mariage collectif à la mairie

J’ai assisté à un mariage collectif à Bafoussam

J’étais à Bafoussam en décembre 2016 pour accompagner un ami (pas Pierre La Paix hein) dans sa nouvelle vie de chef de famille. Qu’est-ce qui l’avait même piqué pour qu’il décide de se marier oooh ? Puisque le gars habitait-lui tranquillement avec sa copine depuis presque sept ans là-bas à Yaoundé, mais un beau jour il m’a téléphoné pour me prévenir qu’il se marierait bientôt dans la ville de Bafoussam.

Et que son mariage serait un mariage collectif… Continuer la lecture

trois mbeinguètaires devant la tour Eiffel

Non, les mbeinguètaires ne sont pas des super-Camerounais !

Je suis tombé par hasard sur une conversation que ma cousine tenait avec l’un de ses dragueurs qui est localisé là-bas en Amérique du Sud. Et pendant que le gars lui demandait comment se porte notre famille, ma cousine ne faisait que lui dire que « On fait comment avec la voiture-là ? Hein ? On fait comment avec le conteneur ? On fait comment avec le congélateur que tu avais promis que tu allais nous envoyer-là ? »

Jusqu’à j’ai pensé que ce dragueur-là était déjà devenu un super-distributeur… Continuer la lecture

les filles de Cameroun DIVA

Facebook et la recherche du buzz au Cameroun

C’est vrai que je suis très mal placé pour parler de ce sujet puisque lorsque moi-même j’effectue une publication sur Facebook, on peut dire que je suis à la recherche du buzz ! Mais je suis dérangé quand je vois des gens qui publient la photo de nos cadavres sur les réseaux sociaux. Je suis dérangé quand on publie les images de nos grabataires. Je suis d’autant plus désespéré lorsque je vois des midinettes qui font la publicité de leur nudité pour provoquer le buzz ici au Cameroun… Continuer la lecture

un homme à genoux offre des fleurs à une femme

Rangez vos fleurs, les Camerounaises veulent autre chose !

J’ai un ami à Yaoundé qui se comporte parfois comme un cochon ! Puisque quand il veut draguer une fille, il gare sa voiture devant elle et il lui dit : « Ma chérie, tu as exactement les fesses que je recherche. » Et parfois la fille le gifle violemment, mais généralement les femmes acceptent de venir monter dans sa petite voiture.

Et c’est là que j’ai compris que les Camerounaises ont en réalité besoin d’entendre une autre chose… Continuer la lecture