Notre nouveau code pénal n’est pas camerounais

Quand j’ai parcouru notre nouveau code de procédure pénale qui vient d’être promulgué l’autre jour, je me suis demandé si je rêvais ! Parce qu’on te parle des hommes adultères, des locataires qui refusent de payer leur bailleur, et il y a même un paragraphe qui parlait des nanga boko qui dorment souvent au carrefour pendant leurs heures de vagabondage… Tsuip !

En fait, je vais encore vérifier si le nouveau code pénal que je lisais était vraiment pour le Cameroun. Continuer la lecture