Quatre raisons d’esquiver les hommes en voiture

Une fille m’a barré l’autre jour pour rien comme ça, parce que j’étais à vélo. Pourtant je ne voulais même pas la draguer hein, je lui ai seulement demandé que « Pardon ma sœur, où se trouve le centre des handicapés ? » ; et elle m’a directement dit de la laisser tranquille, que je ne suis pas son genre de gars.

Wandaful ! Elle-même-là elle est sûre qu’elle est d’abord ma pointure ? Tsuip !

En tous cas j’ai continué mes renseignements à d’autres personnes. Mais si la fille-là pense qu’elle attend les hommes en voiture, elle ne sait même pas un peu dans quel bourbier elle est en train de s’ensevelir… Continuer la lecture

Ne paniquez pas, ce sont les petits mots de Yaoundé

J’ai eu un petit différend avec mon voisin d’en bas ce matin. Il paraît que quand je lave les assiettes dans ma cuisine, l’eau circule dans les tuyaux que mon cousin était venu m’installer l’autre jour, et ça part se verser dans le salon de mon voisin d’en bas.

Pour se venger, le gars a carrément bloqué mon compteur d’eau (c’est lui le bailleur ?). Et quand je suis allé lui demander ce qui se passe, il s’est mis à me sortir le long français de Yaoundé.

N’est-ce pas il voulait comme ça me faire paniquer ? Continuer la lecture

Et si le vrai modèle du Cameroun, c’était le Brésil ?

Un ami m’a dit hier que si Eto’o Fils était un Brésilien, il aurait sûrement gagné le Ballon d’Or en 2006. Est-ce que je sais ? Je travaille à France Football ? Et puisque nous étions dans un bar, tout le monde a pensé que mon ami était en train de faire une plaisanterie.

Sauf moi ! Parce que quand je regarde autour de nous, j’ai constaté que les Camerounais sont de plus en plus admiratifs de la tradition sud-américaine… Continuer la lecture

Au Cameroun, le spectacle commence par la Justice…

 

Quand je regarde l’actualité dans notre pays, j’ai souvent beaucoup de mal à me retrouver ! Que ce soit en football, je n’y comprends pas grand-chose. Que ce soit en musique, je suis complètement déconnecté.

En fait, j’ai compris qu’il faudrait que je me reconvertisse en juriste. Car croyez-moi, c’est le seul moyen de comprendre les divertissements qui se passent au Cameroun… Continuer la lecture