Chers Camerounais, prenez soin de votre vie!

Le dimanche 23 août 2015 à Bépanda, j’ai assisté au décès d’un jeune footballeur. Il évoluait à la Dynamo de Douala, et une crise cardiaque l’a foudroyé à la 33ème minute de la rencontre.

Pour tout vous dire, ça fait déjà quatre joueurs qui meurent de cette manière dans notre championnat en 2015…

N'entrez plus dans des véhicules qui ne sont jamais contrôlés

N’entrez plus dans des véhicules qui ne sont jamais contrôlés

 

NE METTEZ PLUS VOTRE VIE DANS LES MAINS DU SPORT CAMEROUNAIS !

Je vous en prie, ne remettez plus votre vie entre les mains de l’olympisme camerounais. Parce qu’en regardant nos compétitions sportives, tu ne vois même pas quel genre de maladie nos soi-disant soigneurs-là sont même capables de guérir…

Parfois ce sont des cousins qu’on a ramassé au quartier, pour leur donner cinq-cinq mille francs. Parfois ce sont des badauds à qui on a mis la tenue de la Croix-Rouge, alors qu’ils n’étaient même pas catholiques pour commencer. Parfois, quand tu regardes les Lionnes Indomptables, tu vois comment les « secouristes » se mélangent avec le mécanicien pour pousser l’ambulance, alors qu’il y a une joueuse qui souffre à l’intérieur… Tsuip !

Je vous le dis hein, ne confiez pas votre vie entre les mains de ces fanfarons ! C’est comme ça que ma mère a failli perdre son œil en 1984, dans un combat de boxe qu’elle regardait. C’est comme ça que j’ai un ami qui a failli mourir pendant un match de basket-ball ! C’est comme ça que moi-même qui vous parle, je me suis évanoui dans un match du championnat de vacances, en 2003. Et alors que je perdais connaissance, l’arbitre ne faisait que dire que : « Dis-donc ! S’il ne peut plus se lever qu’on le mette dehors ! »

Comment pouvais-je sortir puisque je ne pouvais même plus me lever ?

NE FAITES PLUS CONFIANCE À NOS SERVICES HOSPITALIERS

Le joueur de Dynamo qui est décédé n’avait pas passé de visite médicale. Je suis sûr que quand il est entré à l’hôpital pour la réclamer, les docteurs lui ont répondu: « Mon frère, quand je te vois là je sens que tu peux même jouer un match de rugby. »

Et puis je ne vous parle même pas des erreurs médicales, parce j’ai une amie qui est aujourd’hui infirme (on lui avait mal injecté la quinine). Pour les cas de chirurgie alors c’est grave !

Chers Camerounais, arrêtez de faire confiance au système hospitalier ! Vous-mêmes vous ne voyez pas que quand il est malade, notre président part toujours se soigner à l’étranger ?

Arrêtez de vous mettre en rang devant les dispensaires qui sont à côté des pompes funèbres ! Arrêtez d’emmener les malades là où on demande « Est-ce que tu as déjà acheté son carnet à la pharmacie ? » Évitez les urgences où en arrivant avec un corps ensanglanté, on te regarde comme si tu venais acheter des friandises.

Des endroits où quand tu n’as pas 2.499 francs CFA pour un médicament, on te laisse mourir comme un chiffon. Et ensuite on explique à la radio que tu es décédé d’une « courte maladie »…

 

NE REMETTEZ PLUS VOTRE VIE ENTRE LES MAINS DES CHAUFFARDS

Quand je suis allé à Makénéné pour une réunion de famille, je pensais seulement « Hum ! Donc vrai-vrai ma vie va s’arrêter ici ? »

Notre chauffeur ne faisait que téléphoner au volant. Ce chauffard ouvrait sa bouteille d’eau alors qu’il roulait à 140 Km/h et qu’il ne regardait même pas la route devant lui… Parfois même il conduisait avec sa main gauche, comme s’il était en train de s’amuser avec la vie des gens dans sa voiture…

Je vous dis la vérité hein, ne remettez plus votre vie entre les mains de certains chauffards ! Quand un bendskineur veut trop accélérer, demandez-lui de ralentir. Quand un chauffeur de taxi veut vous montrer qu’il est plus rapide que Lewis Hamilton, dites-lui d’aller s’inscrire en F1 plus tard mais que pour le moment il serait préférable modérer sa vitesse. Quand un chauffeur de camion ou un gros-porteur veut s’amuser à taper les commentaires avec les piétons, ordonnez-lui de s’arrêter et de bavarder autant qu’il voudra. Ensuite, et seulement ensuite, il pourra repartir.

Même si c’est votre ami qui veut vous raccompagner après une soirée bien arrosée alcoolisée, dites-lui simplement « Merci ». Mais n’oubliez pas de lui dire « Non » auparavant…

 

FAITES ATTENTION À VOTRE HYGIÈNE DE VIE

C’est vrai que le gouvernement camerounais ne prend pas soin de notre vie. C’est vrai que lorsqu’un Camerounais meurt à l’extérieur du pays (et même à l’intérieur), ça n’intéresse pas grand monde. Mais je crois qu’il y a quand même des choses que nous pouvons faire à notre petit niveau.

Par exemple, je vous conseille de ne plus vous installer dans les marécages. Parfois ton enfant attrape une maladie dans cette saleté-là, et après tu t’en prends à la sorcellerie. Je vous conseille d’utiliser les préservatifs en cas de besoin. Je vous conseille de ne plus écouter les charlatans qui disent qu’ils sont des guérisseurs miraculeux, ou encore les pasteurs qui vous escroquent au nom du Seigneur.

Camerounais, vous êtes beaucoup plus intelligents que ça.

Il y a beaucoup de choses qu’on peut faire à notre petit niveau. Notamment, comme on sait déjà que les pompiers arrivent toujours trop tard (quand ils arrivent), évitez de laisser les bougies allumées avant de dormir. Il vaut mieux vérifier la bouteille de gaz avant de sortir. Ou ne jamais laisser les enfants seuls avec des objets dangereux, un drame est très vite arrivé.

Et puis le reste, bof, ça ne nous regarde pas. Nous sommes déjà habitués à leur laxisme depuis 1982…

Le jeune artiste M'Eric, disparu par négligence

Le jeune artiste M’Eric, disparu par négligence

 

MES CHERS COMPATRIOTES, JE VOUS SUPPLIE DE PRENDRE SOIN DE VOTRE VIE

Le footballeur décédé s’appelait Léopold Angong Oben, il n’avait que 26 ans. Il a laissé une petite amie et un enfant de quelques mois, et il s’en est parti pour l’éternité.

Si vous étiez au stade le jour-là, vous auriez vu comment le gars agonisait devant ses propres coéquipiers. Et vous auriez vu comment les secouristes ne savaient même pas par où ils devaient commencer…

Vous avez la vie devant vous, ne la confiez pas à ces brigands qui prétendent s’occuper de la population camerounaise.

Vous avez des projets pour votre avenir, évitez de vous mélanger dans les histoires de maraboutisme, d’argent facile, de disputes d’héritage, de crimes rituels, etc.

Que vous soyez un jeunot ou bien un vieillard, n’oubliez jamais que vous n’avez qu’une seule vie ici sur terre, je dis bien une seule vie ici sur terre !

 

Parce qu’au Cameroun, quand tu meurs, les gens t’oublient comme si tu n’avais jamais existé ! Voilà pourquoi je vous demande de prendre soin de votre famille, ainsi que de votre propre corps. Je vous demande de profiter de la vie comme tout le monde, et de bien regarder vos enfants grandir.

Parce que si vous comptez sur nos dirigeants, chers Camerounais, ils ne prendront jamais la peine de prendre soin de votre existence !

 

 

PS : cet article est dédicacé à Charles Ateba Eyené, à Koulibaly System, à Javis Nana, à Sorel Bélia, à Louis-Paul Mfédé, à M’Éric le graphiste, ainsi qu’à tous ceux qui meurent au Cameroun par négligence.

 

 

Ecclésiaste DEUDJUI

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

8 réflexions au sujet de « Chers Camerounais, prenez soin de votre vie! »

  1. La société a appris aux africains a toujours tendre la main. C’est la raison pour laquelle les camerounais sont incapables de se battre par eux mêmes. Tu as mis en exergue 3 facteurs indéniables de la souffrance camerounaise: les églises , le maraboutage et les hôpitaux. Great article, i love it. Keep up

Répondre à Ndandapie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.