Pourquoi personne ne veut parler de Bamenda ?

Depuis plus de trois semaines, les anglophones manifestent à Bamenda. Pourquoi ai-je l’impression que ça ne vous intéresse même pas un peu ? Puisque la CRTV n’en parle pas, le Gouvernement n’en parle pas, et les Francophones vivant à Yaoundé et Douala se comportent comme si rien de tout ça ne s’était jamais passé… Continuer la lecture

Au Cameroun de Paul Biya, les borgnes sont des ministres

Je viens de lire la biographie de notre chef de l’État (Le code Biya, de François Mattéi). J’y ai appris beaucoup de choses. Par exemple, que notre cher président a eu son premier enfant à l’âge de 38 ans (pourquoi les gens me mettent alors la pression ?). J’ai aussi appris qu’il a toujours été le meilleur élève de sa classe, le fonctionnaire le plus discipliné, et que « à moins un », il allait même devenir prêtre.

Pau Biya n’est pas si incompétent que vous pensez; il faut plutôt chercher le problème du côté de ses ministres… Continuer la lecture

La démocratie, ça n’a jamais développé quelque chose

J’ai un sérieux problème avec les Noirs. Les Africains, je veux dire. Ils sont toujours en train de penser que tout ce qui vient de l’Occident est forcément bon. Qui leur a dit ça ? Hein ? Qui leur a dit que l’homosexualité c’est bon pour nous ? Hein ? Qui leur a dit que nous on avait besoin du diabète et de l’hypertension ici ? Hein ? Et surtout, surtout, qui leur a même dit que nous avions besoin de la démocratie pour commencer à nous développer ?… Continuer la lecture

Non, le cinéma camerounais n’est pas mort !

On dit comme ça hein, les Camerounais-là bavardent beaucoup. Ils disent qu’il n’y a pas de salle de cinéma dans ce pays, mais ils sont toujours en train d’acheter les billets pour aller voir les films camerounais à Douala Bercy…

L’autre jour c’était Le Blanc d’Eyenga 2 qui devait y passer. Ce qui est sûr, c’est que c’est un film de Noir ! Le réalisateur est en même temps réalisateur, acteur, promoteur, cadreur, metteur en scène. Le réalisateur a promis qu’il va produire (il est aussi producteur) des films au prix d’une bière, mais on a payé plus de 10 bières sans pour autant avoir une seule image… Continuer la lecture