À quoi sert l’argent des Camerounaises ?

Bon ! Laissons un peu nos Lions-là comme ça dis-donc. Nous aussi on exagère. Tchaï ! Que celui qui n’a jamais fait une erreur dans son boulot leur lance le premier caillou. Que celui qui n’a jamais commis une faute professionnelle les agresse à l’avenue Kennedy, comme on a fait à Stéphane Mbia l’autre jour. Partout où on passe, on entend : « remboursez les 56 millions ! » « remboursez les 56 millions ! ».  « Remboursez les 56 millions qu’on vous a donnés pendant le Mondial… »

Vous-mêmes là, depuis que vous donnez l’argent à vos femmes du dehors, est-ce que vous leur avez déjà demandé de rembourser ça un jour ? Hein ? Et est-ce que vous avez même d’abord vu ce qu’elles ont fait avec ?

L’ARGENT DU TRANSPORT
On est là on ne fait que dire « les Lions, les Lions, les Lions ». Ooh ! Ils ont bloqué un avion pour réclamer leurs primes. Ooh ! Ça a causé un surplus de 200 millions au contribuable. Ooh ! Leur transport coûte très-très cher. ET ÇA FAIT QUOI ?
N’est-ce pas souvent ta voisine que tu dragues vient te voir, et tu lui donnes l’argent du taxi ? Alors qu’elle habite à zéro mètre ? N’est-ce pas souvent tu vas voir une autre dans son propre quartier, mais que c’est toi qui paye son taxi alors que c’est toi qui t’est déplacé ? Tu a payes ton taxi pour aller payer son taxi ? N’est-ce pas souvent tu dépenses ton argent de contribuable pour la faire venir de Mbalmayo à Bafoussam ? Alors que c’est elle qui voulait te voir ?… Je n’arrive toujours pas à comprendre comment les femmes camerounaises n’ont jamais l’argent pour se déplacer, et pourtant on les retrouve partout à la fois !

L’ARGENT DU CRÉDIT
Les Lions au moins, eux ils nous appellent quand ils sont à l’extérieur. Une fille camerounaise t’a déjà appelé un jour ? Que ça a commencé comment ? Pour qu’elle fasse sonner ton cellulaire, il faut qu’elle ait besoin de ton aide. Il faut que tu lui aies promis quelque chose, ou pire, que tu sois un numéro inconnu… Ce sont elles qui font justifier l’invention du CallMeBack. Ce sont elles qui peuvent causer avec toi pendant des heures et des heures au téléphone, à condition que ce soit toi qui appelles. Ce sont elles qui te demandent le crédit à longueur de journée, et puis quand tu envoies on ne prend même pas la peine de te saluer avec : « Tu vas m’excuser hein, je n’ai même pas su que c’était toi qui avait envoyé ça. »
Donc tu avais aussi demandé à quelqu’un(s) d’autre(s) ?

L’ARGENT DES BEIGNETS
Entre nous, depuis que les femmes prennent l’argent des beignets-là, est-ce que tu as déjà vu une femme manger les beignets avec ? Il y a entourloupe. Nos camerounaises sont les premières à dire qu’elles ont faim, qu’elles ont envie manger. Si c’est toi qui veux payer, on va te demander d’acheter quatre chawarmas avec cinq cuisses de porc. Lorsque tu leur donnes l’argent pour acheter, elles n’ont plus trop faim tout à coup. Elles achètent alors juste une ou deux brochettes pour te voiler les yeux, et le reste d’argent va au fond de la caisse (si, si, elles ont une caisse dans leurs poches !). Nos Lions au moins quand ils mangent l’argent du contribuable, on voit où ça part : vins mousseux, champagnes, caviars, moutons et méchouis entiers, poulets rôtis, farotages à gauche à droite. Avec l’argent de la femme, nièttttt !

L’ARGENT DES COURS
Il y a beaucoup de filles qui prennent l’argent des répétitions et qui ne répètent jamais rien. Yeuch ! Comment tu peux demander l’argent des cours, alors que tu ne fréquentes même pas ? Alors que toute ta pension est déjà payée ? Quand nos Lions vont dans les stages bloqués pour apprendre à faire une bonne passe, eux au moins ils apprennent vraiment. Tout le monde vient aux entraînements à l’heure, et personne n’a même le droit de sortir. Ça c’est un investissement dont on voit où ça part. Même si après ça ils vont nous ramener un zéro point(é) à la coupe du monde…

L’ARGENT DES HABITS
Tu as déjà marché avec une fille qui n’a pas cinq francs sur elle, et qui subitement s’achète deux paires de chaussures ? Là là là ? Les Camerounaises ne s’amusent même pas un peu avec l’argent du nyanga. Elle te dit qu’elle a besoin du crédit de 250, mais elle va au salon se coiffer pour quatorze mille. Elle te dit que depuis le matin elle n’a pas mangé, mais quand elle va au marché elle rentre avec deux survêtements Kim Kardashian. Elle te dit qu’on risque la mettre dehors à l’école, à cause des frais d’inscription, mais ce sont les talons compensées que tu veux voir dans sa penderie ? Ce sont les penderies que tu veux voir ?
Sur ce point au moins je dois être honnête, et reconnaitre que nos filles ne sont pas différentes des Lions Indomptables. De même que Puma habille nos chats-tigres sans demander un centime à la Fecafoot, de même une camerounaise te demande l’argent des mèches juste pour la forme. Que tu le lui donnes ou pas, tu la verras avec la greffe brésilienne le lendemain !

L’ARGENT DE POCHE
Il s’agit d’une poche de kaba. Le genre de poche qui arrive jusqu’aux genoux d’une fille de un mètre quatre-vingt seize. Parce que l’argent de poche d’une camerounaise, ce n’est pas pour sa poche ! C’est pour le nyanga, c’est pour la nourriture, c’est pour ses balades, c’est pour les voyages, c’est pour ses enfants et sa propre famille. Mais détrompes-toi, tu n’es pas compté là-dedans ! Alors que quand nos gars de la Tanière touchent leurs primes du Mondial, ils te signent quand même des petits autographes de temps en temps. Tu ignores quoi ?

Après vous allez accuser nos Lionceaux, en disant qu’ils sont trop gourmands et qu’ils demandent beaucoup trop. Si quelqu’un doit rembourser, ce sont d’abord nos Cameruineuses. Elles n’ont jamais l’argent, mais elles vivent mille fois mieux que nous. Elles sont comme les employés de la Fecafoot. On leur donne l’argent tous les jours et on ne voit même pas ce qu’elles font avec.
N’est-ce pas voilà Samuel Eto’o qui était en train de pourchasser Nathalie Nkoah, pour qu’elle lui rembourse tout sont argent ? Ça ce n’est que le commencement d’une révolution qui va bientôt s’étaler sur tout notre territoire…

 

Ecclésiaste DEUDJUI

7 réflexions au sujet de « À quoi sert l’argent des Camerounaises ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.