Réunion des blogueurs du Cameroun, acte 2

Depuis le mois d’août 2017 que l’Association des Blogueurs du Cameroun existe, beaucoup de choses ont été faites. Et c’est de ça qu’on a parlé lors de la deuxième réunion trimestrielle qui s’est tenue ce samedi 10 mars 2018 à Yaoundé…

 

les blogueurs à la réunion de l'ABC

L’assistance était très studieuse pendant les travaux. Crédit photo: Ecclésiaste Deudjui

 

Les préparatifs

Pour dire vrai hein, cette réunion était initialement prévue pour le samedi 17 février 2018 à Buea, dans le Sud-Ouest du pays. Mais quand on a vu comme la sécurité s’était dégradée dans la partie anglophone du pays (le sous-préfet de Batibo avait été kidnappé puis assassiné), le bureau exécutif a un peu paniqué. Car il était hors de question de risquer l’intégrité physique la vie des blogueurs camerounais, et c’est pour cela que cette réunion a été reportée au 10 mars et qu’elle a été également déplacée dans la ville de Yaoundé.

Ensuite, nous avons mis sur pied un formulaire web qu’il fallait renseigner pour confirmer sa participation à cet événement. Nous avons organisé de nombreuses réunions en ligne avec Pierre La Paix Ndamè. Nous avons choisi le hashtag qui était #ABC2. Nous avons finalisé les horaires, l’ordre du jour et le lieu exact de cette assemblée, puis nous les avons communiqués aux membres de l’association qui se sont montrés très réceptifs malgré quelques rares clashs que nous avons pu observer sur notre groupe WhatsApp principal

 

Ecclésiaste Deudjui et Fabrice Nouanga déjeunent

J’ai beaucoup discuté avec Fabrice Nouanga pendant la pause-café. Crédit photo: Etienne Talla

 

Le déroulement de la réunion

J’ai particulièrement apprécié la brillante intervention de l’entrepreneur Alain Youdjeu, alias Atome, qui nous a parlé de revalorisation de la perception du blogueur et de la renégociation de nos partenariats avec les entreprises. Mais avant ça il y avait eu la présentation officielle du nouveau site web de l’association (www.bloggers.cm) par ses concepteurs, à savoir Emmanuelle Ngamva, Samuel Iyabi et Henri Lotin (lui il n’a travaillé que deux heures !). Il y a eu la présentation officielle du document de légalisation de l’ABC, obtenu il y a une dizaine de jours. Et il y a eu quelques discussions sur le marketing chaud et sur le marketing froid. Il y a aussi eu de longs débats (interminables !) au sujet de la codification de nos futurs badges. Il y a eu quelques propositions sur notre participation aux grands chantiers qui attendent déjà le Cameroun, notamment le présidentielle de 2018 et la Coupe d’Afrique de 2019. Il y a eu les mangements bien entendu. Il y a eu Junior Haussin qui nous a offert « ses plus beaux poèmes sur l’actualité » gratuitement, et il m’a même dédicacé le mien.

Il y a eu un physiothérapeute qui a pris la parole et jusqu’à présent je ne sais toujours pas comment la physiothérapie a bien pu le conduire jusqu’au blogging…

 

Emmanuelle Ngamva présente le nouveau site web de l'ABC

Emmanuelle Ngamva (micro) et Henri Lotin (derrière) ont dévoilé le nouveau site web. Crédit photo: Ecclésiaste Deudjui

 

L’intervention de l’ONU

Je suis un peu obligé de parler des Nations-Unies parce que sans elles les choses auraient été certainement moins intéressantes. Ou moins prestigieuses en tous cas. Car c’est grâce à cet organisme que nous avons pu avoir la grande salle « Garoua » du Djeuga Palace, que nous avons pu avoir une pause-café et ensuite une pause-déjeuner, que nous avons bénéficié d’un grand écran mais également aussi de deux micros et d’un vidéoprojecteur, sans parler du type en rastas qui nous surveillait à tout moment et qui nous fournissait les rallonges, les fils, les chargeurs, les mots de passe Wi-Fi, etc.

Mais l’ONU n’était pas là pour nos beaux yeux puisque ses deux représentantes nous ont fait un bref débriefing sur les ODD, avant de nous demander d’en parler dans nos blogs. Et je rappelle que les ODD sont les 17 « objectifs de développement » que s’est fixé le « Système des Nations-Unies » (c’est comme ça qu’on dit) pour permettre aux pays pauvres d’arriver à leur développement économique et social d’ici à l’horizon 2030

 

Les blogueurs camerounais avec les pancartes des ODD de l'ONU

Les blogueurs camerounais vont se mobiliser pour les objectifs de développement. Crédit photo: Minette Lontsie

 

L’after

Que dire ? Sinon que dès que j’ai fini mon repas vers les 17h30, je suis allé « kidnapper » Fotso Fonkam et Fabrice Nouanga ; puis nous sommes allés retrouver Dania Ebonguè qui nous avait promis quelques liqueurs du côté de Tsinga.

Ensuite j’ai fait venir une jolie fille qui habitait Bastos (enfin, c’est ce qu’elle m’a dit). Puis il y a aussi un ancien camarade de classe qui s’appelle Dimitri  et qui est venu me retrouver en compagnie de son épouse. Et comme Dania invitait aussi des amis qui invitaient aussi d’autres amis sur notre même table, on s’est rapidement retrouvés à l’étroit et nous avons été obligés de filer à l’anglaise dans une boîte de nuit que je ne connaissais même pas ; et je me suis réveillé le dimanche matin avec de violents maux de tête mais également aussi avec une sacrée gueule de bois…

 

Ecclésiaste Deudjui, Dimitri Ngnoteu et Fabrice Nouanga

L’after a commencé à Tsinga et s’est terminé à La Sanza. Crédit photo: un inconnu qu’on a rencontré sur place

 

Réunion de l’Association des Blogueurs du Cameroun, acte 2

Donc depuis le 12 août 2017 que l’Assemblée Générale de l’ABC avait eu lieu, il y a eu énormément de choses qui ont été accomplies. Et c’est de ça que nous avons parlé lors de cette deuxième réunion trimestrielle qui s’est tenue ce samedi 10 mars 2018 à Yaoundé…

Réunion des financiers du Cameroun, acte 2. Je dis ça parce qu’on a beaucoup parlé d’argent avec la trésorière Mireille-Flore Chandeup. On a parlé des inscriptions des membres et de leurs cotisations par transferts d’argent téléphonique.

Réunion des experts du Cameroun, acte 2. Puisque non seulement on avait des physiothérapeutes dans la salle, mais en plus il y avait des experts en marketing, des environnementalistes, des développeurs-designers et également des statisticiens.

Réunion des influenceurs du Cameroun, acte 2. Car, qu’on le veuille ou non, les blogueurs de maintenant seront les influenceurs de demain grâce à la nouvelle technologie.

 

Et c’est pour cela que depuis que l’Association des Blogueurs du Cameroun existe (et surtout depuis qu’elle vient d’être légalisée), il y aura encore beaucoup de grandes choses qui vont être réalisées. Mais je ne peux pas encore en parler puisque l’acte 3 est prévu dans la ville de Douala au mois de juin de cette année 2018…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, #ABC2

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.