Est-ce que je vous ai dit que j’ai un problème ?

Jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans, certaines cousines disaient souvent que je suis un mauvais Bamiléké ! Puisque je n’assistais jamais aux réunions de famille, je ne partais jamais dans les mariages et dans les enterrements, et je ne suis jamais venu me plaindre chez elles que « Est-ce que vous savez que j’ai une petite amie et qu’elle est tombée enceinte ? »

Bref, je n’étais jamais parti me placer devant quelqu’un pour lui expliquer que moi j’avais un problème…

Continuer la lecture

Au Cameroun, personne ne sait que tu es un jongleur

Quand je pars souvent mettre le crédit dans mon téléphone, certaines call-boxeuses me disent toujours que « Dis-donc ! Un monsieur comme toi tu viens seulement faire le transfert de 250 ? »

Et donc parfois ça m’énerve, jusqu’à j’ai envie de leur expliquer que moi je ne suis qu’un simple débrouillard. Parce que dans notre pays-ci hein, la plupart des gens ne savent même pas que tous les Camerounais sont essentiellement des jongleurs…

Continuer la lecture

La jalousie donne même quoi aux Camerounais ?

J’avais dragué une fille à Madagascar (c’est un quartier de Douala hein, ce n’est pas un archipel) la semaine dernière, mais c’est plutôt sa sœur qui me répondait ! Jusqu’à elle me dit que « Comment tu peux trouver deux personnes en train de discuter et tu commences subitement à baratiner la petite sœur ? » Hein ?

Donc je devais d’abord obligatoirement commencer par la grande sœur ?

Continuer la lecture

Au Cameroun, rien n’arrive jamais au hasard

Quand j’étais encore SDF en février 2014, une fille m’avait dit un jour que « C’est sûr que c’est parce que tu as brisé le cœur d’une fille que tu es devenu un sans-abri. » (Où est le rapport ?). Parce que dans notre pays-ci hein, les gens ont toujours pensé que ce qui arrive au hasard ne nous arrive jamais au hasard.

Surtout lorsque ça nous est arrivé au hasard… Continuer la lecture

Si j’étais Jésus-Christ, j’aurais quelques soucis à me faire…

J’ai dragué une fille l’autre jour qui portait des bottillons et qui m’avait ensuite invité dans son domicile à Bonabéri. Et comme elle portait aussi une greffe brésilienne, je me suis dit que c’était le genre d’araignée qui ne pense même pas un peu à la religion.

Mais quand on s’est revu le lendemain avec son pasteur, les deux ont commencé à me parler de Jésus-Christ jusqu’à j’ai même commencé à avoir quelques soucis à me faire…

Continuer la lecture

Mais de quoi parlent-ils au juste, les Camerounais ?

Il y a une femme dans mon quartier qui prépare du bon wata-fufu. Mais quand je vais manger chez elle, j’entends toujours les autres clients qui sont en train de s’engueuler : « Mouff ! Je te dis que le film-là c’est le trucage. Tu crois que quel homme peut accepter qu’on embrasse sa femme comme ça en public ? »

Et ça bavarde ainsi jusqu’à ce que je termine ma nourriture. En fait, c’est toujours comme ça, que ça bavarde et ça re-bavarde ici chez nous au Cameroun… Continuer la lecture