Cameroun: le pays du bois blanc

De plus en plus de femmes me demandent si je suis marié ou bien célibataire. Et quand je leur dis que je dors encore seul dans mon petit matelas, elles me demandent plutôt si je suis gay. Et quand je leur dis que je n’aime pas trop faire des bisous aux gens qui sont plus musclés que moi, elles me demandent comment je fais alors quand j’ai envie de faire l’amour…

Et donc parfois ça m’énerve, et parfois j’ai envie de leur crier dessus : « Qui vous a même dit que pour faire l’amour au Cameroun on avait d’abord besoin de tomber amoureux ? » Continuer la lecture