Inscrivez-vous sur les listes électorales !

Au lieu de rester sur votre canapé et de commencer à vociférer sur Facebook que « Paul Biya doit partir », vous feriez mieux d’aller vous inscrire sur les listes électorales ! Vous feriez mieux de réfléchir sur la personne pour laquelle vous voterez en 2018. Vous feriez mieux de commencer d’abord par devenir de véritables citoyens de votre pays, le Cameroun…

 

affiche Elecam pour inciter les jeunes Camerounais à s'inscrire sur les listes électorales

On a besoin des jeunes sur les listes électorales. Crédit: Elecam

 

C’est gratuit

Je sais que les Camerounais n’aiment pas beaucoup dépenser. Donc pour vous rassurer hein, sachez que c’est njoooh. Sachez qu’il vous suffit d’avoir vingt ans et de vous présenter dans un bureau d’Elecam muni de votre pièce d’identité, puis de dire aux gens de l’accueil « Je suis venu pour obtenir ma carte d’électeur. »

Vous voyez, c’est très simple ! Et ensuite ils vont vous proposer une tasse de thé ou bien un verre de Nescafé, puis ils vont vous installer devant une caméra biométrique et ils vont prendre vos empreintes, avant enfin de vous poser quelques questions sur votre village, votre taille et votre numéro de téléphone. Et tout ceci ne va même pas vous prendre plus d’une quinzaine de minutes !

 

inscription sur les listes électorales

Le processus d’inscription est très simple

 

C’est partout

Si vous avez la paresse parce que vous prétextez que vous ne savez pas où sont situés les bureaux où on doit s’inscrire sur les listes électorales, eh bien c’est simple : vous n’avez qu’à suivre Cabral Libii sur les réseaux sociaux et vous lui demanderez que « Grand-frère, comment je peux faire pour devenir un électeur en 2018 ? »

Et même s’il ne vous répond pas, ce n’est pas bien grave. Vous pouvez toujours aller sur la page Facebook « Elecam et vous » ou bien sur le site www.elecam.cm, et vous y trouverez toutes les modalités ainsi que les différents bureaux d’inscription et aussi les programmations sur les multiples campagnes sur le terrain. Vous pouvez également écrire à l’adresse elecam@elecam.cm. Ou bien vous appelez tout simplement le numéro de téléphone (+237) 222 212 552 si vous avez la paresse comme Pierre La Paix et que vous ne savez pas encore comment on utilise correctement le courrier électronique…

 

un poste extérieur Elecam

Les postes d’inscription sont disséminés à travers tout le pays

 

Ça concerne aussi la diaspora

Il ne s’agit pas seulement des mbeinguètaires hein, même ceux qui vivent en Azerbaïdjan ou au Maghreb sont aussi concernés. Même ceux qui vivent à Madagascar ou bien sur les Îles Tonga sont aussi concernés. Même ceux qui habitent au Tchad ou bien au Togo (ils insistent pour qu’on les classe parmi la diaspora) peuvent aussi s’inscrire sur les listes électorales, et pour cela il vous suffit juste de vous rendre dans un point focal Elecam de votre pays de résidence (même si c’est au Soudan du Sud), et de leur présenter votre carte consulaire en cours de validité. Et je vous rappelle que pour avoir votre carte consulaire vous devez d’abord vous rendre dans une ambassade du Cameroun à l’étranger, et que vous pouvez consulter la liste de ces ambassades à l’adresse http://bit.ly/2rTLT2L.

 

affiche du CCN pour inciter le peuple camerounais à s'inscrire sur les listes électorales

Les inscriptions concernent tous types de camerounais. Crédit: CCN

 

Ça vous donne le pouvoir

« Ne laisse pas les autres choisir à ta place », voilà le nouveau slogan d’Elecam et moi je l’aime bien. Donc ne laissez plus les autres Camerounais gouverner à votre place. Ne laissez plus des imposteurs décider à votre place. Ne laissez plus des détourneurs de fonds publics et des hippopotames s’éterniser éternellement sur votre pouvoir !

Parce que ce qui sera bien avec la carte d’électeur, c’est qu’elle va enfin nous procurer la vraie démocratie. Elle va enfin nous permettre de sanctionner et de choisir nous-mêmes nos dirigeants. Elle va nous permettre de sélectionner correctement nos députés, nos maires, nos sénateurs. Elle va même permettre à notre président (et à son parti unique) de nous respecter un peu plus et de ne plus facilement organiser ses sempiternels tripatouillages…

 

affiche Cabral Libii président

Cabral Libii est à l’origine de l’opération ’11 millions d’électeurs’. Crédit: Takalah Boy

 

Inscrivons-nous massivement sur les listes électorales !

Donc au lieu de blablater sur Facebook et de pianoter avec votre télécommande, vous feriez plutôt mieux d’aller vous faire enregistrer sur les listes électorales avant la date butoir qui est fixée au 31 août 2017 à minuit…

Inscrivez-vous sur les listes électorales ! Je m’adresse surtout aux femmes, parce qu’elles sont tellement nombreuses et on aura besoin d’elles pour impulser le nouveau changement qui est nécessaire indispensable à notre pays.

Inscrivez-vous sur les listes électorales ! Je m’adresse aussi aux jeunes qui sont dans la vingtaine ou bien dans la trentaine, car on leur a fait croire pendant longtemps qu’ils n’avaient pas aussi le droit de s’intéresser à la chose politique.

Inscrivez-vous sur les listes électorales que vous soyez du Nord, du Sud, de l’Est ou alors de la partie anglophone de notre pays qui a parfois des velléités sécessionnistes

 

Parce que pendant des années et des années, on vous a désintéressés de la gestion de votre société. Ils vous ont fait croire que vous étiez des Camerounais négligeables et insignifiants. Ils ont voulu vous tromper en vous disant que vous ne pouviez pas modifier votre Code électoral ou bien votre République. Ils vous ont bernés, ils vous ont matés, ils vous ont distraits avec la bière et la nourriture, et à la fin ils ont confisqué le Pouvoir pour le transformer en une dynastie monarchique que nous allons renverser en 2018, mais à condition que vous décidiez de vous inscrire massivement et nombreusement sur les listes électorales…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je suis déjà inscrit

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

8 réflexions au sujet de « Inscrivez-vous sur les listes électorales ! »

  1. Bien dit. Vociférer sur Facebook ne suffit pas. Nos compatriotes pensent que les choses vont s’améliorer d’elles mêmes dans ce pays. Soit on met tous la main à la pâte soit on continue à s’enfoncer

    • Je suis pleinement d’accord. Y en a marre de ces blablatages sur les réseaux sociaux sans aucune action concrète sur le terrain. Car la révolution commencera d’abord par la citoyenneté et la revendication de nos droits élémentaires…

  2. William de Pointe-Noire dit :

    Djeudjui,
    Je te pose la même question que j’ai posé à FOTSO sur twitter.
    Une fois qu’on s’est inscrit, on fait comment pour que nos voix soient correctement comptées.
    Jusqu’à présent on vote mais c’est eux ( elecam,le minatd,les préfets, le ngomna) qui comptent.

    • William, il faut déjà commencer par s’inscrire. Cest le début de toute procédure de changement. Ensuite il faut contrôler ses votes, et cela est du ressort des partis politiques et des missions d’observation. Mais je le répète encore, il faut d’abord s’inscrire sur les listes électorales

  3. Belle analyse ! Il faut s’inscrire sur les listes électorales d’abord avant tout bavardage. Même si la tricherie et la corruption existent sous nos tropiques, l’essentiel est d’accomplir notre devoir « pratiquement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *