J’ai compris le pouvoir grâce à WhatsApp

J’ai créé récemment un groupe sur WhatsApp pour discuter avec mes meilleurs amis. Mais depuis peu, certains adhérents exigent que je les nomme administrateurs… Malchance ! Pourtant c’est un groupe créé par moi seul ! Ils le veulent à tel point qu’ils ont même déjà commencé à intoxiquer les autres membres en leur racontant que je suis un dictateur… Continuer la lecture

Obama et Donald Trump

Est-ce que Paul Biya a déjà regardé les États-Unis ?

Au lieu de parler des réseaux sociaux jusqu’à ce que ça devienne un sujet parlementaire alors que les Camerounais sont là ils meurent sur les rails, est-ce que Paul Biya a même déjà regardé les élections aux États-Unis ? Hein ? Est-ce que Paul Biya s’est déjà renseigné pour savoir vraiment ce qu’on appelle la Démocratie ? Continuer la lecture

Quatre leçons à tirer de la rencontre Biya-Hollande

Comme tous les Camerounais qui respectent la redevance audiovisuelle, j’ai regardé la CRTV le vendredi 3 juillet 2015. Même si tu voulais regarder Canal2 ce jour-là, c’est toujours les images de la CRTV que tu avais, toutes les chaînes locales effectuaient la même retransmission.

J’ai donc regardé comment Paul Biya était en train de recevoir son ami François Hollande, et je me suis permis de tirer quelques conclusions de cette rencontre au sommet.

En voici quelques-unes. Continuer la lecture

La démocratie, ça n’a jamais développé quelque chose

J’ai un sérieux problème avec les Noirs. Les Africains, je veux dire. Ils sont toujours en train de penser que tout ce qui vient de l’Occident est forcément bon. Qui leur a dit ça ? Hein ? Qui leur a dit que l’homosexualité c’est bon pour nous ? Hein ? Qui leur a dit que nous on avait besoin du diabète et de l’hypertension ici ? Hein ? Et surtout, surtout, qui leur a même dit que nous avions besoin de la démocratie pour commencer à nous développer ?… Continuer la lecture

4 novembre 1982 : et si Ahidjo n’avait pas démissionné…

Le mois dernier j’ai fait un papier sur les Camerounais de ma génération, c’est-à-dire ceux qui ont presque trente ans (Cf. Le Renouveau des trentenaires). C’était parce que je sentais poindre ce fameux 6 Novembre, qui marque à la fois les 32 ans de gouvernance de l’Homme-Lion, les 29 ans de folklores RDPCistes, mais surtout, surtout, le départ du tout premier président du Cameroun… Continuer la lecture