Il y a cinquante ans, les Camerounais marchaient sur la Lune…

Je considère l’exploration lunaire comme la plus grande réussite de toute l’histoire de notre Humanité. Et pour moi c’est comme si des Camerounais avaient également marché sur la Lune…

 

Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin sont allés sur la Lune

Neil Armstrong (à gauche), Michael Collins (au centre) et Edwin « Buzz » Aldrin sont les trois membres d’équipage de la mission Apollo 11 à destination de la Lune. Source: tajan.auction.fr /CC0

 

Les Américains ont marché sur la Lune

C’est le 16 juillet 1969 que les astronautes Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins ont quitté la Terre en direction de l’orbite lunaire. Seuls les deux premiers ont ensuite posé leurs pieds sur la Lune le dimanche 20 juillet à 20h56 (heure de Houston), avec cette phrase d’Armstrong qui est entrée dans la postérité : « C’est un petit pas pour l’Homme, mais un pas de géant pour l’Humanité. »

Après cette mission réussie qui a été effectuée par la mission Apollo 11 de la NASA, d’autres hommes ont continué à se rendre sur la Lune jusqu’à la fin du projet avec le lancement d’Apollo 17 en 1972. Et au total ils sont douze hommes Américains à avoir marché sur la Lune durant cette épopée, mais depuis 1972 personne n’y est plus jamais retourné !

 

Les Russes avaient envoyé un homme dans l’espace

Il faut rappeler que dans les années 1950, les scientifiques russes avaient énormément pris d’avance sur les ingénieurs aéronautiques américains. Car ils savaient déjà envoyer des missiles dans l’espace, et en 1961 ils ont carrément envoyé le premier humain à l’extérieur de l’atmosphère terrestre, et cet humain-là s’appelait Youri Gagarine !

Les Russes ont ensuite envoyé la première femme dans l’espace (Valentina Terechkova), puis ils ont expérimenté la première sortie extravéhiculaire : ce qui signifie que le cosmonaute Leonov est allé dans l’espace en 1965, et qu’il est sorti de sa capsule aérospatiale pendant environ douze minutes ! Et pendant ce temps-là les Américains ne sont même pas capables de faire naviguer une fusée dans le paysage cosmique correctement…

 

Youri Gagarine

Youri Gagarine (1934-1968), astronaute soviétique, est le tout premier homme a avoir effectué un vol dans l’espace. Source: Wikimedia /CC0

 

Certains Camerounais se demandent si c’était vrai

Moi je me suis longtemps demandé si cette histoire était véridique. Et si oui, pourquoi alors elle ne se reproduisait pas. Parce que c’est quand même bizarre de voir que des êtres humains ont pu marcher sur la Lune avec la technologie des années 1960, et qu’ils n’y parviennent presque plus aujourd’hui. C’est étrange.

Mais en réalité c’est parce que l’objectif des États-Unis avait été atteint, et en fait ils avaient juste voulu impressionner les Soviétiques ou alors repousser leurs propres limites. Car c’était en pleine guerre froide. Et puis ça leur coûtait déjà beaucoup-beaucoup de milliards (jusqu’à 3,5 % du budget fédéral). Puisqu’il fallait mobiliser et payer 400000 personnes pour la réussite d’un projet aussi gigantesque. Et ils l’ont surtout réalisé pour rendre hommage au président John F. Kennedy, parce que c’est lui qui avait fixé cet objectif lors d’un discours mémorable qu’il a prononcé le 12 septembre 1962 : « Nous avons choisi d’aller sur la Lune avant la fin de cette décennie. Nous allons rattraper notre retard sur l’URSS. Nous allons démontrer que ce pays a du talent. Nous allons accomplir cet exploit démesuré non pas parce que c’est facile, mais justement parce que c’est difficile… »

 

Les Camerounais iront sur Mars

Par procuration, bien sûr ! Parce que nous ne sommes même pas déjà capables de réaliser les simples assemblages de voitures. Nous ne sommes même pas encore capables de fabriquer concevoir un moteur. Nous ne sommes pas capables de faire fonctionner une petite compagnie aérienne comme Camair-Co. Nous ne sommes pas capables d’entraîner une simple équipe nationale de football. Nous ne sommes pas capables de nous mobiliser et de travailler en commun. Nous n’avons pas un chef de l’État qui se montre capable de nous fixer des objectifs élevés. Nous n’avons pas d’ambitions collectives. Nous ne sommes ni des pionniers, ni des aventuriers, ni des chercheurs (et encore moins des trouveurs). Nous n’irons sur la planète Mars que par procuration si Donald Trump veut bien y expédier ses propres spationautes, parce que nous les Camerounais nous n’inventons jamais rien et nous n’imaginons jamais rien.

Nous ne sommes que des consommateurs de vestes françaises et de montres suisses, et notre seule mission ici au Cameroun n’est que de s’éterniser au pouvoir…

 

 

Il y a cinquante ans exactement, des hommes comme nous marchaient sur la Lune…

Donc je considère l’alunissage comme la plus grande prouesse technologique de toute l’histoire de la recherche scientifique universelle. Et pour moi c’est comme si personnellement j’avais également marché sur la Lune

 

Il y a cinquante ans exactement, des hommes exceptionnels franchissaient les limites de l’impossible, et leur courage les a envoyés vers une destination que personne n’avais jamais atteinte.

Il y a cinquante ans tout juste, l’Humanité franchissait « un pas de géant » dans la grande histoire de la Découverte, et cela nous a permis de mieux comprendre notre minuscule place dans l’immensité de l’univers.

Il y a cinquante ans le 20 juillet 2019 précisément, et c’est comme si chacun d’entre nous avait réalisé quelque chose d’impensable voire d’inimaginable.

 

Parce que même si Pierre La Paix n’a jamais posé son pied sur la Lune, je continue de penser que l’exploration lunaire est la plus fantastique odyssée de toute l’histoire de notre merveilleuse Humanité. Et j’espère que cet exploit-là ne sera jamais sous-estimé, et d’ailleurs qu’il deviendra même un héritage pour la communauté scientifique qui essaie de se débrouiller tant bien que mal ici au Cameroun…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi j’ai marché sur le Cameroun

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.