Camerounaises, Camerounais : n’ayez plus peur!

J’ai un ami avec qui j’étais en classe de première  C, à Ndikiniméki, et qui est aujourd’hui propriétaire de 4 grosses voitures. Hier soir, il m’a demandé de passer chez lui pour qu’on parle du bon vieux temps, et je lui ai demandé de passer plutôt chez moi…

Enervé, il m’a donc raccroché au nez. Et comme les gens avec qui j’étais me regardaient comme si je venais de commettre un grand crime, je leur ai répondu en sirotant tranquillement mon foleré : « Moi je n’ai plus peur ! »

 

pas besoin d'être milliardaire pour expérimenter le bonheur

Pas besoin d’être milliardaire pour connaître le bonheur

 

N’AYEZ PLUS PEUR DES JOLIES FILLES

Je ne comprends pas les Camerounais. Plus vous êtes jolie, plus ils vous évitent. Plus vous êtes une belle femme, plus les autres femmes vont commencer à se sentir jalouses, et se mettre à colporter des kongosseries sur votre compte… Pour rien, comme ça !

N’ayez plus peur des jolies filles ! Elles sont comme toutes les autres filles. Elles peuvent être simples, gracieuses, intelligentes et maternelles. Elles peuvent aussi être méchantes. Et parfois à force de les admirer de loin, vous les faites souffrir ; parce que personne ne vient leur proposer affection et amour, alors que parfois elles n’attendent que ça [de vous].

N’AYEZ PLUS PEUR DES « TRAVAILLEURS »

Il y a un truc que je n’ai jamais compris au Cameroun : tu peux avoir ton bar, ton salon de coiffure, ta brocante…  Mais tu auras toujours envie de laisser ça pour « travailler ».

Pour le Camerounais, le travailleur c’est celui qui porte la veste et la cravate chaque matin, qui sort tôt et qui rentre tard, qui part de temps en temps en mission, etc.

N’ayez plus peur des « travailleurs » ! Tu peux bien avoir ton simple call-box, et tu gagnes mieux ta vie que beaucoup parmi eux. Tu peux seulement bien t’organiser dans ton petit commerce, et tu vas voir comment tu vas t’en sortir. Tu peux juste créer ta simple petite entreprise, et tu auras beaucoup plus de temps libre pour profiter de la vie. Et tu gagneras bien ton argent, et tu seras beaucoup plus heureux que beaucoup plus de fonctionnaires…

 N’AYEZ PLUS PEUR DES MBEINGUÈTAIRES

Les mbeinguètaires ont quoi de différent par rapport à vous, hein ? Dites-moi ! Ils sont plus intelligents ? Non ! Ils sont plus beaux ? Pas forcément ! Ils sont plus riches ? Ça se discute…

Et d’ailleurs, ils ont même passé quel concours pour être mbeinguètaires ?…

N’ayez plus peur d’eux ! Ce sont nos frères, avec les mêmes envies que les nôtres, avec les mêmes difficultés de l’existence. Ce n’est pas parce que quelqu’un est monté dans l’avion que vous allez tout de suite vous sentir inférieurs…

 N’AYEZ PLUS PEUR DES INTELLECTUELS

Moi je les appelle les « intellect-tueurs », c’est-à-dire des gens qui nous tuent l’intelligence. Des gens qui passent le temps à utiliser des mots compliqués pour nous épater, et à détourner l’argent du contribuable.

Au lieu d’avoir eu un bac à lauréats, ils ont plutôt obtenu un bac à ordures…

N’ayez plus peur d’eux, parce qu’ils ne sont pas plus intelligents que vous. Car un vrai intellectuel c’est celui qui se fait comprendre, et qui conseille. Un vrai intellectuel ce n’est pas celui qui est là pour vous rabaisser ou pour vous impressionner. Un vrai intellectuel, c’est celui qui parle comme vous, qui pense comme vous, qui écrit comme vous, et qui respire comme vous…

 N’AYEZ PLUS PEUR DES FACEBOOKEURS

Parfois les Camerounais sont là ils sont complexés, parce qu’ils ont vu la photo de leur meilleur ami dans un grand bureau sur Facebook. Ou bien dans la neige, ou bien dans une belle tenue de mariage…

N’ayez plus peur ! N’ayez plus peur parce que vous avez vu votre ex-copine à la piscine avec un gars, sur sa photo de couverture. Elle n’est pas forcément plus heureuse que vous ! Et peut-être même que vous lui manquez encore…

N’ayez plus peur des gens qui vous racontent leurs promotions professionnelles au jour le jour, dans leur fil d’actualité. Car leur vie virtuelle peut être meilleure que la vôtre, et votre vie réelle bien meilleure que la leur…

 

même les petits commerçants peuvent se sentir heureux

Même les petits commerçants peuvent se sentir heureux

 

MOI JE N’AI PLUS PEUR !

Et donc quand mon ami qui a 4 grosses voitures m’a demandé qu’il fallait qu’on reparle du bon vieux temps, je lui ai demandé si moi j’étais vieux… et il m’a alors raccroché au nez.

Je n’ai plus peur des gens qui ont la voiture ! Moi j’ai ma Renault 2 (mes deux jambes), et jusqu’ici j’ai toujours réussi à me faufiler dans les embouteillages de Douala avec.

Je n’ai plus peur des gens qui sont mariés ! Tant que je n’ai pas encore trouvé la femme de ma vie, je ne prendrai jamais le risque de m’engager avec une femme qui peut me causer la mort…

Je n’ai plus peur de mes égaux qui ont déjà des enfants ! Parce que j’ai compris une chose, c’est que l’enfant de quelqu’un ce n’est pas seulement l’enfant que la personne a accouché (et en plus ce n’est pas la concurrence)…

Mais ici au Cameroun c’est le contraire, tout le monde a peur de tout. Ils ont peur du titre foncier, ils ont peur des Blancs et des Métis, ils ont peur des gens qui leur disent qu’ils viennent juste de faire dédouaner tout un conteneur…

Les Camerounais sont des gens frustrés. Envieux. Désabusés. Les Camerounais ne profitent même plus suffisamment de leur existence, ni même parfois de leurs rares bonheurs. Les Camerounais pensent sincèrement qu’ils sont venus sur la Terre pour accompagner les autres, et pour les voir nous humilier au jour le jour…

Et pourtant je vais vous dire une chose, « Être humble c’est aussi savoir reconnaître qu’on a de la valeur » (Nietzsche)

 

Ecclésiaste DEUDJUI, moi je n’ai plus peur !

Tous mes articles sur http://achouka.mondoblog.org

12 réflexions au sujet de « Camerounaises, Camerounais : n’ayez plus peur! »

  1. Billet très intéressant, merci de nous ouvrir les yeux sur plusieurs réalités quel que soit où l’on se trouve. Merci, j’ai envie dire moi aussi : « Je n’ai plus peur… « (riiiire).

    Cordialement !

  2. Eric dit :

    très beau billet d’ailleurs comme tous les autres. Un talent comme le tien est de plus en plus rare, parce que lorsqu’on te lit on passe par toutes sorte d’émotions: la joie,la compassion,l’acceptation, la confiance mais aussi la peur, l’appréhension, le remords et la tristesse etc.
    sincères amitiés et bon beaucoup de courage

  3. Stéph dit :

    j’ai été très émue en vous lisant. Eh oui! vous avez parfaitement raison : Les camerounais ont peur de tout. . Dommage pour un si grand peuple. ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *