Il y a quatre types de soûlards au Cameroun

Hier soir je buvais avec un type qui disait qu’il est plus fort que la forêt ! D’accord il était musclé, mais je crois qu’il voulait dire qu’il n’est pas encore un gars garé au garage. À un moment il s’est embarré, et il a même décidé de barrer le bar où on se beurrait avec nos barrettes de bière (il était fâché parce que nos capsules ne gagnaient pas). Et si vous pensez que hier soir j’étais en compagnie d’un poète ou bien d’un slameur, c’est faux !

Je buvais simplement avec un soûlard…

 

Parfois on soûle jusqu'à perdre connaissance

Parfois on soûle jusqu’à perdre connaissance

 

1- IL Y A LES SOÛLARDS QUI DEVIENNENT SUBITEMENT INTELLIGENTS

C’est comme mon gars d’hier norr, c’est le genre de gars que quand ils ont déjà bien bu leur bière, ils deviennent subitement des littérateurs, des exégètes et parfois même des historiographes !

J’ai justement un ami comme ça (Pierre La Paix Ndamè) avec qui je bois souvent mon vin là-bas à Déido, et quand il soûle il est persuadé qu’il est vraiment un psychologue. J’ai un autre (Stéphane Mongoué) avec qui je bois souvent mes Mützig là-bas vers Ndogbong, mais lui ce qui m’étonne c’est qu’il est sûr que c’est son grand-père qui a inventé la Communication et le Marketing. Surtout lorsqu’il se fortifie avec ses quatre Beaufort… Il y a aussi un ami de mon grand-frère qui aime beaucoup me raconter des salades histoires quand il a bu, comme par exemple le jour où il nous démontrait par Harp + B que les Américains n’ont jamais déposé leur pied sur le sol lunaire…

 

2- IL Y A LES SOÛLARDS QUI DRAGUENT TOUT CE QUI BOUGE

Ça m’arrive parfois mais pas tout le temps. Ça m’arrive aussi de draguer pour mes amis, je l’avoue. Mais pour dire vrai, disons que ça c’est la plus grande catégorie. Hormis les hommes mariés qui font comme s’ils ne regardent jamais les fesses de la serveuse, parce que leur épouse se trouve juste à côté d’eux. Hormis les vrais prêtres et les faux pasteurs qui font comme si leur corps était en planches. Hormis aussi les autorités administratives (il paraît que les (sous-)préfets n’ont pas le droit de draguer en public). Quand tous ces gens-ci veulent baratiner une femme, ils envoient plutôt leur tchinda pour aller remettre leur carte de visite comme si rien ne s’était passé…

La drague, ça coule dans le sang des soûlards camerounais ! Comme il a déjà le courage parce qu’il vient de siffler sa 4ème bouteille, le gars va interpeller la fille en disant que « Ma chérie ! Pardon je peux te voir une minute ? » Parfois c’est un gars qui est sorti avec sa voisine du quartier pour se divertir, mais à un moment il veut déjà confondre la camaraderie avec l’amour : « Est-ce que je t’ai déjà dit que tu es la plus belle fille de notre secteur ? »

 

3- IL Y A LES SOÛLARDS QUI DEVIENNENT MICHAEL JACKSON

J’ai aussi un ami qui est comme ça. Quand il est déjà à sa 3ème « 33 export », il commence à danser sur n’importe quelle chanson (ça sort comme ça sort). On met Michael Jackson, dedans ! X-Maleya, dedans ! Nkotti François, dedans ! Tango, salsa, country, variétés françaises, dedans ! Un jour je l’ai même vu danser sur un gospel du groupe sud-africain Black Mambazo, et les gens du deuil le regardaient seulement comme un extraterrestre

La danse, ça fait partie de tous nos soûlards ! Parfois tu vois un colonel de légion que tu n’avais jamais vu sourire, mais grâce à l’alcool tu vas le voir se trémousser ! Parfois tu vois un Professeur d’université qui t’enseigne la scission moléculaire, mais c’est lui qui danse le mapouka au bord de la route. Parfois tu vas croiser ton couturier en train de couper-décaler sur une chanson de Bebi Philip. Parfois tu vas voir un huissier de justice sur la piste de danse, ou alors un magistrat, en train de vous prévenir que « Vous voulez que je vous montre mes anciennes touches ? »

 

4- IL Y A LES SOÛLARDS QUI TE DISENT QU’ILS NE SONT PAS DES SOÛLARDS

Revenons un peu sur les dragueurs. Vous croyez que quand ils sont en train de baratiner une fille, ils vont montrer à la fille-là que c’est à cause de l’alcool qu’ils sont en train de vouloir la baratiner ? Hein ?

Au Cameroun, il y a plusieurs techniques pour montrer que l’alcool ne te contrôle pas. Parfois tu peux aller pisser au bord de la route aux toilettes toutes les 15 minutes. Parfois on peut te réveiller et tu dis que tu es seulement un peu fatigué. Parfois tu peux faire comme si tu es trop concentré sur le téléviseur. Parfois tu peux mettre la pression sur les gens qui sont venus avec toi : « On rentre dis-donc ! On fait encore quoi ici ? »

Pour certains Camerounais, être bourré est un synonyme de faiblesse. Donc tu vas voir un gars te raconter qu’il peut boire plus de 20 bouteilles de bière, mais que ce soir-ci c’est comme si la fièvre veut seulement le tuer. Tu vas voir un autre qui est affalé sur le canapé de la boîte de nuit, parce que son corps ne répond plus. Mais malheur à celui qui va venir le frôler : « Vous me secouez comme ça pourquoi ? Hein ? Je vous ai dit que j’avais un problème ? »

 

C'est encore mieux de dormir quand on a trop bu. Crédit: Ecclésiaste Deudjui

C’est encore mieux de dormir quand on a trop bu. Crédit: Ecclésiaste Deudjui

 

AU CAMEROUN, IL Y A PLUS DE 400 TYPES DE SOÛLARDS

Donc pour revenir à mon pseudo-slameur-poète d’hier soir, il m’a dit de ne pas le voir comme ça comme le commissariat. Qu’il est plus bon que le bonbon, et que je ne dois pas le confondre avec les gendarmes, les gens d’armes, la gent d’armurerie et encore moins avec les gendarmettes.

J’ai compris qu’il fallait que je le ramène chez lui…

 

Les soûlards camerounais, quand ils tombent dans les caniveaux c’est parce que le délégué du gouvernement a mal construit les routes de Douala.

Les soûlardes camerounaises, quand elles soulèvent leur kaba dans les boîtes de nuit elles disent que c’est parce que c’est la fête du 08 mars.

Les grands soûlards qu’il y a ici au Cameroun, ils sont capables de dépenser tout leur salaire sur les grosses cuvettes de bière… surtout s’il y a de jolies filles androïdes qui sont assises à votre table.

 

Et puis méfiez-vous du 5ème type, j’allais même oublier. Parce qu’il y a des gens ici que quand ils ont déjà trop bu, ils deviennent à la fois Michael Jackson, dragueurs sur tout ce qui bouge, et intelligents comme un Prix Nobel de la littérature. Ils vont même aller jusqu’à vous expliquer pourquoi il ne faut pas les considérer comme des soûlards…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je ne suis pas un soûlard

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

9 réflexions au sujet de « Il y a quatre types de soûlards au Cameroun »

  1. William Beaucoup beaucoup dit :

    j’ai aimé ECCLÉSIASTE,mais je me demande pourquoi tu te sens obligé dans tous tes billets ou presque de parler de PIERRE LA PAIX NDAME.

    C’est ton gars ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *