vous situer dans le contexte, disons que le comité exécutif de la CAF s’était rassemblé à Rabat du 18 au 21 juillet 2017, et qu’ils ont décidé des résolutions suivantes : 1°) La Coupe d’Afrique se jouera désormais avec vingt-quatre équipes et non plus seize. 2°) Le tournoi se déroulera dorénavant en été, c’est-à-dire pendant la période de juin et de juillet. 3°) La compétition continuera à se disputer pendant les années impaires. 4°) Les décisions ci-dessus sont immédiatement applicables à partir de la CAN 2019 qui aura normalement lieu ici au Cameroun…

Malchance !!

C’est toujours pour ressembler à l’UEFA et à la FIFA comme ça ? C’est toujours pour imiter comme toujours les Européens et les Asiatiques ? Hein ? Qu’est-ce qu’il y a que vous prenez des décisions aussi importantes et aussi engageantes, et que vous les appliquiez sur le pauvre petit Cameroun sans lui accorder le moindre petit préavis ?

 

Les infrastructures sportives

Tout le monde ici en Afrique au monde sait que le Cameroun ne possède pas des infrastructures sportives. La preuve, nous n’avons plus organisé de grande compétition de football depuis la Coupe d’Afrique 1972 (ça fait une éternité !). Et comme la CAF n’avait pas trop confiance en notre République pour 2019, elle nous a d’abord testés avec la CAN féminine de 2016. Ensuite elle a commencé à mener des missions d’investigation et elle a constaté que nous sommes déjà correctement en retard sur tous les chantiers. Ensuite elle a commencé à penser à un plan B pour nous remplacer entre l’Afrique du Sud, l’Algérie  et le Maroc.

Et pour nous ridiculiser encore plus, elle a décidé qu’il nous faut désormais six stades modernes et non plus quatre. Et comme le cahier de charges a donc complètement changé, nos dirigeants ont directement commandé des matériaux préfabriqués qui seront importés depuis l’Italie et aussi un peu depuis la Turquie…

 

les maquettes des stades de la CAN 2019 à Yaoundé et Douala

Les maquettes des futurs stades de Yaoundé (en haut) et de Douala

 

Les infrastructures en général

En parlant des infrastructures globales, où est-ce qu’on va bien pouvoir loger toutes ces nombreuses équipes ? Parce que quand je regarde dans notre pays-ci, il n’y a que le Hilton hôtel qui soit capable de recevoir des professionnels de haut niveau international…

Et pour les routes, est-ce qu’il y a alors les routes ici au Cameroun ? Est-ce que le bus du Sénégal va réussir à se faufiler entre nos nombreux embouteillages ? Est-ce qu’il y a plus de deux aéroports au Cameroun ? Hein ? Est-ce qu’il y a même d’abord les aéronefs pour commencer ? Est-ce qu’il y a les hôpitaux avec les plateaux techniques performants ? Est-ce que si un joueur attrape une crise cardiaque, une rupture d’anévrisme ou encore un traumatisme qui sera d’un ordre physiologique, est-ce qu’il y a un centre hospitalier et un grand chirurgien qui seront immédiatement capables de le réhabiliter ?

 

La période de juin et de juillet

La CAF a dit qu’elle aimerait que la compétition se déroulât dorénavant en « été ». D’accord ! Mais… Est-ce qu’il y a alors l’été ici en Afrique centrale ? Parce que ce qui m’énerve chez les Africains qui aiment toujours copier-coller tout ce qui leur provient de l’Occident, c’est qu’ils ne savent pas que l’été c’est une saison et non pas une période (dixit Pierre La Paix Ndamè).

Parce que si on vient jouer la Coupe d’Afrique 2019 ici en juillet ici à Douala, il risque de pleuvoir correctement pendant les trente jours de la compétition ! Et à Bafoussam il y aura la boue et la gadoue jusqu’ààààààà… À Yaoundé il y aura le sable mouvant jusqu’à la pelouse va même se déchiqueter. À Limbé et à Garoua il va pleuvoir sur les spectateurs parce que comme je vous ai dit tout à l’heure, nous ne sommes pas encore prêts à avoir un stade olympique avec une toiture couvrante ici au Cameroun…

 

Philémon Yang qui serre la main de Pierre-ismaël Bidoung Mpkwatt

Le Premier ministre (à gauche) et le Ministre des sports auront du pain sur la planche. Crédit: minsep.cm

 

On dirait que la CAF veut seulement bien se moquer des Camerounais en 2019…

Donc je ne comprends plus rien du tout ! Non seulement un pays est en retard pour une simple compétition avec seize équipes, mais vous lui demandez de se préparer pour vingt-quatre sélections nationales en moins de vingt-quatre mois ? Hein ? Pardon venez me dire si la CAF n’est pas comme ça en train de vouloir ridiculiser le Cameroun en 2019…

 

On dirait que c’est un piège. Sinon comment tu peux « changer les règles du jeu pendant le jeu » alors que tu es bien conscient que la Fécafoot est plongée dans de grandes difficultés ?

On dirait que c’est un guet-apens. Puisque depuis la semaine dernière, le ministre des sports ne fait que faire des va-et-vient à la Primature, et le Premier ministre ne fait que faire des allers et retours à la Présidence.

On dirait que le président de la CAF a décidé de passer par cette méthode, afin de permettre aux Camerounais d’atteindre enfin leur émergence en l’an 2019.

 

Car pour la première fois de votre vie, vous allez observer comment le Gouvernement de Paul Biya va enfin se retrousser les manches ! Vous allez voir le ministre des Travaux Publics à côté de notre ministère de la santé. Vous allez écouter les conférences de presse de nos dirigeants jusqu’à ça va même vous fatiguer les oreilles.

Parce que pour dire vrai hein, j’ai vraiment l’impression que la CAF est décidée à nous infliger la honte de notre vie durant la Coupe d’Afrique de 2019.

 

Ecclésiaste DEUDJUI, La CAF ne se moquera pas de moi

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

5 réflexions au sujet de « On dirait que la Coupe d’Afrique veut se moquer du Cameroun en 2019 »

  1. Thoni Amanu dit :

    Si le chemin directeur de sieur AHMAD et satellites est le détricotage du parcours de Monsieur AYATOU qui par ailleurs n’a jamais favorisé le Cameroun et dont le seul pêché est d’être camerounais, il est déjà voué à l’échec. Dans tous les cas cela ne donnera aucun trophée au dernier pays footballistique du monde, à savoir Madagascar

  2. pheniximagine pheniximagine dit :

    Ils vont sauf que nous ridiculiser! how que le Camer est au courant qu’il doit organiser la CAN from 2014!! et on est encore à nous montrer des jolies maquettes en 3D à la tv. Moi c’est Douala qui m’inquiète hein? genre que tout le monde a la science de la frappe là hein? on va sauf que déporter d’abord Bepanda, New Bell, Nkonmondo, Bilongue etc. sinon hein? les mbangado vont prendre le poids durant la CAN là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *