Cameroun : leurs gestes trahissent leurs paroles

Franchement, je ne sais même pas pourquoi les Camerounais aiment gaspiller leur salive ! Quand tu les rencontres dans la rue, ils sont toujours en train de dire que « Pardon je ne veux plus le bavardage dans mes oreilles ! » Parfois, quand tu discutes avec une femme qui habite déjà avec un homme, elle est toujours en train de dire qu’elle ne comprend même pas ce qu’il y a dans la tête de son mari.

Alors que si tu veux savoir tout ce qu’il y a dans le cerveau d’un Camerounais, tu n’as même pas besoin d’attendre qu’il ouvre sa large bouche.

Ses gestes suffisent !

 

ce Camerounais n'a pas l'air très emballé par ce que veut la fille...

Ce Camerounais n’a pas l’air très emballé par ce que veut la fille…

QUAND UN CAMEROUNAIS MET LES MAINS SUR LA TÊTE, ÇA VEUT DIRE QU’IL EST DÉPASSÉ

Tu vas aller demander quoi à quelqu’un qui met les mains sur la tête ? Hein ? Toi-même tu ne vois pas que c’est clair comme l’eau de roche ?

Ici, chez nous, quand quelqu’un met les deux mains sur la tête au même moment, ça veut dire qu’il est vraiment dépassé par les événements. Soit on vient de lui annoncer que le FC Barcelone a perdu contre le Recreativo Huelva (adieu son Parifoot), soit on vient de lui montrer la photo des 4 dernières gagnantes du concours Miss Cameroun (elles sont belles avec quoi ?). Soit encore, il a appris que sa petite amie vient d’accoucher de jumelles à l’hôpital Laquintinie, alors qu’elle lui disait chaque fois qu’elle était encore complètement vierge…

Sans blague, les mains sur la tête ça veut tout dire ici chez nous. Ça veut dire que tu ne t’attendais pas du tout à ce que tu viens d’entendre. Tu pouvais même mettre tes deux mains au feu de bois ! Et en général tu ouvres grandement ta bouche, puis tu écarquilles tes larges yeux. C’est là que tu commences à embêter les gens avec des questionnements qui n’ont même pas de raison d’être…

QUAND UN CAMEROUNAIS SE ROULE PAR TERRE, ÇA VEUT DIRE QU’IL Y A UN DEUIL QUELQUE PART

Il s’agit là d’un deuil grave hein, pas n’importe lequel ! Si c’était un simple deuil, tu allais simplement mettre les deux mains sur la tête et tu allais nous poser tes interrogations stupides (« C’est vraiment vrai qu’il est mort ? »). Mais là c’est ton propre père qui est décédé, ou alors ta propre mère. En tous cas c’est un deuil qui te concerne directement-directement.

Et comme on t’a annoncé ça au carrefour –et que tu veux montrer à la foule que tu es vraiment très émotif–, il faut immédiatement que tu t’enroules par terre.

Même si c’est dans la poussière, à terre ! Même si c’est sur le goudron avec les bendskineurs qui accélèrent n’importe comment-là, à terre ! Même si c’est sous la pluie et que tout le monde est en train de fuir pour s’abriter comme s’ils avaient le sucre de la SOSUCAM sur le corps, à terre ! Toi tu dois sauf que rester dans la boue, pour montrer aux gens que tu es vraiment très attristé par cette mauvaise nouvelle qu’on vient de t’annoncer…

Ce geste, c’est surtout les femmes bamilékées qui l’ont inventé pendant le maquis des années 1950 (elles attendent même quoi pour déposer un brevet ?). Donc quand tu vas croiser une Camerounaise qui se roule par terre à côté de toi, il ne faut surtout pas que tu croies qu’elle est en train de subir une crise d’épilepsie !

QUAND UN CAMEROUNAIS GRATTE SA TÊTE AVEC LA MAIN, ÇA VEUT DIRE QU’IL NE SAIT PAS QUOI DIRE

Un Camerounais qui gratte son crâne avec la main, ça ne veut pas dire qu’il a trop d’insectes dans les cheveux. Nôôô. Ça veut simplement dire qu’il est un peu coincé. C’est comme les enfants du cours élémentaire 2 norr ? Dès que la maîtresse demande que 1+1 font combien, tu vois comment tous les gaillards de derrière commencent à se peigner la chevelure avec leurs ongles… Tsuip !

Le grattage de tête avec la main droite (pour les droitiers), ça veut dire « Wèèèh, qu’est-ce que je vais même dire ici éééh ? ». Ou alors : « Je peux même faire comment pour m’en sortir dans cette sale histoire ? ».

Et pourtant les vraies gens qui doivent se gratter la tête ici au Cameroun, ils sont plutôt là pour avaler l’argent de notre République. Je parle en vrac de certains ministres, de certains députés, de certains ambassadeurs. Je parle de certains directeurs généraux ainsi que de certains sénateurs. Ces gens-là devraient se gratter la tête quand on leur pose des questions sur notre avenir, puisqu’ils ne daignent jamais nous apporter les bonnes réponses.

Enfin bref, je rêve d’un Cameroun où notre chef de l’Etat se gratterait la tête à la télévision nationale, quand on lui poserait la question de savoir : « Monsieur le Président, qu’avez-vous fait pour la jeunesse de votre pays ? »

QUAND UN CAMEROUNAIS SE COGNE LES GENOUX, ÇA VEUT DIRE QU’IL ATTEND QUELQU’UN AVEC RAGE

Laissons un peu la politique aux politiciens dis-donc ! Je connais quoi dans les affaires de Paul Biya ? Donc, quand un Camerounais se cogne les deux genoux l’un contre l’autre, ça veut dire qu’il attend un autre Camerounais avec la raaaaaaage.

Je vais même prendre quel exemple éééh ? Voilà ! Supposons que tu viens dire à une femme que tu as rencontré son mari à l’auberge avec sa meilleure voisine… Hein ? Ou bien tu apprends que c’est ton fils qui volait l’argent de la réunion que tu cachais en bas de ton oreiller… Vous voyez un peu ce genre de colère ?

Supposons que tu es un propriétaire, et que ton locataire a déjà fait presque 9 mois sans te donner l’argent du loyer. N’est-ce pas un jour tu vas te décider qu’ « aujourd’hui c’est aujourd’hui ? ». Puis tu vas aller t’asseoir à ta véranda (les bailleurs ont toujours une véranda), tu vas l’attendre, et tu vas subitement te mettre à frapper tes deux genoux l’un contre l’autre ? Hein ? Est-ce que tu auras même besoin d’ouvrir la bouche ?

Et je te rappelle que plus tu seras énervé, plus tu vas accélérer tes cognements là comme si on t’avait jeté sans caleçon au fin fond d’un congélateur.

 

il ne l'embrasse pas, il cherche le Visa Schengen

Il ne l’embrasse pas, il cherche le Visa Schengen

 

CAMEROUN : LEURS GESTES VONT TOUJOURS TRAHIR LEURS PAROLES

Franchement, je ne sais même pas pourquoi les Camerounais aiment toujours gaspiller leur pauvre salive. Alors que si tu restes dans un coin et que tu observes leurs mouvements, tu n’auras même plus besoin de supporter le charabia qu’ils sont tout le temps en train de se dire…

 

Quand les Camerounais haussent leurs deux épaules en même temps, ça veut dire qu’ils ne connaissent pas la réponse à la question que tu leur poses.

Quand les Camerounais sucent la canne alors qu’il n’y a aucune canne entre leurs dents, ça veut dire qu’ils sont énervés, mais que ça va passer d’un moment à l’autre.

Quand les Camerounais se saluent en se cognant le front, ça veut dire qu’ils sont dans une cérémonie, et que bientôt ils vont s’asseoir pour aller boire le vin ensemble.

Et quand les Camerounais posent leur joue à l’intérieur de leur main droite, ça veut dire qu’ils sont vraiment dépassés par les souffrances qu’on nous fait subir ici au Cameroun (« Wèèèh, je vais même faire comment ? »).

 

Parce que pendant le même moment, il y a des gens ici qui se mettent à genoux dans les grandes loges, pour obtenir de grandes nominations. Pendant le même moment, il y a des jeunes garçons qui se courbent devant leurs directeurs, pour que leur profil de carrière se redresse. Pendant que nous on baisse notre tête, il y a des responsables qui nous narguent en plein jour, comme les membres du comité de normalisation de la FECAFOOT.

Parce que paraît-il, ils disent que nous on n’a pas encore compris ce que signifient « les gestes qui parlent ».

 

 

Ecclésiaste DEUDJUI, je suis Maroua

WhatsApp: (+237) 696.469.637

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

Une réflexion au sujet de « Cameroun : leurs gestes trahissent leurs paroles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *