J’ai participé au challenge de Bidoung Kpwatt

Un fonctionnaire de la République qui se courbe comme un vieux papayer avant de saluer son chef d’Etat, cela se voit presque partout en Afrique. Donc je ne comprends pas pourquoi notre ministre est devenu la star risée de la toile. Jusqu’à ce que je décide moi-même de participer à ce fameux #BidoungKpwattChallenge…

 

Bidoung Kpwatt qui salue Paul Biya

Voici la photo qui a créé la polémique

 

Le contexte

Puisque le phénomène est devenu si mondial qu’il a même déjà conquis le Tadjikistan, je me dois de vous rappeler quel était le contexte. Jeudi 8 décembre, vers 15h30, le Président Paul Biya recevait les Lionnes Indomptables (elles ont perdu en finale de la CAN féminine) dans son palais. Et pendant la cérémonie des salutations, on a observé que notre ministre des Sports, Bidoung Kpwatt, se tenait précisément à un mètre de notre chef de l’Etat. Il était incliné à 98 degrés sur un axe orienté vers les chaussures de notre première Dame, et ses yeux regardaient vers les genoux de Paul Biya.

Certains disent que c’est du respect, mais moi je pense que c’était un vieux papayer.

 

La genèse du challenge

Et puis les gens ont vu que notre ministre pouvait se courber, tant et si bien qu’on pouvait le confondre avec un athlète qui pratique le trampoline. J’ai un ami qui s’appelle Dariche Nehdi (il faut rendre à César ce qui est à ce gars) qui s’est dit : « Mince ! C’est même quelle façon de se courber comme ça ? ». Et c’est comme ça qu’il a posté une simple photo de lui sur Facebook, avec un autre ami qui le saluait avec déférence. Et c’est ainsi que samedi, certaines personnes ont commencé à l’imiter, avant d’en inviter d’autre à faire pareil, « Suivez le mouvement ! ».

Mais vraiment, je ne suis pas certain que mon ami s’attendait à ce que ce phénomène atteigne une ampleur aussi considérable !

 

Dariche Nehdi avec son ami pour la parodie

Voici la photo de Dariche Nehdi qui a lancé le mouvement

 

Les parodies et le buzz

Les parodies ont commencé simplement avec des gens qui se saluaient avec un peu trop de révérence. Puis les gens ont commencé à se filmer avec des gens qui leur tendaient la main avec condescendance. Et puisque les gens étaient fâchés que Bidoung Kpwatt ait salué Paul Biya comme si ce dernier était son père, ou celui qui l’avait accouché, ou même Jésus-Christ en personne, les parodies sont montées d’un cran : on saluait les chiens avec respect. On saluait les chats avec respect. On se mettait en rang pour saluer un obscur individu (pas Paul Biya hein) avec une inénarrable obséquiosité. On montait sur les chaises, sur les portes, sur les anneaux de basketball (j’ai vu ça de mes propres yeux) avant de saluer un individu avec moult considérations.

On a même réveillé les morts comme Michael Jackson, pour venir saluer Paul Biya. On a aussi appelé Superman pour venir passer le coucou à la Présidence. On a composé une chanson qui est déjà en train de passer dans toutes les radios. On a fait des t-shirts, on a monté des montages infographiques, on s’est filmé en Chine, en Thaïlande, à Cuba où Fidel Castro venait de mourir, et même aussi aux Etats-Unis du nouveau Président Donald Trump.

J’allais oublier : on a également fait des parodies là-bas au Tadjikistan !

 

Moralité 

Quelle moralité ? Vous pensez que ça va changer quelque chose ? Vous pensez que la prochaine fois que les Lionnes vont perdre, Bidoung Kpwatt va aller saluer Paul Biya en se tenant droitement ? Hein ? Vous êtes fous ? Vous rêvez courbés ? Vous ne savez pas que partout ici en Afrique, c’est par les inclinaisons de ta voûte dorsale qu’on pourra jauger si oui ou non tu pourras devenir un bon ministre ou un bon directeur ? Hein ? Vous ne savez pas ça ? Est-ce que vous avez même déjà vu les vraies courbettes que les gens exécutent souvent devant Paul Biya ?

 

quelques parodies du #BidoungKpwattChallenge

Voici quelques parodies du #BidoungKpwattChallenge

 

J’ai finalement participé au challenge de Bidoung Kpwatt

Donc, un fonctionnaire qui se courbe comme un vieux papayer alors qu’il veut seulement saluer un individu, c’est très très récurrent ici au Cameroun ! C’est pour cela que moi hein, j’ai participé au #BidoungKpwattChallenge mais je ne comprends pas pourquoi Bidoung Kpwatt a été autant ridiculisé sur les réseaux sociaux.

J’ai participé parce que j’en ai marre ! Paul Biya n’est pas un Dieu, et il serait temps que tous nos représentants de la République commencent à s’en apercevoir.

J’ai participé parce que les Camerounais peuvent vraiment bien s’entendre quand ils se décident. Vous avez vu comment tout le pays a adhéré pour manifester notre mécontentement devant cette forme de griotisme ?

J’ai participé parce que le monde entier y a participé. Ça veut dire que si nous lançons de bons messages dans notre pays, il y aura plusieurs personnes dans le monde qui seront vraiment prêtes à nous accompagner.

 

Alors nous devons lancer le #ZéroCorruptionChallenge. Nous devons lancer le #ChangementChallenge. Nous devons lancer des mouvements qui n’auront rien à voir ni avec les personnes ni avec les hommes, parce que tous nos dirigeants actuels finiront bien par disparaître un jour ou l’autre.

Vous m’avez entendu ? En 2018 je vous demanderai de participer à un nouveau challenge !

 

Ecclésiaste DEUDJUI, #NouveauCamerounChallenge

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

5 réflexions au sujet de « J’ai participé au challenge de Bidoung Kpwatt »

  1. Warda Warda dit :

    Bonjour, merci pour cet article. J’ai suivi avec intérêt ce « Courber dos challenge », et je rêve d’avoir un tshirt que je porterais fièrement en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *