Nous sommes Camerounais, nous mangeons sur le goudron

On a failli me lyncher à Logpom l’autre jour ! J’étais moi entré dans une usine de transformation traditionnelle de la farine (un beignetariat), et j’ai demandé à mamy makala de bien rincer mon assiette avant de me servir. « Quoi ça ? Rincer ton assiette ? Tu veux montrer que tu es propre plus que les qui ? »

Et c’est comme ça que tous les autres mangeurs se sont jetés sur moi et m’ont demandé de disparaître, parce que paraît-il, ici au Cameroun on dit que la saleté n’a jamais tué un homme à la peau noire… Continuer la lecture