Le top 4 des superstitions camerounaises

Quand j’étais petit à Nkongsamba, je ne comprenais pas pourquoi c’était mon père qui devait manger la tête de la viande (pourquoi toujours lui ?). Et puis on disait à ma mère que les femmes n’ont pas le droit de manger la viande du serpent, sauf si elles sont déjà arrière-arrière-grand-mères (même goûter ? Dis-donc !).

Et à nous les enfants on disait que si tu croises les jambes devant quelqu’un qui te dépasse en âge, eh bien tes jambes vont rester collées comme ça jusqu’à la fin de tes jours… Continuer la lecture