Les Camerounais promettent le ciel et la lune, mais ils te donnent la terre

Aujourd’hui je suis triste !

Je suis en train de me demander si, par hasard, nous ne sommes pas la génération sacrifiée dont on parle dans les livres d’histoire…

 

On nous avait promis le changement, puis l’émergence, ensuite on a promis de changer notre émergence…

On nous avait promis les « Objectifs du Millénaire », puis la « Santé pour tous en l’an 2000 », mais ça fait déjà 14 ans que nous sommes entrés dans ce fameux millénaire, et depuis lors nous sommes toujours autant malades !

 

Je ne suis pas triste à cause de ces grands manitous. À la limite, ils ne font que leur job (mentir). Ce qui me gêne, c’est de vivre dans une société où tout le monde te fait des promesses à tort et à travers !… Continuer la lecture

Et si je vous disais que Dieu est un Camerounais ?

N’ayez pas peur hein, je ne suis pas là pour vous parler des doctrines agnostiques. Nôôô ! Je ne suis pas là pour revenir sur le concile de Nicée (en l’an 325), lors duquel la déité de Jésus avait été votée comme si on élisait un nouveau maire… Non moi.

Je ne suis pas là pour vous parler de Vishnu ou de Krishna, d’ailleurs je n’y connais pas grand-chose. Je sais juste que dans toutes les religions, quelles que soient les époques et quelles que soient les traditions, les dieux ont toujours eu les mêmes caractéristiques : Omniprésence, Omnipotence, Omniscience, Capacité à faire des miracles, Intemporalité, Religiosité.

Et je sais que nous avons un homme ici au Cameroun qui réunit toutes ces caractéristiques… Continuer la lecture

4 novembre 1982 : et si Ahidjo n’avait pas démissionné…

Le mois dernier j’ai fait un papier sur les Camerounais de ma génération, c’est-à-dire ceux qui ont presque trente ans (Cf. Le Renouveau des trentenaires). C’était parce que je sentais poindre ce fameux 6 Novembre, qui marque à la fois les 32 ans de gouvernance de l’Homme-Lion, les 29 ans de folklores RDPCistes, mais surtout, surtout, le départ du tout premier président du Cameroun… Continuer la lecture

Comment fabrique-t-on les intellectuels au Cameroun ?

L’autre jour j’étais moi tranquillement en train de regarder mes émissions du dimanche. N’est-ce pas ce sont les débats ? Vous ignorez quoi ? Le dimanche si tu captes une chaîne camerounaise, tu vas sauf que voir les gens en costume-cravate. Surtout aux environs de midi. Tu vas tomber sur des gens qui portent des lunettes bien nettoyées, sur des gens qui ont des chemises bien carrelées.

Le dimanche, ce qui me plaît dans nos télévisions, c’est que tous les panélistes sont très intelligents. Ils vont te démontrer qu’ils ont fréquenté jusqu’à-jusqu’à, et qu’ils ont tous les diplômes du monde (Bac+40 en général). Ils peuvent même te prouver par B+A que l’Etat a ajouté le nom « Professeur » dans leur acte de naissance… Continuer la lecture

Pourquoi les Camerounais adorent détester Paul Biya

L’autre jour, peu avant que notre Nkukumah s’en aille aux Etats-Unis faire des salamalecs devant Barack Obama, j’entendais les gens commenter ses commentaires à propos de Boko Haram : « Nous avons vaincu le maquis, nous avons dominé le multipartisme, nous avons chassé la colonisation, donc ce n’est pas le petit BH-là qui va nous dépasser… » Continuer la lecture