Notre nouveau code pénal n’est pas camerounais

Quand j’ai parcouru notre nouveau code de procédure pénale qui vient d’être promulgué l’autre jour, je me suis demandé si je rêvais ! Parce qu’on te parle des hommes adultères, des locataires qui refusent de payer leur bailleur, et il y a même un paragraphe qui parlait des nanga boko qui dorment souvent au carrefour pendant leurs heures de vagabondage… Tsuip !

En fait, je vais encore vérifier si le nouveau code pénal que je lisais était vraiment pour le Cameroun.

 

Il paraît que le vagabondage sera désormais réprimé

Il paraît que le vagabondage sera désormais réprimé

 

Article 247 : LE VAGABONDAGE ET LA MENDICITÉ

Je demande hein, nos députés habitent même ici au Cameroun ? Hein ? Parce que quand j’ai parcouru l’article 247 alinéa 1 du projet qu’ils viennent de valider à la Chambre basse, on me dit qu’on peut m’enfermer à Kondengui (de six mois à deux ans) si on me retrouve en train de somnoler dans un jardin public !

Ce qui m’énerve, c’est qu’il n’y a même pas de jardin public au Cameroun… Mais l’article stipule que si on t’attrape en train de ne rien faire alors qu’il n’y a pas de travail au Cameroun, si on te surprend en train de mendier devant les boulangeries comme les enfants de la rue de Yaoundé, tu vas venir nous dire ce que tu cherchais là-bas. Tu vas même d’abord verser une amende de 500 000 FCFA alors qu’on sait pertinemment que tu ne les auras jamais.

 

Article 361 : L’ADULTÈRE

J’ai mis la salive sur mon doigt et j’ai continué à parcourir notre nouveau code de procédure pénale qui vient d’être approuvé l’autre jour, et je suis tombé sur l’article 361. Wandaful ! Donc les hommes ne pourront plus tromper leur(s) épouse(s) tranquillement ? Ça veut dire quoi ça ? Surtout que si on applique l’alinéa 2 qui interdit aux mâles de posséder un « deuxième bureau », la moitié des maris camerounais ira en prison à coup sûr ! Et si on applique l’alinéa 1 qui interdit aux femmes mariées de coucher avec le premier venu parce qu’il leur a donné une bouteille de Heineken, la totalité des épouses camerounaises se retrouvera derrière les barreaux !

Moralité : il vaut mieux rester célibataire si tu comptes encore tremper ton piment dans plusieurs sauces…

 

Article 322 : LE NON-PAIEMENT DU LOYER

L’article 322 est un peu bizarre parce que moi je le considère comme un piège. Tenez ! On te dit que si ton locataire a déjà fait 62 jours sans payer ton loyer et qu’il refuse de vider les lieux, tu pourras aller lui porter plainte. Sauf que quand tu vas finir de grognonner devant Mr le commissaire, ce dernier va te demander que « Donc le grand immeuble-là c’était pour toi ? » Et ensuite il va te demander pourquoi tu n’avais jamais payé les impôts sur ce local…

Donc selon moi, cette mesure-là restera inapplicable. Et en plus on ne précise même pas s’il s’agit des baux commerciaux ou résidentiels. On ne parle même pas de ton ancienneté dans la location avec ce bailleur. On ne prévoit même pas le cas où tu peux faire faillite, tu peux perdre ton emploi, tu peux subir un incendie, un décès, une inondation ou simplement un coup du sort. On veut seulement t’envoyer en prison si un jour tu deviendras pauvre !

 

Article 327 : LA PIRATERIE MUSICALE

En réalité cette disposition devait concerner la piraterie sous toutes ses formes (musique, cinéma, littérature, copyright, etc). Mais puisque ce sont les musiciens qui font le plus de bruit

La loi est claire en tous cas. Tu vends les CDs piratés, on t’arrête. Tu joues les morceaux d’un musicien pendant ton anniversaire sans lui verser ses redevances, on te met en prison. Tu es un disc-jockey et tu fais des compilations avec ton micro-ordinateur, on t’enferme et on arrête aussi le câbleur qui a osé diffuser tous tes remix…

Bref, c’est comme si l’Etat camerounais voulait enfin frapper du poing sur la table comme il avait frappé en 1994 avec l’affaire du zoua-zoua. Puisque quand je lisais cet article, j’ai vu que l’amende pouvait aller jusqu’à 10 millions FCFA ! Mince ! Donc ça veut dire qu’on ne pourra même pus effectuer nos téléchargements sur Internet ?

 

Les petits malfrats seront mieux punis que les voleurs de milliards

Les petits malfrats seront mieux punis que les voleurs de milliards

 

NOTRE NOUVEAU CODE PÉNAL N’EST MÊME PAS UN PEU CAMEROUNAIS…

Donc le mercredi 22 juin 2016, le projet de Loi portant révision de notre code pénal est passé comme une lettre à la poste centrale. Nos députés ont cautionné la peine de mort (art. 22), ils ont pénalisé l’homosexualité (art. 347), et ils ont aussi décidé de s’attaquer aux Camerounais qui ne veulent pas reconnaître les enfants qu’ils avaient fabriqués avant leur mariage (art. 341)…

 

Notre nouveau code n’est pas camerounais ! Sinon expliquez-moi pourquoi à l’article 355, on te menace d’une amende de 500 000 FCFA alors que tu n’as justement pas cet argent-là pour envoyer tous tes enfants à l’école.

Notre code pénal vient d’une autre planète ! Puisque si tu lis l’article 302 alinéa 1, tu n’as même plus le droit de donner un ordre à ton employé si vous êtes de sexes différents : sinon ce sera du harcèlement sexuel !

Notre nouveau code de procédure pénale ne favorise même pas un peu un Cameroun émergent, puisqu’il promet la liberté aux malversateurs de fonds publics qui nous ont pourtant détourné des milliards !

 

Il promet l’immunité à nos dirigeants qui seront responsables de la mauvaise gouvernance (art. 127). Il fait croire à nos filles que leur bonheur se trouve exclusivement dans le mariage la maison d’un homme (art. 358). Il s’acharne contre les débrouillards qui n’ont même pas moyen de se mettre à leur propre compte (art. 311). Il crée un vrai problème d’interprétation au niveau de la personnalité du terroriste (tous ceux qui ne sont pas du RDPC sont des terroristes), et il joue les faux moralisateurs en se fourvoyant contre la concussion et la fraude aux différents examens administratifs (art. 163)… Tsuip !

En fait, je vais aller vérifier si le nouveau code pénal que je lisais était vraiment pour le Cameroun.

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je reste camerounais

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

8 réflexions au sujet de « Notre nouveau code pénal n’est pas camerounais »

  1. Benja Merline dit :

    Histoire de droit pénal là me passe par la tête depuis un moment. Bonne réflexion Deudjui.
    Je me demande bien si nos autorités ont la tête entre les épaules lorsqu’ils élaborent leur loi. C’est nettement ce qui se passe ici où les delits civils font l’objet des sanctions pénales. On risque d’avoir des États où toutes les populations sont incarcérées parce que même  » parler  » est passible d’emprisonnement

  2. Lol, voici ce que je retiens :

    « Notre nouveau code n’est pas camerounais ! Sinon expliquez-moi pourquoi à l’article 355, on te menace d’une amende de 500 000 FCFA alors que tu n’as justement pas cet argent-là pour envoyer tous tes enfants à l’école. »

    Mdr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *