Cameroun : bienvenue chez les « ambassadeurs »

J’ai un défaut hein, moi je n’aime aller dormir chez une fille (même si c’est chez la femme de mon père). Pourtant il y a des hommes ici qui habitent chez les femmes jusqu’à ils ronflent même sur le matelas de leur petite amie, pendant des semaines et des semestres.

C’est alors la qualité de gars-là qu’on a surnommés les « ambassadeurs »…

 

un homme qui soulève sa copine

Les ambassadeurs savent être romantiques

 

BIENVENUE CHEZ LES BONBONS PARLEURS

La 1ère caractéristique d’un bon ambassadeur, c’est sa diplomatie son verbiage. Car il paraît que les femmes aiment bien les hommes qui bavardent énormément dans leurs oreilles, même si c’est pour ne leur rien dire de bon.

Et donc parmi mes anciens camarades, j’avais eu un voisin comme ça. Lui il était que même si la fille ne lui plaît pas, il va toujours te dire que tu es la plus merveillissime femme du monde ! Même si tu es la femme la plus stupide de tout votre village, il va toujours te faire accroire que tu es la femme la plus intelligente. Même si tu as les sales manières comme les femmes qui interprètent le bikutsi de nos jours, ou alors si tu manques d’éducation de base, dès que tu l’héberges il va directement te considérer comme la demoiselle la plus civilisée de l’univers : « Chérie, Tu es le soleil de mes pensées. Tu es le phare de mes désirs. Tu es l’étoile polaire qui oriente tous mes sentiments dans la Voie lactée… »

 

BIENVENUE CHEZ LES GENS QUI SONT CHEZ EUX N’IMPORTE OÙ

Ce qui m’étonne chez les ambassadeurs, c’est leur capacité à s’adapter dans n’importe quel territoire.

Quand il tombe sur une femme qui habite dans une maison en carabottes, il sait comment il va s’organiser pour que la pluie ne le retrouve pas à l’intérieur ! Quand il tombe sur une femme qui habite dans une villa immense, c’est plutôt lui qui va te montrer comment tu peux te retrouver dans ton labyrinthe. Quand il tombe alors sur une gendarmette qui habite encore dans une petite chambrette de la cité universitaire, c’est lui qui la réveille le grand matin avec son bermuda et en la grondant que « Je demande hein, tu dors quoi ? Tu ne sais pas que c’est à l’heure-ci que tu dois aller me puiser de l’eau ? »

 

BIENVENUE CHEZ LES CRÉATEURS D’ENTREPRISES

Mon ancien camarade dont je vous ai dit que c’était mon ancien voisin-là (enfin, c’est la femme chez qui il dormait qui était ma voisine), il y a beaucoup de filles au quartier qui ont pensé qu’il était un homme d’affaires. Certaines voisines m’ont même demandé s’il était un diplomate, et je leur ai répondu que « Je ne sais pas si Pierre La Paix est un diplomate, mais ce qui est sûr c’est que c’est un ambassadeur… »

Tout ça pour vous dire que chez les ambassadeurs hein, la première-première règle c’est d’abord le mensonge ! Surtout le mensonge utile. Surtout le mensonge prometteur. Parce que même si la fille est prête à t’héberger jusqu’à la fin du règne de Paul Biya (ça va même arriver un jour ?), il faut quand même que tu lui démontres que tu n’es pas un moins que rien ! Il faut que tu lui fasses comprendre que ce n’est pas à cause de son petit argent de beignets-là qu’elle va se mettre à te dire du n’importe quoi. Il faut que tu lui fasses comprendre que même si c’est toujours elle qui paye le taxi, même si c’est elle qui t’offre à boire et même si c’est elle qui paye toutes les factures qu’il y a à la maison, il faut constamment lui faire comprendre que toi aussi tu as des projets qui sont en cours et qui vont finir par te rendre multimilliardaire un jour ou l’autre…

 

BIENVENUE CHEZ LES BAISEURS PROFESSIONNELS

Je ne voulais pas dire ça au début parce que c’est un mot quand même un peu grossier. Mais pour vous dire vrai hein, la clé du mystère des ambassadeurs se trouve dans cette discipline fondamentale : la gymnastique litique !

C’est pour cela que même quand la fille se fâche avec eux, elle finit toujours par leur pardonner. Même quand elle constate que le gars ne l’aime plus réellement et qu’il ne fait que manger son argent avec une autre fille, elle continue toujours de l’idolâtrer. C’est parce que les gars-là hein, ce sont des haltérophiles érotiques : ils sont toujours disponibles au lit, toujours prêts, toujours inspirés. Ils bavardent beaucoup quand ils sont dehors en train de te parler de leurs projets utopiques qui ne vont jamais aboutir, mais quand ils sont sans caleçon c’est une autre histoire ! Quand les gars-là se déshabillent c’est pour te rembourser tout l’argent que tu avais déjà dépensé sur eux…

 

un Noir qui discute avec une Blanche

On pense souvent que les hommes Noirs sont des ambassadeurs chez les expatriées

 

CAMEROUN : BIENVENUE CHEZ LES DIPLOMATES DE L’AMOUR

Donc franchement hein, moi je n’aime pas trop quand je me réveille le matin dans la maison d’une Camerounaise (même si c’est chez ma propre mère). Pourtant il y a des hommes ici qui ronflent chez les femmes pendant des années et des années, et qui n’ont même pas un peu l’intention de vouloir penser à déménager.

C’est alors la qualité de gigolos comme ça qu’on a surnommés ici les « ambassadeurs »…

 

Bienvenue chez les escort-boys ! Tu le nourris oooh, tu le soignes oooh, tu l’habilles oooh, est-ce qu’il vous a déjà dit qu’il avait un problème ?

Bienvenue chez les prostitués masculins ! Ça vous étonne ? Donc vous ne saviez pas qu’il y a des femmes ici qui payent les mignons garçons pour aller acalifourchonner avec eux ?

Bienvenue chez les ambassadeurs qui vivent à l’intérieur du Cameroun, c’est-à-dire les ambassadeurs qui partent en mission dans votre cuisine.

 

Parce que même si on ne sait pas où est-ce qu’ils habitent réellement (est-ce qu’ils habitent même quelque part ?), on sait au moins comment ils se comportent en général. On sait qu’ils apparaissent seulement quand la fille a besoin d’eux, et qu’ils disparaissent quand ils n’ont plus besoin de l’argent de la fille. On sait que ce sont des maîtres-zappeurs, des croiseurs de jambes sur la table de la salle à manger dès qu’ils ont fini de s’empiffrer, et on sait qu’ils misent tout leur avenir et leur destin sur leur seul instrument de travail qui est leur bangala.

Hein, les Camerounaises ! Venez un peu m’expliquer comment vous faites souvent pour supporter ces ambassadeurs…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je ne suis pas un ambassadeur oooh !

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

5 réflexions au sujet de « Cameroun : bienvenue chez les « ambassadeurs » »

  1. Fabrice NOUANGA Fabrice NOUANGA dit :

    « Chérie, Tu es le soleil de mes pensées. Tu es le phare de mes désirs. Tu es l’étoile polaire qui oriente tous mes sentiments dans la Voie lactée… » Voici alors mon nouveau poème pour faire tomber les go, onong. Merci Deudjui. Je l’adopte là là là. Mais je ne reverse aucun droit d’auteur hein. Ahahahahahaha!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *