Atome

Il y a un jeune homme ici au Douala qui est en train de bousculer la blogosphère camerounaise. Et ce petit garçon s’appelle tout simplement Atome.

 

infographie représentant le blogueur Atome

Le blog personnel d’atome s’appelle atomeblog. Infographie: Atome /CC0

 

Son vrai nom c’est Alain Youdjeu

Même si peu de gens le savent, Atome est un petit bamiléké et son vrai patronyme c’est Youdjeu. Alain Youdjeu. Il a grandi dans le quartier Mambanda par Bonabéri, puis il a fait des études en communication au sein de l’université de Douala.

Atome est aujourd’hui âgé d’un quart de siècle. Il a malheureusement perdu sa mère lorsqu’il était tout petit, mais désormais il est le papa d’un petit bambin depuis une dizaine de mois (mais il n’a pas encore épousé la maman hein). Atome est caractérisé par des vestons vêtements afritude, par une punk toujours bien peignée et par des tennis qui sont tout-terrain. Il a baigné dans la musique pendant son enfance et il était fanatique des artistes qui sont teigneux comme les rappeurs Eminem, Tupac, Youssoupha, Soprano, La Fouine, Kery James, etc.

 

Il a obtenu le prix du « meilleur blog du Cameroun »

Ça ne veut pas dire qu’il est le meilleur blogueur du Cameroun hein, mais ça compte quand même. Puisque l’année dernière en juillet 2017, il avait obtenu le prix du « Meilleur blog de l’année 2017 au Cameroun », un prix qui lui avait été décerné lors de la cérémonie « La nuit du Web » pour son blog www.voila-moi.com

Pourtant c’est sur Mondoblog qu’il avait commencé à gribouiller en mai 2016, via son site « Enfant d’Africa » sur lequel il racontait ses mésaventures de petit garçon de sous-quartier. Mais c’est avec son blog musique (Voilà-Moi, donc) qu’il a véritablement pris de l’ampleur. Ce blog lui a permis de se muer en critique artistique, en annonceur d’événements culturels, en chasseur d’actualités sur les vedettes du mboa mais aussi en rédacteur d’articles pour certains produits de grandes marques. Atome a lancé récemment un autre blog pour inspirer les Camerounais à partir de sa propre histoire personnelle, et l’adresse de ce blog journal intime c’est www.atomeblog.com

 

le blogueur Atome en compagnie de Dania Ebonguè

Atome à l’écoute du grand-frère Dania Ebonguè, lors de la réunion de l’ABC en mars 2018 à Yaoundé. Crédit: Ecclésiaste Deudjui /CC-BY

 

Il a énormément d’adversaires

Contrairement aux apparences, Atome a beaucoup d’adversaires. Et je dirai même des ennemis ! Puisque dans mon propre entourage, il y a beaucoup de gens qui me répètent à l’envi que « Je n’aime pas voir la tête du gars-là ! »

Et moi, ça me fait toujours rire, puisque je sais que nous sommes dans un pays où on n’aime pas vraiment voir les gens qui sont effectivement en mouvement. Et puis il a aussi des ennemis parmi les artistes lorsqu’il écrit contre leurs intérêts. Il a des inimitiés avec les fans des artistes qu’il a déjà critiqués. Il a des antagonistes parmi la propre meute de blogueurs qui nous accompagnent, parce que certains disent qu’il en fait un peu trop et qu’il veut toujours ramener la lumière vers son propre personnage. Mais c’est faux ! Car, à chaque fois, il est obligé d’expliquer que ce n’est qu’une stratégie de communication, et que cela n’a rien à voir –mais alors rien à voir !– avec sa véritable personnalité…

 

Il a déjà beaucoup fait pour le blogging

À son jeune âge, Atome a déjà beaucoup fait pour le blogging au Cameroun : il a organisé des sessions de formation en 2017 qu’il a baptisées « Blogging sessions » (évidemment). Ces sessions étaient ouvertes au public et elles impliquaient des formateurs en communication, en journalisme, en marketing, en graphisme, en rédaction web, etc.

Il a contribué au renforcement de capacités organisées par l’association des blogueurs du Cameroun en juin dernier. Il ne cesse de sensibiliser les autres blogueurs camerounais et de les encourager à savoir promouvoir leur propre image, donc à se vendre. Il a mobilisé toute la communauté des blogueurs lors de la dernière Journée mondiale du blog(ging) (le 31 août dernier), à travers cette campagne qu’il a lancée et qui a rassemblé le monde entier autour du hashtag #MoiBlogueur…

 

Les blogueurs Ecclésiaste Deudjui et Atome

J’ai été ravi de participer à la campagne lancée par Atome. Crédit photo: Cire Pixel /CC0

 

Atome blogueur

Donc, depuis presque deux ans déjà, il y a une petite particule ici à Mambanda (pas Pierre La Paix hein !) qui ne fait que révolutionner la blogosphère camerounaise. Et ce petit garçon s’appelle tout simplement Atome.

Atome est curieux et respectueux. Il s’intéresse aux anciens blogueurs, il lit presque tout le monde, il respecte ses aînés et il encourage les novices à se projeter également dans les activités du digital.

Atome n’est pas complexé ni frustré. Il sait parfaitement d’où il vient, il sait qu’il a raté une carrière dans la musique mais il sait également que cette carrière-là n’est pas encore terminée.

Atome est certainement le blogueur l’entrepreneur le plus déterminé que j’aie jamais eu à rencontrer, parce qu’il est tout simplement téléguidé par une grande vision.

 

Il a toujours rêvé que les blogueurs camerounais seraient déterminants un jour… qu’ils seront riches mais surtout qu’ils finiront par être enfin respectés. Il a toujours rêvé qu’il y aura suffisamment de contenu sur le Cameroun sur internet. Il a toujours rêvé que nous deviendrons plus nombreux avec le temps, et que nous aurons un impact sur notre environnement parce que nous deviendrons inéluctablement de véritables influenceurs.

Et voilà pourquoi il fallait absolument que moi je le félicite.

 

Ecclésiaste DEUDJUI, bravo Atome

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *