J’ai fêté le 08 mars 2016 avec des hommes…

En général quand il y a match de football et qu’il y a une fête, je choisis toujours le match de football. Mais comme le mardi 08 mars il n’y avait plus trop de suspens entre le Real Madrid et la Roma, j’ai un peu décidé de célébrer la Journée Internationale de la Femme.

Sauf que j’ai préféré le faire avec des hommes…

 

Les Camerounaises profitent du 08 mars pour faire du n'importe quoi

Les Camerounaises profitent du 08 mars pour faire du n’importe quoi

 

LE 07 MARS

Je préfère commencer avant parce que la fête du 08 mars, ce n’est pas un truc qui s’improvise du jour au lendemain ! Parfois tu dragues une fille le 08 janvier 2013, mais elle te parle déjà du 08 mars 2014 ! Parfois tu croises une fille qui est en train de se faire refaire le chignon au mois de septembre 2014, mais toi tu n’imagines pas qu’elle appréhende déjà son 08 mars de l’année 2018…

Donc le 07 mars 2016, j’étais avec mes meilleurs amis au bar. J’entendais seulement comment Pierre La Paix jonglait les filles au téléphone : « Oui Glawdys ! Je vais aller voir s’il y a encore le pagne du 08 mars à Ndokoti. » « Oui Monique ! Tu dis que je dois déposer ton tissu chez quel tailleur ? » « Oui Nathalie ! N’est-ce pas je t’ai dit que je n’ai même pas cinq francs CFA sur moi ?… »

 

LE DÉFILÉ

Je ne sais même pas ce qui nous a piqués jusqu’à on s’est retrouvé au lieu du défilé. Parce que quand je me rappelle, je crois qu’on cherchait plutôt un endroit où on allait manger notre bouillon de mâchoiron avec la bière

Mais dès que le taxi nous a déposés à Bonanjo à 13h, nous sommes tombés nez-à-nez sur un cortège de femmes en kaba. On ne pouvait même plus traverser la route, tellement elles étaient nombreuses ! Il y avait les femmes syndicalistes qui défilaient. Il y avait les femmes fiscalistes. Il y avait les femmes RDPCistes qui sont essentiellement des opportunistes… Il n’y avait même pas les femmes restauratrices, sinon j’allais interrompre leur défilé en disant que « Je demande hein, vous finissez votre caravane-là à quelle heure ? Hein ? Ça fait déjà plus de deux heures de temps que nous on meurt de faim ici pour vous attendre… »

 

LA THÉMATIQUE EN QUESTION

Qui s’intéresse même au bavardage thème du 08 mars ? Hein ? Parlons franchement ! Arrêtons de faire comme si on est sur le plateau de la CRTV, et que tu commences à jouer les intellectuels : « Je trouve très pertinente la thématique de cette année sur l’égalité des chances entre les gents masculine et féminine, et particulièrement en ce qui concerne l’autonomisation de la Femme. » Mouff ! Qu’est-ce qu’il y a de pertinent dans le thème-là ?

Parce que chaque année l’ONU nous envoie des sujets qui sortent d’une autre planète, comme si c’étaient des sujets de philosophie au Baccalauréat A4 Espagnol. Hein ? Est-ce que les hommes et les femmes pourront être égaux un jour ? Est-ce que l’homme pourra aussi avoir les règles douloureuses ? Est-ce la femme va un jour avoir la pomme d’Adam ? Hein ? Ou bien le bangala ? Est-ce que les femmes ont besoin d’être des mécaniciennes ou bien des casseuses de pierres, pour que les hommes leur reconnaissent leur importance ? Hein ? Pourquoi moi un homme je ne revendique pas aussi que j’ai envie de devenir la reine d’Angleterre ?…

 

LA SOIRÉE PROPREMENT DITE

Une fois que c’est dit, je n’ai plus envie de revenir là-dessus. Et c’est pour ça que j’ai éteint ma radio toute la journée du 08 mars 2016, pour ne plus rien entendre. Puis on a décidé d’aller se reposer dans un bon cabaret…

Partout en route, les femmes disaient seulement que « Soulevez ! Soulevez ! ». Pardon, elles criaient plutôt. Il y avait celles qui étaient en jaune oooh ! Il y avait celles qui étaient en violet oooh ! Il y avait celles qui avaient enlevé oublié leur sous-vêtement avant de sortir oooh ! Il y avait celles qui soulevaient leur bière en te demandant si la fermeture de son soutien-gorge est bien fermée par derrière (tant pis si tu ne décrypte pas le message).

Et à la sortie du cabaret vers 23h30, on a vu un homme qui giflait sa femme en route parce qu’elle n’avait rien cuisiné à la maison. On a vu un collectif de prostituées qui célébraient l’égalité des « sexes » à leur manière, et on est venu se fondre dans leur groupe pour siffler encore nos deux ou bien nos trois Mützig. Et quand nous nous sommes réveillés le lendemain matin avec des préservatifs sur notre verge, la plus mauvaise nouvelle était de savoir que nous étions dorénavant le 09 mars…

 

Les femmes s'éclatent pendant la fête du 08 mars

Les femmes s’éclatent pendant la fête du 08 mars

 

J’AVAIS DÉCIDÉ DE PASSER TOUTE MA JOURNÉE DE LA FEMME AVEC DES HOMMES

Et donc si le Real n’avait pas tabassé la Roma pendant le match aller (2-0), il y aurait certainement eu quelques gouttes de suspens. Et j’aurai regardé mon match de football comme d’habitude…

 

Le 08 mars, même si tu vois une fille de treize ans qui crâne déjà avec le tissu de la Cicam, sache que la petite fille-là n’est plus vierge !

Le 08 mars 2016, je suis sûr que 50% des Camerounaises qui habitent avec un homme, n’ont pas dormi avec cet homme le jour-là.

Le jour de la célébration de la Journée Mondiale de la Femme, ça fait plus de vingt ans que les Camerounaises ne font que faire les mêmes bêtises.

 

Elles ne respectent pas leur mariage. Elles ne respectent pas leurs frères et sœurs. Elles ne se respectent pas elles-mêmes. Elles se mettent à danser au bord de la route comme des ivrognes, comme si la promotion de la Femme voulait dire la libération de la sauvagerie. Parce que je vais vous dire, le fait qu’il existe une pareille journée est une chose qui dévalorise encore les femmes de notre monde.

Puisque le reste des jours c’est pour les hommes !

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi j’ai 364 jours

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

 

2 réflexions au sujet de « J’ai fêté le 08 mars 2016 avec des hommes… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *