Je démissionne !

Depuis que j’ai confié à mon entourage que j’avais déjà envie de démissionner, personne ne veut me comprendre ! Ils sont là ils me parlent seulement de mon salaire, de mes avantages de service et de mes perspectives de carrière.

Mais personne ne vient me demander pourquoi est-ce que j’ai subitement envisagé de démissionner…

 

travailler moins pour lire plus

J’ai besoin de plus de temps pour moi-même. Crédit photo: ActuaLitté Source: Flickr /CC BY-SA 2.0

 

Je déteste les rapports

Pas les rapports avec mes collègues hein, au contraire ! J’adore mes collègues. Mais je parle des rapports que tu dois systématiquement rédiger pour justifier ce que tu as fait, ce que tu as vu, ce que tu as bu, ce que tu as lu et entendu, ce que tu as dépensé, et même les moindres faits et gestes de tes déplacements lorsque le DRH t’avait fait partir en mission…

Au départ c’était pourtant facile à gérer. Mais à partir du rapport semestriel ça devient déjà vraiment-vraiment compliqué. Surtout que tu as d’autres choses à faire. Tu as surtout des mails que tu dois rédiger (en mettant toujours ton patron en copie) qui commencent automatiquement obligatoirement par « Cher collègue », et qui se terminent toujours pas « Cordialement » même lorsque tu réponds à ta lettre de licenciement

 

Je suis fatigué de la routine

C’est un peu comme dans la vie de couple : c’est pour le meilleur salaire et pour le pire ! Sauf que dans le mariage tu es parfois récompensé lorsque ton épouse est de bonne moralité…

Mais dans le travail ? Nada ! Il y a toujours ton patron ꟷencore lui !ꟷ qui te tape sur le système, et le pire c’est que tu es obligé de le rencontrer au moins cinq fois par semaine (heureusement qu’il y a les jours fériés). Il y a certains collègues qui défilent devant tes yeux tous les jours avec le même habillement, et qui ne font qu’exécuter les mêmes-mêmes choses. Toi-même tu es déjà en train de devenir un robot parce que tu passes ton temps à faire les mêmes photocopies, à répondre aux mêmes interrogations et à réitérer les mêmes procédures. Tu as même fini par ne plus faire la différence entre le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi.

 

un homme qui colle les papiers sur un tableau

Je déteste les longues réunions. Photo by Medsile via Iwaria

 

J’ai aussi envie de devenir riche

C’est clair que si tu demeures salarié et que tu te contentes de te contenter de ton salaire, eh bien tu vas finir très pauvre !

En tous cas, tu ne seras jamais riche comme mon ami Pierre La Paix Ndamè. Tu te contenteras de payer ton loyer et de solder quelques factures de ton câbleur. Tu vas finir par fonctionner comme un fonctionnaire. C’est-à-dire que tu ne pourras pas faire des projections sérieuses pour ton avenir, puisque tu te satisferas d’exécuter les instructions de tes supérieurs et de tes chefs.

Et pourtant le secret de la réussite hein, c’est qu’il faut souvent parfois savoir prendre des risques. Il faut apprendre à oser, à entreprendre, et à acquérir l’esprit d’initiative. Il faut pouvoir devenir un « embaucheur ». Il faut avoir le courage et la folie de ses ambitions, et même si ça ne marche pas tu auras au moins eu le mérite de l’avoir courageusement essayé.

 

Je ne suis pas fait pour ce genre de travail

Je ne suis pas fait pour ce genre de boulot. Je ne suis pas fait pour la vie de bureau. Je ne suis pas fait pour me placer devant un directeur et puis d’attendre qu’il me donne la permission de me rasseoir. Je ne suis pas fait pour aller à la comptabilité. Je ne suis pas fait pour les longues réunions. Je ne suis pas fait pour les entretiens d’embauche…

Ce n’est pas une tare, ce n’est pas un défaut, ce n’est pas une qualité non plus, mais c’est comme ça ! Je ne veux pas que quelqu’un me dise à quelle heure je devrai me réveiller. Je ne veux pas que quelqu’un d’autre me fixe mon salaire. Je ne veux pas que ce soit un individu comme moi qui me dise ce que je devrai faire. Je ne veux pas me mettre en route avec la feuille de route de quelqu’un d’autre, sinon je serai un « suiveur » et un loser alors que j’avais désespérément l’espérance de devenir un leader…

 

Alain Mabanckou, écrivain congolais

Alain Mabanckou est un écrivain congolais que j’affectionne particulièrement.Crédit: Titlutin /CC BY-SA 2.0

 

Je jette l’éponge !

Donc depuis que j’ai dit à mon entourage que j’envisageais sérieusement de démissionner, personne ne veut m’écouter ! Ils sont là ils me parlent seulement de mon matricule, de leurs avantages collatéraux et de mon augmentation de salaire.

Mais personne n’est venu me demander que « Ecclésiaste, pourquoi est-ce que tu as réellement envie de démissionner ? »

 

Je démissionne ! Je suis fatigué de me focaliser sur les urgences des autres, et je suis fatigué de répéter les mêmes tâches qui m’abrutissent au lieu de me faire rêver.

Je démissionne ! Parce que je n’ai même plus assez de temps pour moi-même ; car en journée je suis occupé par un travail qui m’éloigne de ma famille, et en soirée je suis fatigué à cause d’un travail qui m’empêche de m’amuser.

Je jette l’éponge ! J’ai envie de démissionner parce que je n’avais pas été programmé pour ce genre d’existence…

 

Parce que depuis ma plus tendre enfance, j’avais toujours rêvé de devenir un footballeur professionnel. Ensuite j’ai rêvé de devenir un journaliste ou bien un enseignant de mathématiques. Puis j’ai aussi rêvé de devenir un informaticien. Et enfin j’ai choisi de devenir un écrivain-blogueur, puisque mon auteur préféré s’appelle Alain Mabanckou et c’est pour lui ressembler que j’ai même décidé qu’il fallait absolument que moi je démissionne !

 

Ecclésiaste DEUDJUI, j’ai démissionné

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

4 réflexions au sujet de « Je démissionne ! »

  1. Willy prodige dit :

    mon frère euclé tu as raison. nous avons aussi des rêves à accomplir. le mien de patron j’imagine souvent les douces tortures qu’il subirait si nous étions au moyen âge. massaaaaaa!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.