Donc les Anglophones ne sont pas des Camerounais ?

Quand j’avais dit ici-là que les Camerounais sont essentiellement des tribalistes qui s’ignorent, certains gens avaient écrit pour m’insulter que « Mouff ! Tu connais quoi sur le tribalisme ? » Mais voilà alors que les Anglophones sont en train de grever à Bamenda jusqu’à ils réclament même déjà de se séparer de votre Cameroun…

 

les populations de Bamenda dans la rue

Des mouvements d’humeur ont lieu à Bamenda depuis le lundi 21 novembre 2016

 

Quand tu ne sais pas bien t’habiller, tu es un anglo !

Ce n’est pas moi qui le dis hein, c’est ce que les Camerounais pensent ici. En tous cas la majorité. Parce que quand on te voit t’habiller avec des chaussettes jaunes et avec des lunettes violettes, c’est tout le monde qui va se retourner que « Mince ! Le gars-là vient de Buea ou alors de Bamenda ? »

Quand c’est une fille qui ne sait pas comment on pose la greffe sur la tête, ou alors le genre de filles qui portent les jupes-pétroles qui peuvent même exploser lorsqu’il y a trop de soleil comme en décembre, avec les vieux soutien-gorges rembourrés des années 1940, tout le monde va seulement dire que la fille-là est une Anglophone.

Alors que peut-être elle ne comprend même pas un seul mot de l’anglais du pidgin hein…

 

Quand tu t’occupes bien de la femme, tu es un Bamenda !

Ça aussi c’est un cliché que je n’ai jamais réussi à bien comprendre. On dit que tu t’habilles mal, mais en même temps on dit que tu sais très bien t’occuper de la femme. Hum ! Est-ce que vous avez déjà trouvé l’erreur ?

En fait, les Camerounais supposent que quand tu t’occupes trop de la femme alors qu’elle ne t’a même parfois rien demandé, ça signifie que tu es un idiot tout simplement. Et donc comme je disais, je ne sais même pas d’où est partie cette légende, puisqu’on raconte que les Bamendas aiment trop donner gaspiller l’argent sur les femmes qui leur plaisent. Wandaful ! Donc quelqu’un ne peut plus mettre sa petite amie à l’aise ?

Surtout que quand les « Bamendas » dépensent bêtement comme ça sur les araignées, en tous cas c’est ce qu’on raconte, on dit que parfois ils dépensent comme ça pendant des années et des années sans même jamais réussir à obtenir apercevoir les fesses de la fille

 

Quand tu es une prostituée, tu es une Banyanguè !

Banyanguè c’est le village de Stanley Enow hein, pour ceux qui ne le savent pas. Parce que si quelqu’un rencontre la cousine de Stanley Enow quelque part au Cameroun, je vous interdis de penser subitement que la cousine de Stanley Enow sera forcément une péripatéticienne

Je dis ça parce que dans notre pays-ci, on dit que toutes les prostituées sont des filles de Banyanguè. On dit qu’elles se transmettent la prostitution de génération en génération, et que ça figure même dans le testament de certaines grands-mères. On dit que quand tu vas dans une ville anglophone pour acheter ton poisson braisé dans un snack-bar, la vendeuse va te dire qu’il y a le maquereau de 600 FCFA et pour 700 FCFA. Mais que si tu veux le bon piment, tu ferais mieux de la suivre avec tes 1 000 francs CFA et un gros paquet de préservatifs, tu ferais mieux de la retrouver là-bas au parking qui est situé juste à côté des deux premières auberges…

 

Quand tu raisonnes comme un imbècile, tu es un gars de Kumba !

Je dis Kumba mais tu peux remplacer Kumba par n’importe quelle ville du Sud-Ouest : Mundemba, Mamfé, Ekondo-titi ou encore Idenau ou bien Akwaya. Ou par n’importe quelle ville du Nord-Ouest : Nkambè, Wum, Berabé ou encore la ville de Kumbo. Parce que j’ai oublié de vous dire hein, les Francophones ne font jamais la différence entre la ville de Kumba et la ville de Kumbo !

Enfin bref, tout ça c’est pour dire que quand tu commets une bêtise ici au Cameroun, on dit directement que tu es un Anglophone. Quand tu raisonnes comme un taré ou bien quand tes idées sont incohérentes et parfois distordues, on dit que ton village est frontalier avec pour les Biafrais. Quand ton raisonnement est brinquebalant ou bien quand tu n’arrives même pas à traverser la simple classe de Quatrième, ou alors le BEPC, les gens vont commencer à te dire que « Tu es à gauche comme un Anglophone ! » Hein ? Et ils ne vont même pas se rendre compte qu’ils sont en train de stigmatiser et de frustrer toute une partie de notre population camerounaise hein…

 

t-shirt de revendication anglophone

Les Anglophones refusent d’êtres assimilés par les Francophones

 

Donc les Anglophones ne sont pas aussi des citoyens Camerounais ?

Donc depuis le lundi 21 novembre 2016 à Bamenda, il y a eu des émeutes jusqu’à les Forces de l’ordre sont venues verser les gaz lacrymogènes en disant que « C’est Yaoundé qui nous a envoyés. » Pourtant quand je disais ici que les Camerounais sont des tribalistes hein, il y a des gens parmi vous qui m’ont insulté jusqu’à me demander que « Mouff, Ecclésiaste ! Tu connais même quoi sur le tribalisme ? »

 

Les Anglophones sont des Camerounais ! Alors il ne faut plus les mélanger dans un même panier lorsque vous voulez parler d’eux, comme s’il s’agissait d’un même village ou alors d’une simple et unique tribu (alors qu’il y a des Sawas dans le Sud-Ouest et il y a aussi des Bamilékés dans le Nord-Ouest).

Les Anglophones avaient accepté de nous rejoindre dans la Réunification en 1972. Mais pourquoi tous nos documents sont toujours faits en français ? Pourquoi nos billets de banque ne sont jamais imprimés en langue anglaise ? Pourquoi les Anglos sont surtout respectés au Nigeria mais plutôt négligés dans leur propre Cameroun ?

Les Anglophones ont toujours eu vraiment envie de s’intégrer ici au Cameroun, je vous assure. C’est pour cela qu’ils s’expriment mieux en français que nous-nous ne nous débrouillons aussi un peu en anglais.

 

Parce que quand les gens de Buea ou bien de Limbé se mettent à revendiquer quelque chose dans notre pays-ci, j’ai toujours l’impression que les Francophones ne veulent même pas un peu les écouter. Quand leurs avocats demandent que la législation OHADA soit recontextualisée en langue anglaise, et que leurs enseignants se plaignent parce que le système anglo-saxon n’a pas beaucoup de débouchés ici chez nous, pourquoi les autres Camerounais leur répondent toujours que « Ah’ka ! Ça va même leur servir à quoi ? » Quand des gens commencent à manifester dans les rues de Bamenda, et qu’ils commencent même déjà à se fâcher jusqu’à demander à se séparer de votre Cameroun anglophobe francophile, la CRTV est seulement là pour vous voiler les yeux avec les matches de football de la CAN féminine 2016… Tsuip !

Attendez norr, vous allez voir. N’est-ce pas voilà John Fru Ndi qui est déjà en train de vouloir commencer à venir récupérer ce problème ?

 

Ecclésiaste DEUDJUI, les Anglophones sont bien des Camerounais

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

2 réflexions au sujet de « Donc les Anglophones ne sont pas des Camerounais ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *