22 février 2021

Je suis jaloux de mon bailleur !

Le type chez qui je loue est un personnage qui est totalement différent de mon caractère : il est physiquement présentable, il s’entend beaucoup avec son épouse et leurs trois enfants, sans oublier qu’il est le propriétaire de plusieurs biens immobiliers à son jeune âge.
Bref, je suis jaloux de lui !

citation sur l'envie
Source: atmosphere-citation.com /CC-BY

Je suis jaloux de sa beauté

En réalité, il n’est pas réellement très présentable comme j’ai dit au départ. Mais disons qu’il est plutôt « beau gosse manqué », comme mon meilleur ami Pierre La Paix Ndamè. Parce que nonobstant, son physique d’athlète et la rotondité de son faciès, disons que c’est quelqu’un qui ne se soucie pas sérieusement de son apparence extérieure…
Je le trouve assez rustre à vrai dire. Mais je suis jaloux de sa musculature parce que pour dire vrai, c’est réellement quelqu’un de robuste. C’est le genre de technicien qui est en même temps maçon, plombier, mécanicien, électricien, soudeur, staffeur, rebobineur et câbleur. C’est un type qui travaille 24h/24 et qui est quand même doté d’un joli sourire. D’ailleurs je suis obligé de reconnaître que mon bailleur est manifestement un très-très bel homme !

Je suis jaloux de sa famille

Pas parce qu’elle est prestigieuse hein, au contraire ! C’est plutôt une famille ordinaire. Mais je crois qu’il me rend jaloux parce que moi aussi, j’aimerais bien qu’une Camerounaise m’attende quelque part…
Il vient d’avoir son troisième enfant. Une fille. Le premier était un garçon qu’il avait baptisé Zoé dès la naissance, et c’est avec ce prénom que je me réveille tous les matins : « Zoé ! Zoé ! Zoé ! »
Il a aussi une femme, même si elle me paraît quelque peu ordinaire. Mais disons qu’elle me donne envie, parce que j’observe souvent leur vie de couple, et ça m’instille subliminalement l’idée du mariage. Je suis admiratif de la tendresse que mon bailleur porte envers sa dulcinée, et de la fidélité qu’elle lui donne en retour. Je suis un peu jaloux de cette petite famille mais surtout de ce couple-là en réalité, parce que je n’ai jamais vécu sous le même toit avec une femme. Je n’ai jamais fait des enfants avec une Camerounaise. Je n’ai jamais transformé une femme quelconque en une bailleresse tout simplement…

Crédit: Giphy

Je suis presque jaloux de ses biens

Normalement, je n’ai pas une nature très envieuse. Je ne sais même pas regarder les choses des gens pour commencer. Mais quand je vois les biens de mon bailleur et que le bon monsieur continue de travailler comme un forcené, ça me rend quelque peu goguenard.
Tenez ! Le type n’a même pas encore cinquante ans et pourtant, il possède déjà plusieurs immeubles. Il a des appartements et des studios dans plusieurs quartiers (d’ailleurs je dors et je me réveille dans l’un d’eux). Il est enregistré dans presqu’une vingtaine de réunions à la fois ! Il ne fait que parler d’argent à longueur de journée sur son téléphone tchoronko et d’ailleurs, c’est souvent lui qui coupe mon sommeil : « Zoé ! Zoé ! Zoé ! Va me prendre le téléphone et le porte-monnaie qui sont dans ma chambre ! »
Non seulement il exerce tous les métiers du bâtiment comme je vous ai dit, mais en plus, il possède une voiture de transport et aussi une moto pour ses chantiers. Le type est tellement pluridisciplinaire qu’il est également photographe pendant la période des fêtes. Il a acheté une machine à écraser et il vient surtout d’ouvrir une nouvelle quincaillerie. Il met en location plusieurs groupes électrogènes. Bref, c’est un homme tellement polyvalent que je n’ai pas assez d’espace sur mon blog pour vous énumérer ici tout son patrimoine…

Il est aussi jaloux de moi

Malgré tout, mon bailleur est quand même aussi un peu jaloux de moi. Il ne me l’a jamais montré, mais je l’en soupçonne. Je me dis qu’il se pose souvent des questions pour savoir quel genre de locataire je suis, puisque je ne lui ai jamais apporté le moindre problème. Je me dis qu’il se méfie même souvent de moi. Parce que je suis le seul habitant de toute sa concession (pardon, de toutes ses concessions) qui l’appelle avant les échéances de mes baux, pour lui dire « Bailleur, viens chercher ton argent ! »
Honnêtement, je suis persuadé qu’il est un peu jaloux de moi. Il doit probablement se demander ce que je fais dans la vie pour payer ses énormes factures d’eau et d’électricité, sans lui demander s’il travaille à Eneo ou bien à la Camwater. Il doit être embêté par ma moto qui est beaucoup plus neuve et beaucoup plus puissante que la sienne. Il doit très certainement s’interroger : d’où vient-il ? Quel est même sa profession ? Pourquoi est-il encore célibataire à son âge ? Est-ce que ce locataire ne connaît pas un notaire qui pourrait venir ici un jour pour me causer de terribles problèmes ?

citation sur la jalousie
Source: @Pinterest

Je suis très jaloux de mon bailleur !

Donc le type chez qui je vis est un individu qui est totalement différent de ma personnalité : il est très ambitieux, il s’entend beaucoup avec son épouse et le voisinage, sans oublier qu’il est le propriétaire de plusieurs titres fonciers à son jeune âge.
Bref, je suis jaloux de lui !

Je suis jaloux de mon bailleur ! C’est la première fois que je vois un Camerounais qui ne consomme pas d’alcool, qui s’entend avec sa belle-mère et qui est très fidèle envers son épouse.
Je suis jaloux de mon loueur ! C’est un homme qui se bat pour sa famille, qui va au village tous les week-ends et qui ne tombe presque jamais malade.
Je suis clairement jaloux de mon propriétaire, même si ce n’est pas encore chez lui que j’héberge mon site internet.

Mais je crois qu’il est aussi un peu jaloux de moi, malgré qu’il ne me l’a jamais déclaré. Je crois qu’il me considère spécialement comme son meilleur locataire. Je pense que nous aurions pu devenir de bons amis dans une autre vie, si moi j’avais été son propriétaire et que lui il était devenu mon locataire par exemple.
Mais à condition qu’il m’appelle lui-même pour me demander de venir chercher mon argent…


Ecclésiaste DEUDJUI, je ne suis plus jaloux de lui !
WhatsApp: (+237) 696.469.637
Tous mes articles sur https://achouka.mondoblog.org

Partagez

Commentaires