On a passé notre journée avec Nestlé Cameroun

C’est la semaine surpassée qu’il y a un numéro inconnu qui m’avait téléphoné pour me demander que « Bonjour monsieur Deudjui ! Ça vous dirait de participer à un blogger’s workshop ? ». Et sans même me laisser répondre, on m’a directement informé que j’étais invité à une séance de travail avec la société Nestlé Cameroun.

 

réunion entre les blogueurs camerounais et l'équipe Nestlé

Les travaux ont débuté par le mot de bienvenue du Directeur général de Nestlé Cameroun. crédit: Ecclésiaste Deudjui

 

Les camerounaiseries

Le type qui m’a téléphoné s’appelait Christian Ambassa. Il ne m’a même pas laissé répondre hein, mais il a seulement dit qu’il allait me rappeler plus tard. Et c’est le vendredi à la dernière minute qu’il m’a re-téléphoné pour me demander si j’avais déjà réceptionné le programme de toutes les activités… Tsuip.

Et il n’était pas le seul ! Puisque l’évènement était prévu pour le vendredi 14 juillet 2017 à 14 heures zéro-zéro, mais le premier blogueur (Didier Ndengué) est arrivé sur place vers les 14h30 ! La première blogueuse (une certaine Lynda quelque chose) est arrivée sur place vers les 14h45, et elle nous a directement demandé que « On va manger ici à quelle heure ? »

 

les blogueurs découvrent les ingrédients du cube Maggi

Séance de présentation des ingrédients qui sont présents dans le cube Maggi. crédit: Christian Ambassa

 

Les participants

J’ai oublié de vous préciser que c’était un événement en l’honneur des blogueurs. Enfin, c’était surtout en l’honneur de la marque Maggi. Puisque quand le numéro inconnu m’avait téléphoné la semaine surpassée, il m’avait bien déclaré que « Nous voulons montrer aux Camerounais comment est-ce qu’ils peuvent cuisiner sainement avec les produits de la marque Maggi, et cela en passant par les blogueurs ».

Soit. Et c’est pour ça que quand nous sommes arrivés à l’hôtel Prince de Galles à Akwa, toute la décoration était en rouge et en jaune. Il n’y avait que neuf blogueurs invités hein (Crescence Élodie était notre chef de file), mais il y avait plus de trente personnes qui travaillaient pour les produits de la marque Maggi : cuisiniers, consultants, serveuses, communicateurs et njohteurs. Il y avait même la présence de monsieur Thomas Caso qui est l’administrateur général du groupe Nestlé au Cameroun, c’est-à-dire le grand-grand boss. Et c’est cet Américain qui a prononcé le mot d’ouverture en nous racontant que ses enfants ne connaissaient pas encore correctement la définition du terme « blog ».

 

Didier Ndengue et son équipe font la cuisine avec Maggi cube

L’équipe du Wata-fufu était composée de Lynda, Armelle Sitchoma, Didier Ndengué et Joseph Mbarga. crédit photos : Ecclésiaste Deudjui

 

La publicité de Nestlé

Après tout, on était venu là pour ça. On a d’abord écouté religieusement un exposé de Thomas Caso qui nous a parlé des origines de la marque Nestlé qui datent déjà de plus de 151 ans. Ensuite on a écouté une certaine Barbara Wettstein, une Suissesse et non une western, qui nous a expliqué que Nestlé est la 1ère et la plus grande entreprise agroalimentaire qu’il y a ici sur notre planète…

Après ça, on a eu droit à des statistiques de Gaétan Téjé qui est un spécialiste du cube (« 30% des enfants de moins de cinq ans sont mal nourris au Cameroun »), on a eu droit à des slogans de Lovelyn Tambang qui travaille dans leur laboratoire de Bonabéri (« améliorer la qualité de vie et contribuer à un avenir plus sain »), on a eu droit à des prévisions à la Paul Biya (« d’ici 2030, Nestlé devra aider 50 millions d’enfants à mener une vie plus saine ») et on a fini par quelques conseils d’alimentation qui sont très-très-très importants (« Un adulte ne doit pas consommer plus de 5g de sel par jour, c’est-à-dire l’équivalent d’une cuillère à café… »).

 

Ecclésiaste Deudjui et carole Leuwé en pleine préparation des condiments

L’équipe du poisson braisé était composée de Carole Leuwé, Lisa Curvy, Franck-William Batchou et Ecclésiaste Deudjui. Crédit photo: Crescence Elodie

 

Le concours de cuisine

Pour dire vrai hein, c’est tout ce que les blogueurs attendaient. Et c’est comme ça que nous sommes sortis de la salle de conférence et que nous avons enfilé nos tabliers et nos chapeaux de cuisine. On a nous a ensuite divisés en deux camps, et moi je me suis retrouvé dans l’équipe qui devait préparer le poisson braisé.

L’équipe de Joseph Mbarga et de Armelle Sitchoma devait plutôt préparer le Wata-fufu avec le Eru. Ils ont fini leur cuisson en moins de 45 min. Tandis que quand le jury venait vers notre foyer, Carole Leuwé et William Batchou et Lisa Curvy étaient en train de bégayer en disant que « Le poisson-là est collant hein », « Le grillage-là n’est pas bien humide hein », « Le charbon-là est un peu dur hein »… Tsuip !

Mais franchement notre équipe-là était vachement en retard hein…

 

photo de famille entre Nestlé Cameroun et les blogueurs

Photo de famille entre les blogueurs et l’équipe de Nestlé Cameroun. Crédit: Christian Ambassa

 

On a passé une journée « Maggi »-que avec Nestlé Cameroun

Donc la semaine surpassée, il y avait un certain Christian Ambassa qui m’avait téléphoné pour me demander que « Bonjour monsieur Deudjui ! Est-ce que ça vous dirait de venir faire la cuisine ? »

Malchance ! La dernière fois que j’ai fait la cuisine je pense que j’étais probablement encore au Cours Préparatoire…

 

On a passé notre journée avec Nestlé Cameroun ! Je parle des blogueurs hein, je ne suis pas en train de parler de Pierre La Paix ou bien des journalistes de LTM qui sont venus dans la soirée pour faire les tchioristes.

On a passé notre journée avec les charmantes hôtesses de la marque Maggi ! Jusqu’à l’une d’elles m’a remis son numéro. Il y a aussi une jolie fille qui m’a expliqué comment on détache et on enroule rapidement les miondos.

On a passé notre journée avec un diététicien-nutritionniste qui s’appelle Samuel Fotso, et c’est lui qui nous a appris que « Le sel est un véritable pourvoyeur d’hypertension » et que « Le roi de la vitamine A c’est l’huile rouge ».

 

Puisque quand nous avons passé notre journée avec Nestlé Cameroun, leur objectif c’était de nous parler des ingrédients naturels qu’ils utilisent. Leur objectif c’était de nous amener à diminuer notre quantité de sel pendant nos préparations, puisqu’il y a déjà presque 56 % de sel dans un morceau de cube de Maggi Étoile. Leur objectif c’était de nous orienter vers une alimentation plus saine, plus savoureuse et surtout plus nutritive (enfin, c’est ce qu’ils nous ont raconté).

Et quand j’ai mangé mon poisson braisé et que je suis allé vers Barbara et Christian pour leur demander s’ils avaient eux aussi un blog, ils m’ont répondu la même chose que leur patron Thomas Caso auparavant : « Notre seul blog c’est nestlé.com ! »

 

Ecclésiaste DEUDJUI, j’ai passé ma journée avec le cube Maggi

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *