alcoolisme : faire-quoi faire-quoi, ils vont vous amener à boire

Hum ! Le gouvernement camerounais m’amuse hein. J’entends dire partout qu’ils veulent faire passer une loi contre le terrorisme. Ils connaissent quoi dans le terrorisme ? On leur a dit que c’est seulement Boko Haram ?

Depuis 1948 et l’arrivée des Brasseries, il y a un groupe de terroristes qui sèment la terreur dans toute la population camerounaise. Voici leurs méthodes :

 

distraction préférée des Camerounais, le bar. Crédit: Ecclésiaste DEUDJUI

distraction préférée des Camerounais, le bar. Crédit: Ecclésiaste DEUDJUI

 

« ON T’A OPÉRÉ ? »

Ça c’est leur phrase préférée. Lorsqu’ils t’invitent à leur table, ils te balancent cette question-là pour te fragiliser, et pour t’amener à prendre une grande bière. Même lorsque tu leur dis que tu es sous traitement antibiotique, et qu’il te faut de l’eau minérale, eux ils restent de marbre : « Un malade vient chercher quoi au bar ? Si tu es malade tu pars te coucher à la maison… »

 

« ON NE DOUBLE PAS LE JUS »

Si par mégarde tu as réussi à commander un jus d’ananas devant ces nouveaux terroristes, eh bien sache que c’est ta première et ta dernière bouteille. Mais oui ! Tous les Camerounais savent qu’on ne double pas le jus ! Sois tu changes la couleur de ta bouteille dès que tu finis, sois tu rentres tranquillement te coucher chez toi ; et tu laisses les vraies personnes faire leurs affaires. Dis-donc ! On t’a vraiment opéré ?

 

« TU LÈCHES SEULEMENT ? »

Voilà alors ce qu’ils disent quand ils ont réussi à te faire rester à leur table, et à remplacer ta bouteille de jus par une bouteille plus sombre… Entre-temps ils prennent la peine de t’observer, pour voir si tu bois rapidement ou pas. Histoire de te faire comprendre que si tu crois que tu vas siroter une bière pendant que nous sommes déjà à 5 ou bien à 6, hum, comment te dire ça… TU AS MENTI !

 

« ON EST OBLIGÉS DE PAYER, MAIS ON N’EST PAS OBLIGÉS DE FINIR »

Ça c’est quand ils ont réussi à te convaincre de boire rapidement, et que tu te demandes comment tu vas enchaîner avec les trois autres bouteilles qu’ils ont ajoutées devant toi. C’est alors qu’ils te disent ça pour te rassurer, parce qu’ils sentent que tu paniques un peu. On n’est pas obligés de finir, ne t’inquiète pas, il faut boire à ton rythme.

Mais petit à petit tu te retrouves en train de « finir » toutes ces bières…

 

« LE REMÈDE DE LA BIÈRE C’EST LA BIÈRE »

Ici c’est le matin. Vous avez déjà bu pendant toute la soirée, et tu ne sais par quel miracle tu as réussi à boire toutes ces grandes bouteilles… Tu as la gueule de bois, tu es bourré, tu es fatigué, tu ne vois même plus très bien, il te faut de l’eau fraîche ou une bouteille de jus bien congelée.

Mais nos terroristes t’en empêchent, ils te disent que le remède de la bière c’est la bière ! Ou on apprend ça dans quelle école de médecine oooh ? En tous cas ils te convainquent, et te voilà qui dit à la serveuse de t’ajouter deux médicaments bien glacés sur la table…

 

Tous les jours les brasseries du pays ravitaillent les bars camerounais

Tous les jours les brasseries du pays ravitaillent les bars camerounais

 

FAIRE- FAIRE-QUOI FAIRE-QUOI, ILS VONT NOUS AMENER À BOIRE

Donc c’est comme ça, la population camerounaise boit plus qu’elle ne se cultive. Elle se saoule plus qu’elle ne s’informe. Et elle s’abrutit plus qu’elle ne s’éduque…

 

Au Cameroun, il y a des terroristes d’un nouveau genre. Ils t’intimident, ils t’hypnotisent, ils te conditionnent, ils t’impressionnent. Tout ça pour t’amener à boire…

Ils te conseillent de ne pas boire la bière des femmes (massa ! c’est encore quelle qualité de bière ?)

Ils te demandent quel est ton record dans les alcools (est-ce que tu peux même finir un casier ?)

Ils veulent savoir si tu as déjà bu les vrais whiskies, les vrais scotchs, les vraies liqueurs, les vrais vins rouges…

Ils se multiplient tous les jours, ils sont de plus en plus nombreux, ils sont partout, ils sont incontrôlables.

 

Et ils ont réussi à prendre tout un pays en otage !

 

Ecclésiaste DEUDJUI

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

11 réflexions au sujet de « alcoolisme : faire-quoi faire-quoi, ils vont vous amener à boire »

  1. Pierre La Paix dit :

    mdrrrrr Ecclésiaste tu m’as TDR…. au nom! quand je te lis, j’ai l’impression d’être au bar avec mes potes à Doul! çaaaa! augmentez les prix, on va toujours boire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *