Est-ce que je vous ai dit que j’ai un problème ?

Jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans, certaines cousines disaient souvent que je suis un mauvais Bamiléké ! Puisque je n’assistais jamais aux réunions de famille, je ne partais jamais dans les mariages et dans les enterrements, et je ne suis jamais venu me plaindre chez elles que « Est-ce que vous savez que j’ai une petite amie et qu’elle est tombée enceinte ? »

Bref, je n’étais jamais parti me placer devant quelqu’un pour lui expliquer que moi j’avais un problème…

Continuer la lecture

Voici comment trouver le mari idéal

Pour dire vrai hein, je suis un mauvais petit ami ! Parce que quand j’ai déjà couché avec une fille, c’est très facile pour moi de ne plus jamais la rappeler. Et pourtant s’il faut bien voir, je ne suis pas un si mauvais compagnon que ça. Mais c’est parce que les femmes ne savent pas comment il faut se comporter pour rencontrer le mari idéal… Continuer la lecture

Aujourd’hui j’ai trente-cinq ans !

Quand je disais ici l’année surpassée que j’avais déjà trente-trois ans, moi-même je pensais que c’était la blague ! Mais samedi dernier pendant mon anniversaire, j’ai constaté que je viens d’avoir complètement trente-cinq ans. Et j’ai compris qu’il faut qu’on apprenne parfois à faire le bilan de notre vie… Continuer la lecture

En attendant que le Ciel me pardonne…

Parfois quand je suis seul, je me demande souvent si je suis vraiment une bonne personne. Parce que depuis dix ans que ma grand-mère cherche à me voir, je ne fais que lui faire de fausses promesses : « Je vais venir, Maman Gisèle ! Je vais venir à Foumban dès que j’aurai un peu de temps. »

Pourtant il est encore temps de me rattraper avant d’attendre que le Ciel ne me pardonne…

Continuer la lecture

Mais où sont donc passées mes valentines ?

Mardi dernier comme c’était le 14 février et donc la fête de la Saint-Valentin, il y a beaucoup de filles qui m’ont appelé pour me demander que « Mon chéri, est-ce qu’on peut se voir aujourd’hui ? ». Et c’est comme ça que je suis allé prendre un verre avec quelques-unes, je suis allé manger au restaurant avec une autre, et j’ai aussi offert une paire de chaussures à la quatrième que je n’avais plus revue depuis le 14 février de l’année surpassée… Continuer la lecture

En réalité hein, une autre jeunesse est possible

Voilà le 11 février qui vient de passer et qui avait pour thème « Jeunesse et défis de la construction d’une Nation exemplaire, indivisible, forte et émergente ». Mais lorsque j’observe les jeunes de notre pays, je suis à la fois pessimiste et un peu désespéré.

Même si je suis toujours persuadé qu’un autre Cameroun est possible…

Continuer la lecture

Au Cameroun, rien n’arrive jamais au hasard

Quand j’étais encore SDF en février 2014, une fille m’avait dit un jour que « C’est sûr que c’est parce que tu as brisé le cœur d’une fille que tu es devenu un sans-abri. » (Où est le rapport ?). Parce que dans notre pays-ci hein, les gens ont toujours pensé que ce qui arrive au hasard ne nous arrive jamais au hasard.

Surtout lorsque ça nous est arrivé au hasard… Continuer la lecture