Je ne veux plus voir un Camerounais derrière ma sœur !

Quand je faisais Terminale à Bafoussam, un gars nous avait mis à genoux parce qu’on était venu chercher sa petite sœur. Il nous a ensuite bastonnés avec ses uppercuts et ses coups de pied, avant de nous verser une gigantesque marmite qui était pourtant remplie d’eau chaude !

Et même si j’ai eu du beaucoup de mal à lui pardonner, je comprends pourquoi le gars-là ne voulait plus laisser un Camerounais rôder derrière l’une de ses sœurs…

Continuer la lecture