En réalité hein, une autre jeunesse est possible

Voilà le 11 février qui vient de passer et qui avait pour thème « Jeunesse et défis de la construction d’une Nation exemplaire, indivisible, forte et émergente ». Mais lorsque j’observe les jeunes de notre pays, je suis à la fois pessimiste et un peu désespéré.

Même si je suis toujours persuadé qu’un autre Cameroun est possible…

 

Certains jeunes pratiquent malheureusement l’école buissonnière

 

UNE JEUNESSE SANS ALCOOL EST ENCORE POSSIBLE

Parmi les multiples amis camerounais que je côtoie, il y en a plusieurs qui ne consomment jamais la bière ! J’ai même un petit ami à moi (je ne sors pas avec lui hein) qui ne picole que les Malta, les eaux minérales et quelquefois les boissons énergisantes…

Et ils sont nombreux comme ça ! Il y a beaucoup de jeunes camerounais qui ne se saoulent jamais la gueule, et qui ne se renversent jamais dans les caniveaux. Il y a beaucoup de jeunes camerounais qui n’ingurgitent que les jus de fruit lorsqu’ils s’asseyent dans un bar. Et même si certains ivrognes veulent les intimider en leur demandant que « On vous a opérés ? », je suis certain qu’une jeunesse camerounaise sans alcool est encore possible !

 

UNE JEUNESSE QUI EST FIDÈLE EST ENCORE POSSIBLE

Beaucoup de gens pensent que la jeunesse camerounaise est déjà pourrie ! Certains disent que quand tu veux tomber amoureux d’une Camerounaise, il faut bien attacher ton cœur avec une ceinture ! Et la plupart des Camerounaises sont persuadées que tous les hommes camerounais sont des amants infidèles…

En réalité hein, on peut encore trouver des jeunes qui sont sincèrement sincères en amour. Parce que moi par exemple, je connais des jeunes filles qui sont extrêmement fidèles à un seul gars, extrêmement sérieuses et extrêmement abstinentes. Je connais des femmes qui respectent leur compagnon durant toute leur vie commune, et qui l’honorent même encore après sa mort leur séparation ! Je connais un jeune collègue qui n’a même pas encore 27 ans, mais quand il me parle de sa fiancée je suis convaincu qu’il ne va jamais la trahir ni la décevoir. Et c’est à cause des gens comme ça que je suis persuadé que notre jeunesse n’est pas condamnée à la débauche…

 

une femme qui embrasse son mari

Il y a encore des jeunes qui sont fidèles en amour

 

SANS VOUS MENTIR HEIN, IL Y A ENCORE UNE JEUNESSE HONNÊTE

Les gens veulent vous faire croire que tous les jeunes camerounais sont des malhonnêtes, alors que ce n’est pas vrai. Les gens veulent vous faire accroire que nous tous ici nous sommes des bandits, des voleurs, des opportunistes alors que ce n’est pas vrai !

Parce que hein, j’avais vu un jeune gars qui avait retrouvé mon ordinateur et qui était venu me le remettre. J’avais vu une jeune fille qui gérait le grand restaurant de l’un de mes amis, et cet ami ne s’était jamais fâché contre cette fille. Il y a aussi mon ami Pierre La Paix Ndamè avec qui je n’ai pas toujours été un complice exemplaire, mais le gars-là m’a déjà dépassé avec sa probité, sa loyauté et son honnêteté. Kaï ! Jusqu’à j’ai même envie de penser que notre jeunesse va forcément devenir incorruptible un jour…

 

ON A UNE JEUNESSE DE TRAVAILLEURS

Ici ce n’est même pas une question de supposition ou bien d’espérance. Parce que quand tu regardes dans les rues de Douala ou bien dans les rues de Yaoundé, tu vas voir comment la jeunesse camerounaise travaille ! Et même s’ils n’ont pas un « vrai » boulot puisque notre pays est devenu la propriété des prévaricateurs et des vautours, on a quand même beaucoup de jeunes qui se réveillent chaque matin pour aller se débrouiller…

On a les bendskineurs, on a les call-boxeuses, on a les vendeurs de beignets-soufflés avec le sucre. On a les vendeurs de chaussures ambulants, les vendeurs de téléphones, les vendeurs de sandalettes. On a toute une jeunesse qui est désœuvrée parce qu’il n’y a pas vraiment de travail ici au Cameroun, mais qui se bat tous les jours sous le soleil et sous la pluie. Et malgré tout ça, les vieux ne veulent toujours pas nous accorder leur confiance…

 

un jeune de la Croix-Rouge

Il y a de nombreux jeunes qui s’engagent dans l’humanitaire

 

EN RÉALITÉ HEIN, UN AUTRE CAMEROUNAIS EST POSSIBLE

Donc comme je disais, voilà le 51ème « 11 février » qui vient de passer comme d’habitude, et les dirigeants sont toujours là pour nous proposer des thèmes lénifiants avec des discours soporifiques. Alors que la seule réponse qu’on leur demande, c’est de nous expliquer ce qu’ils ont fait du « fer de lance » de notre République.

 

Une autre jeunesse est possible ! Il faut arrêter de nous faire croire qu’on devient jeune à trente-cinq ans et qu’on devient ministre à cinquante-cinq ans ici au Cameroun.

Une jeunesse électoraliste est possible ! Si nous ne commençons pas à voter, ce sont toujours les vieillards-là qui vont nous diriger pendant des années encore, alors qu’ils ne comprennent rien sur le monde d’aujourd’hui.

Une autre jeunesse camerounaise est possible, parce que c’est à cause de ce système machiavélique que les jeunes sont devenus aussi passifs, aussi laxistes et aussi ignorants.

 

Puisque quand je relis encore le thème de cette année 2017, je me demande avec quels jeunes nous allons « construire cette Nation exemplaire, indivisible, forte et émergente ». Surtout que lorsque je regarde la jeunesse camerounaise que Paul Biya a fabriquée, je vous avoue que je suis quelque peu pessimiste et quelquefois un peu désespéré.

Même si je suis persuadé qu’un autre Cameroun est encore possible…

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je suis un autre Camerounais

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

2 réflexions au sujet de « En réalité hein, une autre jeunesse est possible »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *